Oreillons, rougeole, roséole… quelles sont les principales maladies infantiles ?

maladies infantiles
Par Carrefour Assurance | 01 Juin 2021

De nombreuses maladies infantiles peuvent apparaître chez les jeunes enfants, surtout à partir du moment où ils commencent à aller à l’école. Voici un panorama des affections auxquelles votre enfant peut être confronté, et les conseils à suivre en cas de symptômes. 

Les oreillons 

Les oreillons également appelés “parotidite virale” ou “parotidite ourlienne” est une maladie virale infantile bénigne. 

 

Cause et symptômes 

La maladie des oreillons est une pathologie provoquée par le paramyxovirus ou virus “ourlien”. Elle se caractérise par une inflammation des glandes parotides responsables de la production de salive. La transmission se fait par contact direct, ou par voie orale à travers des gouttes de salive projetées par voies aériennes (c’est-à-dire lorsque la personne contaminée parle, tousse, éternue, etc.). 

 

Picto laver mains

 

Bon à savoir

Pour prévenir les maladies infantiles, il faut apprendre à votre enfant à se laver régulièrement les mains avec du savon. Si un membre de la famille est malade, désinfectez les surfaces de transmission dans votre maison comme les jouets, les robinets et les poignées de porte. 


Les premiers symptômes sont la fièvre et un gonflement en avant des oreilles. L’enfant peut se plaindre de douleur lorsqu’il mange, il est généralement fatigué, il a mal à la tête et il perd l’appétit. Ces symptômes disparaissent au bout de dix jours. 

Traitement 

La maladie des oreillons n’a pas de traitement spécifique. Le médecin peut prescrire du paracétamol pour soulager les symptômes

Si votre enfant est né après 2018, il a dû recevoir le vaccin ROR contre la rougeole, les oreillons et la rubéole (ROR), car il est obligatoire. Si c’est le cas, il est alors protégé pour ces trois maladies. 

 

La rougeole 

La rougeole est une maladie virale très contagieuse qui touche principalement les enfants à partir de l’âge de 5 mois. 

 

Cause et symptômes 

La rougeole enfant

La rougeole est une infection virale qui se transmet par la salive ou par contact physique. Les premiers symptômes ressemblent à ceux d’un rhume. L’enfant a une forte fièvre, entre 39 et 40 °C, il tousse, son nez coule, il est très fatigué, et il peut souffrir d’une conjonctivite

Ensuite, des rougeurs font surface sur le visage, derrière les oreilles et dans le cou, puis sur tout son corps. Cette éruption dure environ une semaine, puis elle disparaît. Il arrive parfois que l’enfant souffre également de diarrhées, et de douleurs thoraciques. 

Traitement 

Il n’y a pas de traitement spécifique pour la rougeole, mais la fièvre peut être soulagée avec du paracétamol. Le médecin peut aussi prescrire du soluté de réhydratation pour lutter contre la déshydratation de votre enfant, car c’est une complication fréquente de la rougeole.

Gardez votre enfant ou votre adolescent à la maison pendant une bonne semaine et laissez-le se reposer, car les défenses immunitaires sont très affaiblies par cette infection. 

Sachez enfin que, si votre enfant a reçu le vaccin rougeole-oreillons-rubéole (ROR), il est protégé contre cette maladie.

 

La roséole 

La roséole est un virus très fréquent chez les jeunes enfants âgés de 6 mois à 3 ans. Il est inoffensif.

 

Cause et symptômes 

Très contagieuse, la roséole s’attrape par voie aérienne. La transmission peut se faire par des gouttelettes de salive ou des sécrétions du nez quand la personne contaminée parle, tousse ou éternue. 

L’enfant qui attrape la roséole présente différents symptômes. Il a d’abord une forte fièvre allant jusqu’à 40 °C pendant deux ou trois jours, ainsi que des ganglions au niveau de la gorge. Il peut aussi avoir une perte d’appétit, des épisodes de diarrhée, être fatigué et irritable. Dans de rares cas, il peut avoir les yeux gonflés. Après la fièvre, une éruption cutanée apparaît. Elle s’apparente à des taches rosées sur le corps et le cou.

Traitement 

Puisque cette maladie virale n’est pas dangereuse pour les enfants, on traite essentiellement la fièvre avec du paracétamol. L’enfant doit également bien s’hydrater. La roséole disparaît au bout de 4 à 10 jours. 

Si votre enfant vomit et qu’il refuse de boire, consultez votre médecin ou votre pédiatre pour éviter tout risque de déshydratation. Si jamais la fièvre fait convulser votre enfant, emmenez-le à l’hôpital.  

 

Musique sur la route

L’astuce en plus

Il n’y a pas que les problèmes de santé qui peuvent gâcher la vie de votre enfant, un accident peut lui aussi vite arriver. Pour faire face à tous les aléas de la vie, pensez à souscrire à une assurance scolaire et extrascolaire. Lunettes cassées, lentilles égarées, interruption de scolarité… Carrefour Assurance couvre votre enfant en toutes circonstances.


La varicelle 

La varicelle est certainement la maladie infantile la plus connue. Environ 90 % des enfants de moins de 10 ans la contractent.

 

Cause et symptômes 

Enfants médecin

Causée par le virus “varicelle-zona”, la varicelle se manifeste par une légère fièvre et des éruptions de boutons rouges, semblables à des piqûres d’insectes qui démangent. Les boutons évoluent en petites cloques, remplies d’un liquide clair. Au bout d’une semaine, les lésions sèchent et forment une croûte. Elles ne sont alors plus contagieuses.

Traitement 

Il n’y a pas de traitement pour soigner la varicelle, mais il faut éviter la surinfection des boutons qui pourraient laisser de vilaines cicatrices. Pour cela, il ne faut pas que l’enfant se gratte. L’application de compresses d’eau froide peut aider à soulager les démangeaisons. Le médecin peut aussi prescrire du paracétamol si la fièvre est dérangeante pour l’enfant. 

 

La scarlatine

La scarlatine est une maladie éruptive infectieuse rare qui touche principalement les enfants âgés de 5 à 10 ans. 

 

Cause et symptômes 

La scarlatine est causée par une bactérie de type streptocoque A que l’on retrouve dans les sécrétions du nez et du pharynx. Sa transmission se fait par voie aérienne ou par le biais des objets souillés par les sécrétions d’une personne contaminée.

Cette maladie se manifeste d’abord par une forte fièvre supérieure à 38,5 °C et une angine. Ensuite, l’enfant peut avoir des maux de tête et des maux de ventre. La langue est recouverte d’une couche épaisse blanche puis elle prend une couleur rouge framboise.

Une éruption cutanée qui démange fait ensuite son apparition sur tout le corps sauf sur la paume des mains et sur la plante des pieds. Une desquamation survient généralement entre le 7e et le 15e jour, c’est-à-dire que la peau pèle. 

Traitement 

Il est important de consulter un médecin pour qu’il pose un diagnostic et pour qu’il prescrive des antibiotiques à votre enfant malade. Ces médicaments évitent des complications rénales ou cardiaques et permettent de réduire la période de contagion. Il est également possible de prendre du paracétamol si la fièvre est trop forte, et un antihistaminique contre les démangeaisons. En tous les cas, pensez à consulter un professionnel et évitez l’automédication.

Partager cet article
Assurance scolaire
Assurance Scolaire

Assurez votre enfant à l'école et pendant ses activités extra-scolaires. Souscription en ligne et attestation immédiate !

J'en profite !

Cela pourrait vous intéresser