Allergie aux acariens chez l’enfant : que faire ?

Allergie aux acariens
Par Carrefour Assurance | 01 Juin 2021

On estime aujourd’hui que 15 à 25 % de la population mondiale est allergique aux acariens. Votre enfant en fait-il partie ? Pour le savoir, voici les différents symptômes qui peuvent vous mettre la puce à l’oreille. S’il s’avère qu’il est allergique, ne paniquez pas, il existe de nombreuses astuces et des traitements pour l’aider à vivre avec cette pathologie au quotidien. Faisons le point

Qu’est-ce qu’un acarien ? 

Les acariens sont des petites bêtes microscopiques, que vous ne pouvez pas voir à l’œil nu. Ils font partie de la famille des arachnides, c’est-à-dire des araignées. Translucides, les acariens vivent dans la poussière, la literie (matelas, draps, couvertures, oreillers), les rideaux, les tapis, la moquette. Il n’est également pas rare d’en trouver la présence dans des peluches. Ces petits animaux se nourrissent des ongles, des cheveux et des peaux mortes des humains. 

Leur croissance est maximale en milieu chaud et humide. Les acariens peuvent vivre entre 2 et 3 mois, et ils se reproduisent très rapidement. Résultat : leur taux peut bondir très rapidement dans certains endroits. 

 

Enfant malade

Comment savoir si mon enfant est allergique ? 

Votre enfant est-il allergique aux acariens ? Pour le savoir, voici ce que vous devez observer.

 

Les symptômes 

Les symptômes d’une allergie aux acariens ressemblent à ceux d’un rhume. L’enfant peut avoir le nez qui coule, éternuer fréquemment et avoir les yeux qui démangent et qui pleurent. 

D’autres symptômes peuvent également perturber son sommeil et par conséquent sa concentration ou son humeur pendant la journée. L’enfant peut aussi présenter des problèmes respiratoires, voire des crises d’asthme. Dans certains cas, il peut faire de l’eczéma

Tous ces symptômes sont très inconfortables pour votre petit, mais il n’y a pas que les acariens qui peuvent lui gâcher la vie, malheureusement un accident peut vite arriver. Pour le protéger au quotidien, n’oubliez pas de souscrire à une assurance scolaire et extrascolaire

 

Médecin

 

L’avis du médecin

“Les symptômes d’allergie aux acariens sont plus évidents le matin. La raison est simple : puisque les acariens sont nombreux dans le lit, votre enfant y est exposé pendant plusieurs heures lorsqu’il dort. Soyez donc plus vigilants le matin pour remarquer d’éventuels symptômes.”

Dr Gotri


Le diagnostic 

Si vous avez des doutes et que vous pensez que votre enfant est allergique aux acariens, le mieux reste d’en parler à votre médecin généraliste qui pourra vous orienter vers un médecin spécialiste en allergologie. Il vous posera de nombreuses questions et effectuera des tests cutanés et/ou sanguins. 

Un diagnostic précoce est important, car il permet de prévenir des complications ou une éventuelle aggravation des symptômes. 

 

Comment protéger mon enfant des acariens au quotidien ? 

Si votre enfant a été diagnostiqué allergique aux acariens, il y a différentes manières de le protéger pour améliorer son quotidien.

 

Protéger son lit 

Pour éviter que votre enfant soit exposé aux acariens la nuit, équipez d’abord son lit d’une protection antiacarien. Vous pouvez ainsi trouver une alèse qui offre cette protection ou acheter directement un matelas qui a déjà un traitement antiacarien. De cette manière, votre enfant dormira beaucoup mieux. 

Aérer 

L’aération de l’espace de vie de l’enfant est une mesure essentielle pour lutter contre les rhinites allergiques. En effet, un manque d’aération contribue à augmenter l’humidité et la température de votre maison. Or, ces conditions sont idéales pour la reproduction des acariens. Aérez donc la chambre de votre enfant tous les jours pendant minimum 15 minutes, et de préférence le matin.

Aspirer 

Passer l’aspirateur est également essentiel pour lutter contre la prolifération des acariens. Il faudra donc aspirer régulièrement la chambre de votre enfant, surtout s’il y a de la moquette ou des tapis.  N’oubliez pas d’aspirer aussi le matelas, des deux côtés.

Picto nettoyer vapeur

 

Bon à savoir 

N’utilisez pas de nettoyeur vapeur si votre enfant est allergique aux acariens : la vapeur chaude crée un environnement humide que les acariens adorent, elle ne les détruit pas, au contraire ! 


Laver les draps et le linge 

Lavez si possible une fois par semaine tous les éléments qui constituent la literie de votre enfant allergique (comme l’alèse du matelas et le drap-housse) à 60 °C minimum. La housse du matelas doit quant à elle être lavée tous les trois mois.

N’oubliez pas de laver régulièrement les serviettes de bain, les pyjamas, les turbulettes et le tour de lit, sans oublier les doudous ! 

Garder un environnement sain 

Pour combattre les allergies, il faut d’abord garder un environnement sain pour votre enfant. Pour cela, tout votre habitat doit être régulièrement aéré et aspiré. Tous les éléments textiles doivent être fréquemment lavés, idéalement avec des produits acaricides.

N’oubliez pas d’aérer et de vérifier les bouches d’aération de votre logement pour vous assurer qu’elles ventilent correctement.

Aspirateur

Pour que l’air de votre intérieur soit le plus sain possible, il faut donc éviter tout ce qui peut être allergène, limiter l’exposition aux polluants comme le tabac, les substances chimiques des produits ménagers et des peintures ainsi que les poils d’animaux. 

Limiter le contact avec les animaux 

Si vous avez un ou plusieurs animaux domestiques, réservez-leur certains endroits de votre logement, mais ne leur laissez pas accéder aux pièces de vie et à la chambre de votre enfant. Il faut limiter le contact avec les espaces fréquentés par l’enfant et ne pas laisser traîner les jouets de l’animal ou son panier pour éviter d’avoir des poils partout.

 

Les traitements possibles 

Pour faire face à l’allergie aux acariens, il existe des solutions. Votre médecin pourra d’abord prescrire à votre enfant des antihistaminiques et des médicaments pour soulager ses symptômes.

Enfin, la désensibilisation est possible, elle consiste à donner des petites doses de l’allergène au patient pour induire progressivement une tolérance immunitaire. 

Partager cet article
Assurance scolaire
Assurance Scolaire

Assurez votre enfant à l'école et pendant ses activités extra-scolaires. Souscription en ligne et attestation immédiate !

J'en profite !

Cela pourrait vous intéresser