Tout comprendre sur la réforme du contrôle technique en 2019

Nouvelles normes, nouvelles modalités pour le contrôle technique automobile ! À partir du 1er janvier 2019, cet examen obligatoire devient de plus en plus contraignant en matière de pollution. Quels sont les changements à prévoir pour les automobilistes français ? Carrefour Assurance vous explique tout !

Mécanicienne contrôle technique
Les détails de la réforme du contrôle technique 2019

Les réformes du contrôle technique adoptées en 2018

Depuis les réformes adoptées le 20 mai 2018, le contrôle technique s’est durci en France. L’objectif de cette nouvelle législation : harmoniser le contrôle des véhicules dans tous les pays de l’Union européenne. Les mesures adoptées visent à améliorer la prévention, la sécurité routière mais aussi la protection de l’environnement à travers un contrôle technique plus exigeant.

Pour preuve, le nombre de points de contrôle imposés lors du contrôle technique est passé de 123 à 133. Le nombre de défaillances pouvant être constatées au cours de cet examen a lui aussi grimpé, de 453 à 606.

 

Ces points sont répartis en trois niveaux de défaillance :

  • la défaillance mineure : le véhicule doit être réparé sans obligation de contre-visite.
  • la défaillance majeure : le véhicule doit être soumis à une contre-visite pour faire constater les réparations, dans un délai de deux mois.
  • la défaillance critique : le véhicule n’est plus autorisé à circuler, sauf le jour du contrôle. Il est soumis à une contre-visite dans un délai de deux mois.

 

Bon à savoir

 

Bon à savoir : 

Le contrôle technique de votre véhicule doit être effectué dans les 6 mois avant le quatrième anniversaire de la première mise en circulation de votre véhicule. Puis tous les deux ans, dans un centre de contrôle technique agréé.

 

 

Un durcissement du contrôle pour réduire la mortalité routière

6 % des accidents sont dus à des défaillances techniques. Un chiffre alarmant, qui pousse la législation à durcir les normes du contrôle technique pour écarter des routes les voitures présentant un risque sérieux pour la sécurité routière. Le but : réduire de 50 % le nombre de décès sur les routes entre 2010 et  2020. 

 

Bon à savoir

 

Bon à savoir : 

Le défaut de contrôle technique périodique est une infraction au Code de la route. Cette dernière est passible d’une amende de 135 euros. Attention, en cas d’accident, la responsabilité du conducteur est engagée ! 

 

 

Le nouveau contrôle technique prévu pour juillet 2019

Après la réforme réalisée en mai 2018, le prochain renforcement des conditions de passage au contrôle technique a été reporté au 1er juillet 2019. Concrètement, la réforme consiste à lutter contre les vieux diesel polluants, en modifiant les mesures d’opacité des fumées de ces véhicules. 

 

Pot d'échappement
La gestion des particules fines

 

Le problème des véhicules émetteurs de particules fines

Dans le cas des véhicules diesel, ce sont les émissions de particules fines et d’oxydes d’azote — des composants irritants notamment pour les poumons —, qui sont pointés du doigt. L’exposition à ces composés chimiques entraîne des problèmes de santé grave : accidents vasculaires cérébraux, maladies de cœur, cancers du poumon, infections respiratoires, etc. Les nouvelles normes du contrôle technique visent ainsi à limiter le nombre de véhicules polluants en circulation.

 

 

Mon véhicule sera-t-il concerné par le contrôle technique 2019 ?

Si la réforme du 20 mai 2018 concernait tous les véhicules, celle qui devrait entrer en vigueur le 1er juillet 2019 ne vise que certains véhicules diesel. Plus précisément, ne sont visés que les véhicules dont le moteur diesel répondant aux normes européennes d’émissions Euro 4, Euro 5 et Euro 6. 

 

Qu’est-ce que la norme Euro ?

Elle a pour but de réduire les émissions de gaz polluant provenant de véhicules routiers en forçant les constructeurs automobiles à produire des voitures et camions plus propres.

Les constructeurs doivent respecter des taux d’émission de particules de plus en plus bas. Ces normes sont classées de 1 à 6 pour les véhicules légers. Plus la norme est élevée, plus la voiture est récente. 

 

Où trouver les informations sur mon moteur ?

Les informations sur la norme euro de votre voiture se situent sur le certificat d’immatriculation, plus connu sous le nom de “carte grise”. Il existe deux cas de figure :

  • la catégorie est clairement indiquée dans la section “V9” du certificat d’immatriculation, à la fin du code.
  • la catégorie n’est pas clairement indiquée. Il faut alors vous référer à la date de la première immatriculation de votre véhicule, section “B” de votre carte grise. C’est en effet l’ancienneté de votre véhicule qui détermine sa catégorie de norme euro.

 

Bon à savoir

 

Bon à savoir : 

La future réforme ne vise que les véhicules diesel homologués à compter du 1er janvier 2005, pour les nouveaux types, et à compter de janvier 2006 pour toute voiture neuve. Les plus anciens véhicules auront un seuil calculé sur mesure. 

 

 

 

Le décalaminage : pour adapter votre moteur diesel aux nouvelles normes

Il est possible de nettoyer votre moteur afin de le mettre en conformité avec les nouvelles normes de pollution et éviter ainsi la contre-visite. En effet, un moteur encrassé consomme plus de carburant, pollue plus et tombe plus souvent en panne. 

Comment cela fonctionne ? Le procédé du décalaminage permet d’éliminer les résidus carbonés, la calamine, de la combustion du moteur dans les cylindres, pistons, filtres à particules ou encore la vanne EGR. On injecte dans l’admission d’air un mélange hydrogène-oxygène, dans le moteur tournant au ralenti. Ce traitement décolle et “brûle” les dépôts noirâtres. 

Ce traitement préventif permettrait d'atteindre une réduction effective de 40 à 50 % d’émissions polluantes et une baisse de la consommation du véhicule de 10 à 12 %. Comptez entre 65 et 100 euros pour une heure de décalaminage. 

 

Carrefour Assurance se mobilise pour votre santé et votre sécurité

Contrôle technique, consignes de sécurité, conseils et recommandations, Carrefour Assurance s’engage dans la prévention et la protection de ses clients grâce à son assurance auto. Nous sommes là pour que tout aille bien, même quand tout va mal. C’est ça, être assureur du quotidien !

Partager cet article
ASSURANCE AUTO

Roulez en toute tranquillité quel que soit votre budget et seulement à partir de 6,95 €/mois ! 

Je découvre !
Assurance Auto
Assurance Auto

Découvrez en 5 minutes la formule la plus adaptée et roulez en toute tranquillité !

En savoir plus