Internet et réseaux sociaux : comment bien protéger les adolescents ?

Les adolescents passent plus de 2 heures par jour à surfer en ligne. Ultra-connectés, ils reçoivent généralement leur premier smartphone vers 11 ans, lors de leur entrée au collège. Ils peuvent alors accéder au web en toute liberté. Si Internet offre de merveilleuses possibilités, ce n’est pas pour autant sans danger pour les enfants. Quels sont les risques et comment les éviter ? Comment faire pour protéger les adolescents qui utilisent Internet et les réseaux sociaux ? Carrefour Assurance vous dit tout.

Les chiffres des enfants européens sur le web

93% des enfants européens entre 9 et 16 ans se connectent au moins une fois par semaine sur Internet. Entre 13 et 19 ans, ils y passent d’ailleurs en moyenne une quinzaine d’heures hebdomadaires. 81% des 15-16 ans sont présents sur les réseaux sociaux. 

 

Les dangers du web et des réseaux sociaux

Pour bien les éviter, il est important de prendre conscience des différents risques du web. Car même si Internet est une véritable mine d’informations, ce réseau recèle de dangers, particulièrement pour les personnes vulnérables comme les adolescents :

jeune fille sur son ordinateur
Les risques du web sont nombreux
  • Attention à l’addiction : une utilisation abusive du digital peut entraîner un vrai repli sur soi-même. L’adolescent passe alors ses journées sur des écrans et s’expose ainsi à l’isolement, à l’obésité, à la perte de repères…
  • Arnaques en ligne : le web est un vrai terrain de jeu pour tous les malfaiteurs. Les pirates exploitent les faiblesses des utilisateurs pour escroquer de l’argent ou voler des informations confidentielles,
  • Harcèlement : sites, blogs, forums, réseaux sociaux… le cyberharcèlement est une réalité qui peut avoir des conséquences très graves pour les plus sensibles,  
  • Contenus choquants : n’importe qui peut se retrouver confronté en ligne à de la violence ou de la pornographie, même les plus jeunes,
  • Pédophilie : le web est malheureusement un endroit prisé par les prédateurs sexuels pour trouver des victimes

 

Les bonnes pratiques pour protéger votre enfant des dérives du web

Votre enfant grandit et devient de plus en plus autonome : vous aurez du mal à être constamment sur son dos pour regarder ce qu’il fait sur son ordinateur ou son téléphone. Mais quelques bons conseils peuvent vous aider à le protéger :

mère qui discute avec son fils
Favorisez le dialogue pour détecter les problèmes
  • Précisez à votre ado de ne jamais divulguer ses informations confidentielles en ligne,
  • Pour plus de sécurité, pensez à installer un contrôle parental sur son ordinateur, sa tablette ou son téléphone,
  • Fixez des limites : définissez des heures et des temps de connexion afin d’éviter que votre enfant ne passe trop de temps devant les écrans au détriment de ses devoirs ou de ses activités extra-scolaires,
  • Privilégiez le dialogue : votre enfant doit pouvoir aborder n’importe quel sujet avec vous sans tabou,
  • Apprenez-lui à avoir un regard critique : il ne doit pas croire toutes les informations qu’il voit sur le web,
  • Vérifiez régulièrement les différentes applications installées sur le smartphone ou la tablette de votre enfant,
  • Anticipez en lui expliquant qu’il peut potentiellement se retrouver confronté à des contenus violents ou sexuels,
  • Soyez attentif aux signes : si votre enfant change d’humeur, se montre angoissé ou affiche un comportement agressif ou violent, il est important de réagir rapidement et d’en discuter avec lui,
  • Incitez-le à sortir et à voir ses amis : vous évitez ainsi qu’il ne s’enferme dans un univers virtuel,
  • Expliquez-lui qu’il ne doit sous aucun prétexte communiquer avec des personnes qu’il ne connaît pas via les réseaux sociaux. Vérifiez régulièrement ses listes d’amis et de contact.

 

Bon à savoir rentrée ado
Bon à savoir

 

 

Parler avec des inconnus en ligne ? Vous êtes certain que votre enfant ne le fait pas. Pourtant, les chiffres sont édifiants ! Parmi les filles de 15 à 18 ans, 47,99% d’entre elles ont déjà communiqué avec des inconnus sur le web. Ce chiffre monte à 50,76% pour les garçons dans la même tranche d’âge.

 

 

Partager cet article

ASSURANCE SCOLAIRE ET EXTRA-SCOLAIRE

A partir de 15 €/an, Carrefour Assurance couvre votre enfant lors de ses activités scolaires et extrascolaires.

Je découvre !
Assurance scolaire

Assurance Scolaire

Assurez votre enfant lors de ses activités scolaires et extrascolaires en quelques clics et à petit prix !

Souscrire