Comment bien protéger les adolescents d'Internet et des réseaux sociaux

Inutile de faire l’autruche, nous sommes tous, petits et grands, de plus en plus connectés. Pas de panique, le web est un formidable outil de communication et d’information, il faut juste bien apprendre à vos enfants à bien l’utiliser : avec prudence, à bon escient et avec parcimonie ! Plutôt que de tenter (vainement)  de vivre hors connexion, l'Assurance Scolaire et Extra scolaire Carrefour  vous donne les bonnes astuces pour utiliser Internet en toute sécurité.

 

Nos adolescents sont hyper-connectés !

La dernière étude Ipsos 2017 sur l’utilisation d’Internet démontre bel et bien que nos enfants sont effectivement toujours plus branchés.

 

 

Adolescents toujours aussi sociables !

Le temps passé à surfer est de 2,15h / jour en moyenne. Cependant les adolescents ont toujours une vie sociale bien active et riche de vrais échanges ! Une étude Ipsos révèle que l’activité préférée des jeunes est de discuter avec leur entourage et de rencontrer leurs amis (69 %)**.

 

Les dangers majeurs du web : bien les connaitre pour mieux les combattre

Internet est une source d’apprentissage et d’informations incomparables cependant, il recèle de dangers dont il faut bien avoir conscience avant de laisser vos enfants l’utiliser. Voici les risques les plus importants :

Apathie et désocialisation 

Une utilisation abusive des outils digitaux peut mener l’enfant à se replier sur lui-même. Ce comportement à ses risques : obésité, isolement, perte de repère…

Arnaques en ligne

Le web fleuri d’offres alléchantes comme de gagner un smartphone dernier cri tout neuf… et les parents se retrouvent avec des notes de téléphones salées !

Harcèlement

Site, blog, forum ou réseaux sociaux, la peur de tout parent est que l’enfant se retrouve en difficulté face à des manœuvres de harcèlement et d’intimidation.

Violence et pornographie

Les enfants ne sont pas préparés à intégrer des contenus inappropriés qui peuvent être traumatisants. De nombreuses études le confirment : une exposition massive à la violence accroît les comportements agressifs, surtout chez les garçons***.

Pédophilie

Les prédateurs sexuels savent utiliser le web pour trouver des victimes potentielles. Il est donc crucial de bien informer les enfants de ces dangers et de rester vigilant.

12 règles d’or pour le protéger des risques du web

  1. Ne pas divulguer ses mots de passe à qui que ce soit (même aux copains !). Exigez qu’il utilise un pseudo : Les données personnelles peuvent être détournées et réutilisées.
  2. Installez des filtres et un contrôle parental.
  3. Posez un cadre : définissez des heures et des temps de connexion.
  4. Discutez et surfez avec vos enfants. Le dialogue doit être constant entre les parents et l’enfant.
  5. Apprenez-lui à être critique et à comparer les informations présentes sur le web. Tout ce que dit internet n’est pas vrai !
  6. Placez l’ordinateur dans une pièce commune afin qu’il ne surfe pas seul.
  7. Vérifiez quels applications et réseaux sociaux sont installés sur le smartphone de votre enfant, certains peuvent être très intrusifs.
  8. Anticipez et expliquez qu’il est possible qu’il soit confronté à des contenus violents ou sexuels.
  9. Soyez attentif aux signes : changements d’humeur, angoisse, agressivité. Ils peuvent vous mettre la puce à l’oreille s’il fait face à un danger du web.
  10. Soyez attentif à ce qu’il ne s’isole pas du monde et ne s’enferme dans un univers virtuel. Il ne doit pas perdre le contact avec la réalité et continuer à voir sa famille et ses amis.
  11. Harcèlement, challenge, dénigrement : Il peut être confronté à des influences qui le poussent à se mettre en scène dans des situations dégradantes ou inacceptables. Parlez-en avec lui préventivement.
  12. Incitez-le à n’accepter que des personnes qu’il connait physiquement. Cachés derrière des pseudos, les prédateurs sexuels sont difficiles à démasquer. Parlez régulièrement des risques liés à une rencontre avec un contact trouvé sur le net. Exigez qu’il vous en parle avant !

 

 

Comment réagir face à des abus ?

  • Faire un signalement sur le site du Ministère de l'intérieur.
  • Adresser une plainte sur le site de la CNIL.
  • Facebook possède un onglet « Signaler un contenu indésirable ou un abus »
  • Arnaques, phishing, signalements : il est possible de déclarer et d’obtenir toutes les informations.

 

Votre assurance scolaire Carrefour à vos côtés !

L’Assurance Scolaire et Extra scolaire Carrefour protège vos enfants même au-delà de leur majorité ! Grâce à une garantie recours et défense pénale, soyez plus serein !

 

*Source : https://asso-generationnumerique.fr/wp-content/uploads/2016/07/Les-11-18ans-et-les-r%C3%A9seaux-sociaux-.pdf
**Source : https://www.ipsos.com/fr-fr/junior-connect-2017-les-jeunes-ont-toujours-une-vie-derriere-les-ecrans
***Source : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2792693/
Partager cet article

En poursuivant votre navigation sur ce site, sans modifier le paramétrage de vos cookies, vous acceptez l'utilisation de cookies susceptibles de vous proposer des services, offres ou publicités adaptés à vos centres d'intérêts et de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus Ok