Roséole chez l’enfant : définition, symptômes et traitement

Par Carrefour Assurance | 23 Juin 2020

De même que la varicelle, la roséole est bénigne chez les jeunes enfants, mais peut entraîner des complications chez les adolescents. C’est pour cela qu’il est important de reconnaître ses symptômes : forte fièvre, éruption cutanée, troubles digestifs… Voici tout ce qu’il y a à savoir sur cette maladie. 

La roséole est-elle bénigne ou dangereuse ? 

La roséole est une maladie infantile d’origine virale. Elle est provoquée par un virus appelé “herpès humain de type 6” (HHV6) – c’est d’ailleurs la raison pour laquelle elle est aussi désignée comme “sixième maladie”. Elle peut également être appelée exanthème subit, à cause de l’éruption cutanée qu’elle provoque. 

Roséole enfant

C’est une maladie très courante et bénigne (inoffensive) chez les enfants âgés de 6 mois à trois ans. La période d’incubation de l’exanthème subit va de 5 à 15 jours. La contamination est, quant à elle, possible alors même que les premiers symptômes ne se sont pas déclarés. 

 

Comment la roséole s’attrape-t-elle ? 

Comme la varicelle ou la rougeole, la roséole est très contagieuse. Elle s’attrape par voie aérienne : les sécrétions nasales et salivaires. La transmission peut se faire par des gouttelettes de salive quand on parle et tousse, par des sécrétions pharyngées (du nez) lorsqu’on éternue, etc. 

 

Picto femme enceinte médecin

 

Bon à savoir

Si vous êtes enceinte et que vous attrapez la roséole, pas de panique, le fœtus ne craint rien, il ne peut attraper la maladie. En revanche, il est fortement conseillé d’aller consulter un médecin pour établir un diagnostic précis et adapter le traitement.


Quels en sont les symptômes ? 

La roséole provoque plusieurs symptômes : 

- Une forte fièvre pouvant atteindre les 40 °C pendant deux ou trois jours 

Mère prend la température de son enfant

- Des troubles digestifs comme une perte d'appétit et des épisodes de diarrhée 

- Des ganglions enflés au niveau de la gorge  

- Un gonflement dans la région des yeux et des paupières. Mais c’est très rare.

- De la fatigue et une plus grande irritabilité

- Une éruption cutanée au bout de quelques jours, dès la fièvre tombée. Des taches rosées apparaissent sur le corps et le cou (généralement, le visage est épargné). Normalement, ces rougeurs ne démangent pas, et durent de quelques heures à deux jours. 

 

Médecin

L’avis du médecin

“La température chez les enfants est un élément à surveiller attentivement. Elle permet de vérifier la présence ou non de fièvre, en cas de fatigue ou si vous avez un doute. En règle générale, la fièvre indique que le corps est en train de lutter contre une infection. Il ne faut donc pas hésiter à contrôler régulièrement la température de son enfant, car, selon les maladies, elle peut évoluer rapidement. Les tout-petits, rencontrant de nombreux microbes (virus ou bactéries) pour la première fois, sont amenés à présenter régulièrement de petits épisodes de fièvre. C'est le témoin de leur réaction immunitaire face aux nouveaux micro-organismes.”

Dr Gotri


Comment se soigne la roséole ? 

Les antibiotiques sont totalement inefficaces face à cette maladie. Ce sont donc les symptômes qu’il faut traiter, essentiellement la fièvre. Chez les adultes comme chez les petits, la prise de paracétamol (à une dose adaptée à leur poids) et une bonne hydratation représentent des traitements efficaces pour soulager les maux. Avec un peu de patience, la roséole disparaîtra en 4 à 10 jours.  

Enfants médecin

 

Quand faut-il consulter ? 

Si la roséole n’est pas dangereuse pour les enfants, il faut tout de même rester vigilant jusqu’à ce que la fièvre tombe. En effet, entre 6 mois et 5 ans (mais majoritairement entre 1 et 3 ans), la fièvre peut provoquer des convulsions fébriles. Lors du premier épisode de convulsion, il est indispensable de se rendre aux urgences. Ces crises durent généralement quelques minutes et, – même si elles peuvent faire peur – elles ne mettent pas forcément la vie de votre enfant en danger.

 

Bon à savoir

Rappelez-vous que, jusqu'à l'âge de trois mois, toute fièvre de votre nourrisson doit entraîner une consultation chez votre médecin ou aux urgences sans tarder. La fièvre chez l'enfant de moins de trois mois peut être le témoignage d'une infection plus grave.

 

D’autres signes peuvent vous amener à consulter rapidement un médecin :

  • il est soudainement très confus dans ses propos, 
  • il vomit,
  • il refuse de boire. 

 

Protégez votre enfant au quotidien

En cas de maladie, il est important que votre enfant soit accompagné dans sa scolarité, et soutenu, pour qu’il puisse reprendre une vie normale, une fois guéri. Pour accompagner votre petit qui affronte les aléas de la vie, pensez à souscrire à une assurance qui lui sera dédiée. Carrefour Assurance propose une assurance scolaire et extrascolaire pour couvrir votre enfant en cas de pépin. 
 

Partager cet article
ASSURANCE SCOLAIRE ET EXTRA-SCOLAIRE

15€ par an et par enfant, Carrefour Assurance couvre votre enfant lors de ses activités scolaires et extrascolaires.

Je découvre !

Cela pourrait vous intéresser