La cyberaddiction chez l’adolescent : symptômes, conséquences et solutions

cyberaddiction chez l’adolescent
Par Carrefour Assurance | 28 Avril 2021

Ordinateur, smartphone, tablette… les jeunes passent beaucoup de temps devant les écrans, notamment pour jouer aux jeux vidéo. Gare au risque de cyberdépendance : l’utilisation pathologique d’Internet peut engendrer des conséquences négatives aussi bien sur la santé que sur la vie sociale. Mais alors, en quoi consiste cette maladie ? Quels sont les symptômes et les dangers associés ? Quelles solutions existent pour soigner ce comportement ? Zoom sur la cyberaddiction chez l’adolescent. 

Cyberaddiction ou cyberdépendance : de quoi est-il question ?

La cyberaddiction chez l’adolescent est une forme de dépendance liée à une utilisation compulsive et persistante des technologies multimédias, des moyens de communication offerts par Internet, des jeux vidéo en ligne ou du Web en général. 

Il existe plusieurs termes pour faire référence à la cyberaddiction : cyberdépendance, usage problématique d’Internet (UPI), trouble de dépendance à Internet (TDI) ou encore dépendance à Internet. 

 

Musique sur la route

 

Le saviez-vous ?

Depuis 2018, la cyberaddiction est reconnue comme maladie par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) sous le terme de “trouble du jeu vidéo”, au même titre que la dépendance à la drogue ou à l’alcool


Quels sont les différents types de cyberdépendance ?

L’addiction au monde virtuel peut prendre plusieurs formes : 

- La cyberdépendance relationnelle : l’enfant est dépendant des cyberrelations, soit les échanges sur les réseaux sociaux, par e-mail ou sur les sites de rencontre.

- La cyberamassage ou cyberhoarding : ce comportement addictif consiste à consacrer une part importante de son temps à la recherche d’informations sur le Net.

- Le cybersexe : une addiction à la cyberpornographie et aux activités sexuelles en ligne.

- Le cyberjeu : l’adolescent présente une addiction aux jeux vidéo.

- La dépendance aux activités de transactions en ligne : cela peut concerner les achats pathologiques comme les paris en ligne, les enchères, les opérations boursières, etc. 

Smartphone et enfant

 

Comment reconnaître les symptômes de la cyberaddiction ?

Internet est devenu un outil incontournable dans nos vies. S’il devient difficile de s’en passer pour les adultes, cela est surtout vrai chez les enfants. Cet accès facile et précoce au Web, qu’il soit sur ordinateur, smartphone ou tablette, expose particulièrement les adolescents au risque de cyberaddiction. 

Certains symptômes peuvent vous alerter sur une possible dépendance. En avoir connaissance peut permettre de réagir rapidement et d’adresser le problème au plus tôt.  

 

Les manifestations comportementales

Un adolescent cyberdépendant dont la vie s’articule autour d’Internet ressent un état de manque s’il ne peut pas accéder à une connexion et surfer comme il l’entend. Cela se ressent dans son comportement avec des signes plus ou moins éloquents : 

  • le besoin d’un temps d’écran toujours plus important ; 
  • une perte de contrôle vis-à-vis du jeu vidéo ; 
  • une obsession permanente et des centres d’intérêt uniquement tournés vers le virtuel ;
  • le recours au mensonge ou l’utilisation en cachette pour se connecter au réseau ; 
  • des accès de colère ou d’irritation face aux interdictions ou aux restrictions imposées ; 
  • une sensation de vide ou d’ennui profond lors des périodes hors connexion ; 
  • un repli sur soi et une tendance à l’isolement social ; 
  • des dépenses financières irraisonnées en ligne. 

 

 Les manifestations physiologiques

L’usage excessif des écrans s’accompagne de signes cliniques physiques pouvant cacher une cyberaddiction : 

  • Votre adolescent dort mal ou souffre d’insomnie.
  • Il a souvent mal à la tête ou des migraines.
  • Il a les yeux secs et fatigués.
  • Sa nuque et son dos sont douloureux.
  • Il est atteint du syndrome du canal carpien.
  • Son alimentation est perturbée et irrégulière.
  • Il présente des difficultés à se concentrer.
  • Il néglige son hygiène de vie.
  • Il manifeste des angoisses ou de l’anxiété. 

