Quelles sont les maladies respiratoires de l’enfant ?

maladies respiratoires de l’enfant
Par Carrefour Assurance | 06 Août 2021

Gêne respiratoire, toux grasse ou sèche, écoulement nasal… ces symptômes chez l’enfant peuvent évoquer diverses maladies de l’appareil respiratoire qu’il est important de savoir reconnaître. Bien sûr, si vous avez le moindre doute, il est indispensable de consulter un médecin. Voici les descriptions des maladies respiratoires plus ou moins courantes chez les enfants comme l’asthme, la coqueluche, mais aussi les allergies aux pollens et aux acariens. 

Définition de la maladie respiratoire 

Certaines maladies touchent l’appareil respiratoire, c’est-à-dire les voies respiratoires (les voies nasales, la bouche, le pharynx, le larynx, la trachée et les bronches) ainsi que les poumons. Ces pathologies respiratoires comme le rhume, la grippe, la coqueluche, l’asthme et la bronchiolite sont fréquentes dans la petite enfance, et elles peuvent provoquer différents troubles de la respiration

 

Enfant chez le médecin

Les allergies 

Le système immunitaire peut parfois réagir face à certains allergènes comme le pollen ou les acariens. Dans le cas où un enfant souffre d’une allergie respiratoire, il y a alors une inflammation locale des muqueuses nasales ou des bronches qui peut se manifester par une gêne respiratoire.


 

L’allergie aux pollens 

En France, il existe de nombreux végétaux à pollen qui sont allergisants. Parmi eux l’ambroisie, les graminées, le bouleau et le cyprès. La période des allergies commence en février, et elle dure jusqu’en septembre, selon certaines régions. 

Les allergies aux pollens se manifestent par des rhinites allergiques. Les enfants ont alors le nez bouché et qui coule. Ils éternuent également fréquemment, notamment lorsqu’ils sont à l’extérieur. Certains enfants présentent aussi des crises d’asthme ou des conjonctivites (yeux rouges qui piquent).  

L’allergie aux acariens 

L’allergie aux acariens est également très fréquente chez les enfants. Les acariens sont des petites bêtes microscopiques et translucides qui vivent dans la poussière, la literie (matelas, draps, couvertures, oreillers), les rideaux, les tapis, la moquette. Ils se nourrissent des ongles, des cheveux et des peaux mortes des humains. 

Les symptômes de l’allergie aux acariens sont les mêmes que ceux d’un rhume, c’est-à-dire que l’enfant peut avoir le nez qui coule, éternuer et avoir les yeux qui pleurent et démangent. Certains enfants présentent également des problèmes respiratoires, voire des crises d’asthme et parfois de l’eczéma

 

Médecin

L’avis du médecin

“Pour savoir de quelle allergie votre enfant souffre, il peut être utile de réaliser des tests cutanés chez un allergologue. Le médecin va mettre plusieurs gouttes contenant chacune un allergène sur la peau de l’enfant. Puis, il va faire une micropiqûre au centre de chaque goutte pour permettre à l’allergène de pénétrer la couche superficielle de la peau. Enfin, il va observer au bout de 15 à 20 minutes s’il y a une réaction locale comme une rougeur, un gonflement ou des boutons qui montreraient une allergie.”

Dr Gotri


Les maladies respiratoires 

De nombreux enfants sont malheureusement confrontés à des maladies respiratoires, notamment l’asthme et la coqueluche.

 

L’asthme 

L’asthme est une maladie respiratoire chronique caractérisée par des épisodes de crises respiratoires. Pendant une crise, les bronches de la personne asthmatique sont enflées et produisent du mucus, c’est-à-dire des sécrétions épaisses qui contribuent à fermer les voies respiratoires

L’espace de circulation de l’air dans les poumons est alors diminué, et l’enfant ressent des difficultés pour respirer pendant quelques minutes, voire quelques heures. Puis, suite à la prise d’un traitement ou de manière spontanée, la respiration redevient normale. 

