Mon enfant a la varicelle : les bons gestes à adopter

Boutons rouges, démangeaisons, fièvre… les signes ne trompent pas : votre petit dernier a la varicelle. Ne soyez pas inquiet, la varicelle est une maladie infantile bénigne très courante : 90 % des enfants l’auront contractée avant l’âge de 10 ans. Cette maladie bénigne, mais très contagieuse n’a aucun traitement spécifique. Il convient toutefois d’appliquer des mesures d’hygiène simples pour limiter les risques de complications (surinfections et cicatrices). Carrefour Assurance vous accompagne et vous donne les conseils essentiels pour adopter les bons gestes lorsque votre enfant a la varicelle

Premier réflexe : emmener votre enfant chez le médecin  

Votre enfant a la varicelle et vous vous demandez s’il faut l’emmener chez le médecin ? La réponse est oui. Ce professionnel de santé vous confirmera qu’il s’agit bel et bien de la varicelle, pour éviter toute mauvaise surprise. Il pourra également prescrire à votre enfant un antihistaminique : ce médicament permet de réduire les démangeaisons. De quoi vraiment soulager votre petit contre le principal symptôme de la maladie, mais aussi être pleinement rassuré de votre côté.

 

Les bons gestes pour limiter les démangeaisons 

Couper ongles enfant

Une fois l’antihistaminique administré, votre enfant devrait avoir moins de démangeaisons. Mais il se peut qu’il ne soit pas complètement apaisé, et qu’il tente de se gratter toute la journée. Pour atténuer son envie de se gratter, voici quelques astuces simples :

- Prenez garde à la matière des vêtements de votre enfant. En effet, certains composants textiles peuvent se révéler irritants et stimuler l’envie de se démanger... Évitez donc les vêtements en matière synthétique, et privilégiez le 100 % coton. Cela limitera également la transpiration de votre enfant, qui risquerait elle aussi d’accentuer les démangeaisons. 

- Donnez à votre enfant des bains ou des douches de courte durée quotidiennement à l’eau tiède, et utilisez un savon doux. Cela atténuera les démangeaisons. Lorsqu’il sort du bain, ne le frottez pas avec la serviette, mais tapotez plutôt sa peau délicatement. Vous pouvez aussi appliquer des compresses d’eau froide sur ses petits boutons, pour un effet tout aussi apaisant.

- Coupez les ongles de votre enfant. Cela peut vous sembler bête, mais votre enfant sera d’autant plus armé pour se gratter et arracher les croûtes de ses boutons s’il a les ongles longs… Pour favoriser la cicatrisation, coupez donc ses ongles courts. Vous éviterez aussi que les bactéries s’y glissent.

 

Limiter les risques de surinfection 

Lorsque votre enfant a la varicelle, vous remarquez très vite que des dizaines de petits boutons rouges apparaissent un peu partout sur son corps : sur le cuir chevelu, le thorax, les jambes, le visage… C’est autant de risques de petites infections bactériennes qu’il vaudrait mieux éviter. 

 

Notre conseil

Lavez fréquemment les mains de votre enfant. Surveillez les lésions cutanées, et effectuez une désinfection quotidienne, à la chlorhexidine, de toute lésion surinfectée. 

 

Une fois qu’elles auront séché, vous pouvez y appliquer une crème hydratante ou réparatrice sur les conseils de votre médecin, pour favoriser la cicatrisation des petites plaies de votre enfant. 

Les gestes à éviter : 

  • N’utilisez pas de talc qui risquerait de favoriser les risques d’infections locales.
  • N’utilisez pas d’éosine : son pouvoir antiseptique n’est pas suffisant en cas de varicelle.
  • Durant le bain, n’utilisez pas de liquide antiseptique. Cela risquerait de faire mal à votre enfant.
  • N’exposez pas votre enfant au soleil, pour protéger sa peau irritée qui est encore plus fragile en cas de varicelle.

 

Savoir réagir en cas de fièvre 

Mère prend la température de son enfant

La fièvre est aussi l’un des principaux symptômes de la varicelle. Prenez donc régulièrement la température de votre petit. Même si elle reste souvent modérée lors de la varicelle, la fièvre peut être traitée par du paracétamol, suivant les prescriptions de votre médecin. Soyez très vigilant : la dose doit toujours être adaptée à son âge et à son poids.

 

Les médicaments à ne pas donner

Ne donnez surtout pas d’aspirine, d’ibuprofène, ni tout autre anti-inflammatoire à votre enfant s’il a de la fièvre. Ils sont proscrits en cas de varicelle, et augmentent le risque de complications. 

 

Le petit conseil en plus

 
En cas de fièvre, veillez aussi à ce que votre enfant boive régulièrement pour rester bien hydraté. Pensez aussi à bien aérer sa chambre, et à y maintenir une température intérieure idéale. Si la fièvre dure plus de 24 heures, ou qu’elle devient très importante, consultez votre médecin. En cas d’urgence, vous pouvez aussi contacter le service d’aide médicale d’urgence en composant au 15 ou 112.

 

Pensez à prévenir l'école

La varicelle est une maladie très contagieuse : votre enfant a certainement attrapé ce virus au contact d’un camarade. Pensez donc à prévenir rapidement son établissement (école, crèche) et/ou sa nourrice, afin qu’ils puissent prendre toutes les précautions nécessaires pour éviter la transmission de la varicelle aux autres enfants.

Ampoule


Bon à savoir 

Près de 9 enfants sur 10 développent la maladie avant l’âge de 8 ans et guérissent en général spontanément et sans problème particulier. Néanmoins, s’il n’a pas été vacciné, il est possible que votre adolescent ait également la varicelle. Dans ce cas, prenez rapidement rendez-vous chez le médecin qui lui prescrira un traitement adapté aux symptômes, généralement plus accentués avec l’âge. En cas de varicelle, il faut également éviter tout contact avec une femme enceinte ou un nourrisson.

 

Protéger votre enfant, c’est notre priorité 

Qu’il soit malade ou en pleine forme, votre enfant est toujours votre priorité : vous souhaitez qu’il soit protégé en toutes circonstances. Chez Carrefour Assurance, nous vous aidons à être rassuré, grâce à notre assurance scolaire et extrascolaire. À l’école ou lors de ses sorties, à la maison ou en vacances, votre petit est assuré contre les pépins de la vie : lunettes cassées, accident, maladie… Nous sommes là quand ça va mal, mais aussi quand ça va bien, avec de nombreux conseils pour vous aider au quotidien

Partager cet article
ASSURANCE DES APPAREILS NOMADES

Protégez les smartphones, ordinateurs portables, appareils photo, les consoles de jeux portables... de votre foyer en un seul contrat contre le vol, la casse et l'oxydation pour 12,90€/mois

Je découvre !
Assurance scolaire
Assurance Scolaire

Assurez votre enfant lors de ses activités scolaires et extrascolaires en quelques clics et à petit prix !

En savoir plus