Oreillons : causes, symptômes et traitement

Oreillons enfant
Par Carrefour Assurance | 24 Février 2021

Grâce à la vaccination, la maladie des oreillons avait presque disparu en France. Cependant, on observe aujourd’hui une résurgence de cette pathologie due à une baisse de la vaccination. Très contagieuse, cette maladie majoritairement infantile reste la plupart du temps bénigne chez le jeune enfant. Certaines complications peuvent être observées chez l’adolescent et le jeune adulte. Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur cette maladie, et les bons réflexes à adopter.

Les causes de la maladie 

Enfants médecin

Les oreillons ou parotidite virale (ou encore parotidite ourlienne) est une maladie virale infantile humaine. Elle se caractérise par une inflammation des glandes responsables de la production de salive situées à l’avant des oreilles, près de la mâchoire inférieure. Elles sont appelées glandes parotides. C’est une infection virale provoquée par le paramyxovirus ou virus « ourlien » qui ne circule qu’entre les êtres humains. 

La transmission se fait par contact direct ou par voie orale à travers les minuscules gouttes de salive projetées par voies aériennes. La personne malade est contagieuse deux jours avant l’apparition des premiers symptômes, et jusqu’à quatre jours après. Elle peut contaminer les autres en parlant, en toussant, en éternuant, en partageant son verre ou en embrassant quelqu’un. 

Heureusement, toute personne vaccinée ou qui a déjà eu les oreillons est protégée pour le reste de sa vie.

 

Les symptômes des oreillons 

Dans environ un tiers des cas, les oreillons peuvent passer inaperçus. La durée d’incubation, c’est-à-dire la durée entre la contamination et l’apparition des symptômes est d’environ trois semaines.

Au début, l’enfant malade peut avoir de la fièvre, et on peut observer un gonflement en avant des oreilles, d’un seul côté puis des deux. L’enfant peut se plaindre de douleur lorsqu’il mâche, ou lorsqu’il avale. Vous pourrez également noter une fatigue, des maux de tête, et une perte d’appétit. Les oreillons sont une maladie bénigne, surtout lorsqu’elle touche les enfants. Ces symptômes devraient disparaître en une dizaine de jours. 

Dans de rares cas, des complications plus graves peuvent survenir, principalement chez l’adolescent et le jeune adulte. On peut ainsi parfois observer :

  • Une méningite, c’est-à-dire une inflammation des enveloppes de la moelle épinière et du cerveau. Elle provoque une raideur du cou, un mal de tête intense, des vomissements et des convulsions.
  • Des complications neurologiques avec une atteinte des nerfs auditifs et un risque de surdité.
  • Une « orchite » ou inflammation du testicule. Elle touche généralement l’adolescent et se manifeste par le gonflement d’un ou des deux testicules.
  • Une « pancréatite », c’est-à-dire une inflammation du pancréas qui se manifeste par des douleurs au ventre.
  • Un risque de fausse-couche chez les femmes enceintes.

 

Médecin

 

L’avis du médecin 

“Environ 20 % des garçons infectés par les oreillons après la puberté risquent de développer une orchite. Elle peut parfois entraîner une atrophie testiculaire. Si c’est le cas, la fertilité est préservée dans la majorité des cas, même si le risque de stérilité existe.”

Dr Gotri


Le diagnostic 

Le diagnostic doit être réalisé par votre médecin grâce à un examen clinique. En général, il n’est pas nécessaire de faire d’autres examens complémentaires, mais en cas de doute, votre médecin pourra prescrire une prise de sang pour s’assurer de la présence du virus.

 

Le traitement des oreillons 

Comme pour beaucoup de maladies virales, la maladie des oreillons n’a pas de traitement spécifique. Le patient guérit généralement en deux semaines. Le médecin prescrira du paracétamol pour traiter les symptômes comme la fièvre et le gonflement douloureux des glandes salivaires. Sachez toutefois que pour les enfants nés après 2018, le vaccin contre la rougeole, les oreillons et la rubéole (ROR) est désormais obligatoire

 

Picto seringue

 

Bon à savoir 

Depuis 2018, le calendrier vaccinal prévoit une vaccination pour le ROR (Rougeole, Oreillons, Rubéole) chez l’enfant avec deux injections : une première dose à l’âge de 12 mois et une seconde entre 16 et 18 mois


Les adultes peuvent tout à fait se faire vacciner. Il est d’ailleurs préférable d’envisager cette vaccination pour les femmes n’ayant jamais contracté la maladie, et qui souhaitent tomber enceinte. 

 

Assurez votre enfant pour garder l’esprit tranquille

La maladie d’un enfant peut parfois entraîner des frais de santé imprévus qui peuvent avoir un impact sur votre budget. Pour protéger votre enfant de tous ces tracas du quotidien, Carrefour Assurance vous accompagne grâce à une assurance scolaire et extrascolaire adaptée à vos besoins. 

Partager cet article
Assurance scolaire
Assurance Scolaire

Assurez votre enfant à l'école et pendant ses activités extra-scolaires. Souscription en ligne et attestation immédiate !

J'en profite !

Cela pourrait vous intéresser