 

La cyberaddiction chez l’adolescent : quelles conséquences ?

Enfant chez le médecin

Dans le cas d’une pratique compulsive d’Internet, l’adolescent perd toute notion du monde réel pour se consacrer exclusivement au virtuel. Cette dépendance s’accompagne d’un lot de conséquences négatives sur la santé, sur la scolarité, et sur les relations sociales.

 

Les impacts sur la santé

Passer de longues heures assis derrière un écran d’ordinateur ou la tête penchée sur son smartphone peut contribuer à détériorer la santé physique. 

Parmi les risques, on compte l’apparition de troubles musculosquelettiques (TMS) plus ou moins importants et source d’inconfort quotidien, les perturbations du sommeil, les problèmes oculaires et l’épuisement. 

Au-delà des pathologies physiques, la santé mentale est elle aussi impactée. Sentiment de détresse, anxiété, manque de confiance en soi, gestion difficile des émotions, voire dépression, sont autant de répercussions liées à la cyberaddiction. L’adolescent peut aller jusqu’à confondre le virtuel et la réalité avec une augmentation du risque de dépersonnalisation.

Les impacts sur la vie sociale

La dépendance à Internet a également une incidence sur les relations sociales. Le cyberaddict a tendance à se replier sur lui-même en délaissant ses amis et sa famille au profit de ses échanges virtuels. Un phénomène qui conduit à l’isolement social et affectif et, souvent, l’échec scolaire. 

 

Picto ado smartphone

 

Bon à savoir 

En moyenne, 10 % des adolescents de 17 ans interrogés dans le cadre d’une étude Escapad déclarent passer plus de 10 heures par jour sur Internet. Parmi ceux qui jouent aux jeux vidéo, 23 % affirment avoir rencontré des problèmes avec leurs parents à cause de cette pratique. Dans 26 % des cas, cela a engendré des ennuis à l’école ou au travail. 


Quelles solutions pour soigner cette maladie ?

Vous craignez que votre enfant soit accro à Internet ? Rassurez-vous : l’utilisation excessive d’Internet chez les adolescents redevient raisonnable et mesurée dans 98 % des cas. Néanmoins, la cyberdépendance ne doit pas être prise à la légère en raison des lourdes conséquences qui l’accompagnent. 

 

Agir pour prévenir la cyberaddiction

Si vous constatez que votre adolescent est un peu trop souvent devant les écrans, vous pouvez agir en amont pour éviter une addiction aux jeux vidéo

Limiter le temps de jeu en ligne avec des règles claires, s’intéresser à son univers pour mieux le comprendre, ne pas couper brusquement le réseau Internet ou éteindre la console, favoriser le dialogue, lui proposer d’autres activités sont autant de pistes à étudier pour prévenir un usage pathologique des jeux vidéo et du Net. 

Dialogue enfant-parent

L’idée est de trouver un équilibre entre confiance et contrôle, tout en restant vigilant sur le temps passé devant l’écran. Dans tous les cas, gardez à l’esprit que la communication et l’échange sont la clé. 

Réagir en cas de cyberaddiction : la thérapie

Vous avez détecté des symptômes d’addiction à Internet chez votre enfant ? Vous ne savez pas comment y faire face ? Vous vous sentez dépassé, voire découragé ? N’hésitez pas : envisagez la consultation avec un professionnel. 

La thérapie offre un cadre sécurisant pour que votre adolescent puisse s’exprimer sans jugement. Avec une prise en charge efficace, la cyberdépendance est rapidement remédiable. 

Protégez votre adolescent en toutes circonstances

Qu’il soit en train de surfer sur le Web, jouer aux jeux vidéo ou pratiquer une activité en extérieur, il est difficile d’avoir toujours un œil sur son ado. Pensez à souscrire une assurance scolaire et extrascolaire pour protéger votre enfant à chaque instant et où qu’il soit. 

Partager cet article
Assurance scolaire
Assurance Scolaire

Assurez votre enfant à l'école et pendant ses activités extra-scolaires. Souscription en ligne et attestation immédiate !

J'en profite !

Cela pourrait vous intéresser