Syndrome pieds-mains-bouche : tout comprendre sur cette maladie infantile

Par Carrefour Assurance | 30 Août 2020

 Très fréquente chez les jeunes enfants, la maladie pieds-mains-bouche (MPMB) est aussi très contagieuse. Fièvre, fatigue, boutons rouges sont les principaux signes d’alerte qui peuvent vous aider à reconnaître cette pathologie. Rassurez-vous : cette infection virale n’est généralement pas grave et guérit spontanément en 7 à 10 jours. Un traitement peut être recommandé pour soulager les symptômes. D’où vient cette maladie ? Comment l’identifier ? Et que faire pour soigner votre enfant ? On vous dit tout !

Pieds-mains-bouche : les causes et les symptômes de la maladie 

Mère prend la température de son enfant

Cette maladie est très fréquente chez les jeunes enfants, mais sachez qu’elle peut toucher aussi les adultes. D’où vient-elle ? Il s’agit d’une infection virale, causée par un entérovirus, le plus souvent le Coxsackie. Cette épidémie survient entre le printemps et le début de l’automne.
 
La maladie pieds-mains-bouche se déclare entre 3 à 7 jours après avoir été en contact avec une personne infectée. Généralement, on observe d’abord un épisode de fièvre et un abattement général. Puis, survient l’éruption cutanée. Il s’agit de petits points rouges : les papulo-vésicules. Contrairement aux allergies qui se manifestent sur tout le corps, les signes de ce syndrome sont très localisés. Les lésions apparaissent dans la bouche et au niveau des extrémités des membres (sur la paume des mains, sur la plante des pieds, sur les doigts et doigts de pied). Quelques jours après, elles forment des cloques. Les symptômes visibles peuvent être inquiétants, mais il n’y a pas lieu de s’affoler : les vésicules disparaissent naturellement en moins de deux semaines.
 
Parmi les manifestations les plus courantes de la maladie, en plus des boutons rouges, on retrouve :

  • De la fièvre ;
  • Une perte d’appétit ;
  • Une fatigue générale ;
  • Des maux de gorge ;
  • De la diarrhée.

 

Transmission et contagion : tout savoir 

Il faut savoir que le virus se transmet très facilement : via les sécrétions du nez et de la gorge, par la salive, par les selles infectées, par un objet contaminé ou encore par le liquide qui s’écoule d’une cloque. L’enfant sera le plus contagieux deux jours avant les premières éruptions et la première semaine, mais le virus peut résister pendant plusieurs semaines : jusqu’à 8 à 12 semaines dans les selles !

 

Médecin

 

L’avis du médecin

“La maladie pieds-mains-bouche est bénigne mais pour éviter les épidémies, il faut observer une hygiène rigoureuse, même plusieurs semaines après les symptômes.”

Dr Gotri


Votre enfant est atteint du syndrome pieds-mains-bouches ? Voici quelques bons gestes à adopter pour éviter qu’il ne transmette la maladie :

  • Lavez-vous soigneusement et régulièrement les mains (surtout après avoir changé une couche) ;
  • Lavez très souvent les mains de votre enfant ou apprenez-lui à le faire s’il est assez grand ;
  • Nettoyez les surfaces et les objets contaminés (poignées de porte, jouets, biberons…) ;
  • Limitez les contacts avec lui (bisous, câlins…) et expliquez la situation à ses frères et sœurs pour qu’ils adoptent les bons gestes également ;
  • Évitez qu’il soit en contact avec des personnes fragiles (femme enceinte, personne âgée…).

Après avoir contracté la maladie, l’enfant développe une immunité contre le virus en cause. Mais comme il en existe plusieurs, il est toujours possible d’être contaminé par un autre entérovirus !

 

Les risques de l’infection pieds-mains-bouche

La maladie pieds-mains-bouche est, dans la plupart des cas, bénigne. Parfois, certaines formes rares du virus peuvent entraîner des complications. Soyez vigilant et surveillez l’évolution des lésions. Si elles sont très profondes et étendues et qu’elles ne se résorbent pas d’elles-mêmes, demandez un avis médical.
 
Le risque de cette infection est principalement la déshydratation, surtout chez les bébés. En effet, à cause des plaies buccales, le nourrisson peut refuser de boire. Vous pouvez vous tourner vers une solution de réhydratation orale disponible en pharmacie. Dans certains cas, on peut observer une onychomadèse. Il s’agit des ongles qui se détachent quelques semaines après la maladie. Ils repousseront normalement ensuite.

 

Picto femme enceinte attention

 

Important

Si la maladie est le plus souvent sans gravité pour les enfants et les adultes, ce n’est pas le cas pour la femme enceinte. Il existe un risque de transmission du virus au fœtus, pouvant entraîner une fausse couche au premier trimestre ou des complications pendant la suite de la grossesse.


Le traitement de cette maladie infantile 

Il n’existe pas de traitement ou de vaccin pour soigner ou prévenir la MPMB. Les seuls médicaments recommandés seront ceux pour faire baisser la fièvre et soulager la douleur : du paracétamol, selon l’âge et le poids de l’enfant. Votre médecin pourra aussi vous prescrire des antiseptiques pour désinfecter les lésions. Si ces dernières sont particulièrement nombreuses dans la bouche, proposer des repas froids à votre enfant sera plus agréable.

 

À noter
 
Votre enfant pourra continuer à aller à l’école ou à la crèche même avec la MPMB, s’il ne présente pas de fièvre et si ses symptômes se limitent aux lésions. Demandez l’avis de votre médecin. Et, pour le couvrir en cas de petit accident de la vie courante à l’école, pensez à souscrire une assurance scolaire et extra-scolaire.

 

Partager cet article
Assurance scolaire
Assurance Scolaire

Assurez votre enfant lors de ses activités scolaires et extrascolaires en quelques clics pour 15€ par an et par enfant !

En savoir plus

Cela pourrait vous intéresser