Top 7 des gestes pour combattre les allergies à la maison

Par Carrefour Assurance | 15 Avril 2020

Acariens, moisissures, poils d’animaux… Contrairement aux idées reçues, l’air intérieur est davantage pollué que l’air extérieur. Or, ces substances peuvent être à l’origine de réactions allergiques qui perturbent le quotidien. Pour les prévenir, il est donc essentiel d’adopter les bons gestes. À commencer par entretenir sa maison avec un ménage hebdomadaire et sa literie avec des solutions contre les acariens notamment. Faisons le point.. 

1. Nettoyez votre maison régulièrement 

Les poussières qui s’accumulent dans votre logement contiennent de nombreux allergènes, tels que les acariens et les moisissures. Afin de vous en débarrasser, il est essentiel de faire la poussière avec un chiffon en microfibre, et de passer l’aspirateur en profondeur, une fois par semaine. Pensez à aspirer sous votre lit, mais aussi derrière votre canapé ! Rideaux, tapis, coussins… les textiles sont également des nids à allergènes. En plus de les dépoussiérer régulièrement, pensez à les laver à la machine à 60 °C si la matière le permet, ou au nettoyage à sec, pour les matières délicates. 

 

Picto spray barré

 

Bon à savoir 

Les sprays – qu'ils soient assainissants, désodorisants ou antiacariens – provoquent une pollution majeure de l’air intérieur. La majorité contient des composés organiques volatils irritants, allergènes, voire toxiques pour certains. À remplacer plutôt par des produits de nettoyage naturels, comme du vinaigre blanc ou encore du bicarbonate de soude, selon les cas. 


2. Contre les pollens, aérez votre logement à la bonne heure 

Même en ville, nos intérieurs sont bien plus pollués que l’extérieur, comme le précise l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe). Pour renouveler l'air, ouvrez les fenêtres quotidiennement pendant dix minutes par jour, y compris en hiver. L’idéal étant d’aérer le matin au réveil ou le soir après 22 h 00, car l’air extérieur est alors moins pollué. Vous éviterez ainsi de faire entrer de l'air chargé en pollens à l'intérieur de votre maison, et minimiserez le risque d’allergie. 

 

3. Pour votre aspirateur, utilisez un filtre HEPA 

Aspirateur

Vous pensez que votre aspirateur aspire toutes les poussières ? Eh bien, détrompez-vous ! S’il retient une grande partie des poussières et poils de votre logement, il remet, en revanche, des allergènes en suspension dans l’air. Pour ne rien laisser passer, choisissez un aspirateur muni d'un filtre HEPA (haute efficacité sur les particules aériennes). Il filtre l'air avant qu'il ne sorte de l'appareil, et retient les allergènes comme les larves, le pollen et les moisissures. Attention toutefois à remplacer ou laver le filtre une fois par an. Actuellement, la majorité des aspirateurs, avec ou sans sac, sont compatibles avec ce type d’équipement ou en sont directement dotés. Par exemple, la plupart des modèles de la marque Dyson intègrent directement un filtre anti allergènes, et une grande partie des appareils Rowenta sont compatibles HEPA. Vérifiez toutefois sur la notice d’utilisation que c’est bien le cas. 

 

4. À l’intérieur, surveillez les niveaux d'humidité 

Un taux d'humidité trop élevé encourage la prolifération de moisissures et d’acariens dans votre logement. Afin de mesurer ce taux en quelques minutes seulement, sachez qu’il existe un appareil tout simple : l'hygromètre. Pour réduire les allergènes présents dans l’air, le taux d’humidité idéal devrait se situer entre 45 et 55 %. Au-delà, il peut être judicieux d’investir dans un déshumidificateur d’air si vous souhaitez réduire durablement l’humidité de votre logement

Lit propre

 

5. Gardez votre lit et votre matelas propres 

Si vous êtes allergique aux acariens – des animaux microscopiques qui affectionnent les endroits sombres et humides –, votre lit est la première zone que vous devez assainir. Pour limiter leur prolifération, optez pour un sommier à lattes plutôt qu'en tissu, pour favoriser la circulation de l’air et réduire l’humidité. Quant à votre matelas, aspirez-le et retournez-le régulièrement. Autre solution ? Achetez une literie antiacariens, qui minimise les risques d’allergies. Cela reste plus onéreux qu’un matelas classique, mais ça vaut le coup !

 

6. Lavez régulièrement vos oreillers, et protégez-les 

Vous lavez vos housses d’oreillers à 60 °C chaque semaine ? C’est une très bonne habitude, mais ce n’est pas suffisant pour garantir une literie saine. Privilégiez les couettes et oreillers en matières naturelles qui facilitent l'évacuation de l’humidité, et lavez-les tous les 3 mois. Pensez à les couvrir d’un protège-oreillers antiacariens, pour éviter tout risque d’allergie. 

 

7. Ne laissez pas vos animaux de compagnie dans votre chambre 

Chien dans son panier

Environ 1,6 million de Français sont allergiques aux animaux, soit 2,5 % de la population. En cas d’allergie, l’évitement est donc la clé ! Si vous êtes simplement sensibles aux poils de chat ou de chien, gardez votre animal de compagnie hors de votre chambre à coucher, et passez-y régulièrement l'aspirateur. De quoi réduire la présence d’allergènes dans votre intérieur. 

 

Protéger sa maison du sol au plafond 

En plus d’assainir votre logement, il est essentiel de bien le protéger. Carrefour Assurance propose des garanties essentielles pour assurer sa maison. Nous sommes aussi là pour vous fournir conseils et astuces pour vivre sainement, en adoptant les bons gestes pour votre maison. C’est ça être assureur du quotidien !
 

Partager cet article
ASSURANCE HABITATION

Protégez votre logement avec une formule adaptée à vos besoins et seulement à partir de 6,83 €/mois ! 

Je découvre !

Cela pourrait vous intéresser