Enfant malade

La coqueluche 

La coqueluche est une maladie respiratoire très contagieuse causée par une bactérie. Après une période d’incubation sans symptômes de 1 à 3 semaines, l’enfant a un écoulement nasal pendant une ou deux semaines, associé parfois à de la fièvre

Des quintes de toux apparaissent ensuite, provoquant des spasmes. La respiration devient difficile et des épisodes de vomissement apparaissent.  Le son aigu émis pendant les quintes de toux est très particulier : on l’appelle “le chant du coq”. Après avoir toussé, le malade reprend sa respiration par une grande inspiration accompagnée d’un son aigu

Chez les jeunes enfants, la coqueluche peut entraîner des complications comme des pneumonies ou des affections au niveau neurologique. Chez le nourrisson, l’insuffisance respiratoire peut dans certains cas entraîner la mort de l’enfant. Le meilleur moyen de l’éviter reste la vaccination de toutes les personnes (parents, nounous, etc.) qui entourent le nourrisson jusqu’à sa propre vaccination

 

Les traitements 

Les traitements dépendent bien sûr de l’allergie ou de la maladie respiratoire de l’enfant.

 

L’allergie aux pollens 

Concernant l’allergie aux pollens, il existe deux types de médicaments : les antihistaminiques et les corticoïdes prescrits dans certaines situations. Les antihistaminiques affaiblissent ou contrent l’effet de la production de l’histamine, un médiateur de la réaction allergique. De leur côté, les corticoïdes permettent de limiter les réactions allergiques, car ils sont anti-inflammatoires

Ces médicaments se présentent sous forme de gouttes à mettre dans les yeux, de spray nasal ou de comprimés à avaler. Ils sont prescrits par un professionnel de santé, et ils permettent de soulager les symptômes, mais ne suppriment pas complètement la réaction allergique. 

L’allergie aux acariens 

L’allergie aux acariens se soigne avec des antihistaminiques qui permettent de soulager ses symptômes. La prise en charge par un allergologue, un médecin spécialiste des allergies, est fortement recommandée. La désensibilisation est parfois possible, elle consiste à donner des petites doses de l’allergène à l’enfant pour induire progressivement une tolérance immunitaire.

 

Picto aspirateur

L’astuce en plus 

Pour lutter contre les allergies aux pollens et aux acariens, il faut essayer de garder un environnement sain pour l’enfant. La première chose à faire est d’aérer le logement matin et soir. Il faut aussi passer l’aspirateur avec un filtre HEPA (haute efficacité sur les particules aériennes), laver le linge de lit, les rideaux, les tapis et également limiter les contacts avec les animaux.


Le traitement contre la coqueluche 

Le traitement de la coqueluche est à base d’antibiotiques pour réduire la contagiosité de la maladie. Il existe également un vaccin désormais obligatoire dès l’âge de deux mois depuis le 1er janvier 2018. Ce vaccin DTP (tétanos-diphtérie-poliomyélite) nécessite deux injections : une dose à 2 mois, une autre dose à 4 mois. Puis, des rappels sont recommandés à l’âge de 11 mois, 6 ans puis 11-13 ans.  

Le traitement contre l’asthme 

Il n’y a pas de traitement pour soigner l’asthme. Cette infection respiratoire peut cependant être contrôlée grâce à des médicaments. Parfois, le médicament est à prendre au quotidien, il permet de soigner l’inflammation chronique des bronches et de limiter les crises d’asthme.

Dans d’autres cas, l’enfant utilise son traitement uniquement lorsqu’il y a des signes de crises d’asthme. Il s’agit d’un médicament à prendre par inhalation, on l’appelle “bronchodilatateur”. Celui-ci dilate les bronches et facilite la respiration. 

 

Protéger votre enfant au quotidien 

Les maladies respiratoires peuvent gâcher le quotidien de votre enfant, les petits accidents aussi. Pour le protéger en toutes circonstances, avez-vous pensé à souscrire à une assurance scolaire et extrascolaire ? Lunettes ou appareil dentaire cassés, interruption de scolarité… Carrefour Assurance vous accompagne à la maison, à l’école et même lors de vos déplacements à l’étranger. 

Partager cet article
Assurance scolaire
Assurance Scolaire

Assurez votre enfant à l'école et pendant ses activités extra-scolaires. Souscription en ligne et attestation immédiate !

J'en profite !

Cela pourrait vous intéresser