TikTok est-elle une application dangereuse pour les enfants ?

Par Carrefour Assurance | 07 Mai 2020

TikTok est une application chinoise sortie en 2016. Depuis, elle n’en finit plus de faire des émules chez les adolescents et chez les enfants. La plupart du temps, ce sont des vidéos musicales ou humoristiques qui y sont publiées. Mais derrière ces clips, l’application recèle aussi des dangers pour les jeunes utilisateurs : cyberharcèlement, contenus inappropriés, contact avec des inconnus… Faisons le point sur cette application, et la manière de protéger vos enfants de ses dangers potentiels. 

TikTok : comment ça marche ?

TikTok est une application de partage de courtes vidéos. Généralement, elles ne dépassent pas les 15 secondes. L’utilisateur monte lui-même un clip avec ses images. Il ajoute ensuite une chanson de fond, du bruitage, une voix, etc. La grande mode consiste ainsi à faire du play-back sur des chansons, des extraits de film, ou encore des émissions télé. Si bien qu’aujourd’hui, vous pouvez trouver une large variété de contenus : des clips musicaux, des challenges variés, des sketches humoristiques, des comptes de célébrités… 

TikTok fonctionne également comme un réseau social : vous créez un compte, suivez d’autres utilisateurs, “likez” des vidéos, gagnez des abonnés, etc. Même des institutions s’y sont mises, comme l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Car c’est aujourd’hui le meilleur moyen d’atteindre les plus jeunes. En 2018, alors même que TikTok débarquait en France, il devenait déjà le réseau social préféré des préadolescents avec Snapchat. 

 

En France, TikTok déclare enregistrer près de 4,4 millions d’utilisateurs (en juin 2019). Dans le monde, elle a déjà été téléchargée 1,27 milliard de fois, selon le spécialiste Sensor Tower. Une fois connectés, les utilisateurs pensent, en moyenne, 52 minutes par jour à visionner les millions de vidéos qui s’y trouvent, d’après une étude Statista.

 

Pourquoi les adolescents aiment-ils cette application ? 

Qu’est-ce qui plaît tant aux préadolescents et adolescents dans ce réseau social ? 

- Sur TikTok, pas de contacts avec les autres membres de la famille, comme c’est souvent le cas sur Facebook. Les ados restent entre eux.

- Autre point qui plaît aux plus jeunes : le réseau leur paraît plus authentique, plus réel. Pas de photographies de professionnels ultraléchées, comme sur Instagram. 

Tiktok

- TikTok est le réseau social de la viralité par excellence : les défis, challenges et concours fleurissent, et les ados sont gagnés par un effet de mode. 

- Enfin, il y a aussi une dimension de jeu, de créativité. Sur TikTok, les possibilités de modification des images sont infinies et très simples. Elles permettent à n’importe quel jeune de monter une vidéo sans trop de difficultés, d’y ajouter des voix off, de rejouer ses scènes de films favorites, etc. 

 

Quels sont les risques de cette application pour mon adolescent ? 

Cependant, vous vous posez de nombreuses questions sur cette application et ses dangers. Sachez qu’officiellement, elle n’est pas accessible aux moins de 13 ans. Toutefois, de nombreux enfants contournent la règle en déclarant une fausse date de naissance. D’après une étude de Génération Numérique de 2018, déjà 38,8 % des 11-14 ans possèdent un compte TikTok en France. C’est pourquoi vous devez aussi connaître les dangers de TikTok.

 

Le contenu inapproprié 

fille tiktok

Pornographie, propagande politique, scènes violentes… autant de contenus régulièrement publiés sur TikTok. Certains comptes d’extrême droite se sont ainsi emparés du réseau social pour diffuser leur message, selon le spécialiste des réseaux sociaux Tristan Mendès France, interrogé par 20minutes : « Ils ont décidé d’aller massivement sur Tik Tok, ayant conscience qu’une population plus jeune et donc plus facilement influençable s’y trouve », alerte le professeur de culture numérique. Rassurez-vous cependant : la majorité de ces messages sont supprimés rapidement par les modérateurs de l’application. 
Mais le problème ne s’arrête pas là. D’autres contenus ne sont pas modérés. Officiellement, ils ne présentent pas de pornographie explicite, même s’ils sont tout aussi inquiétants pour les parents. Certaines vidéos réalisées naïvement par de jeunes adolescents sont en réalité particulièrement suivies par des comptes suspects d’hommes adultes : notamment des clips où des jeunes filles – parfois âgées de 10 ans – dansent en petite tenue. Les enfants veulent reproduire ce qu’ils voient sur la plateforme comme des vidéos de danse sexy par des femmes adultes car ces contenus récoltent le plus de likes. Les petits cherchent alors logiquement à reproduire ces vidéos populaires, pour s’amuser entre amis. Or, si le compte de votre petit n’est pas privé, n’importe qui peut avoir accès à son contenu.

Les inconnus 

Autre risque de la plateforme qui peut vous inquiéter : les inconnus. L’exposition à outrance d’enfants et de jeunes adolescents attire malheureusement les pédophiles. Pour accompagner des vidéos de jeunes filles qui dansent, vous pouvez tomber sur des commentaires de comptes réclamant plus de vidéos, ou demandant à contacter en message privé. Les exemples sont nombreux. Dès 2017, TikTok qui s’appelait alors Musicaly, commençait à connaître un grand succès. Comme le relate un article (en anglais) du média américain ABC, un père a voulu alerter l’opinion sur le danger de l’application. Sa fille de 7 ans se servait parfois de la plateforme pour créer des vidéos aux effets amusants avec ses cousins, mais pas seulement… La petite fille recevait des messages d’un homme, un prédateur, lui réclamant des photos, sans tee-shirt. Si la petite a immédiatement alerté son père, celui-ci a voulu tirer la sonnette d’alarme pour prévenir les autres parents de ce danger. 

 

Picto parent enfant smartphone

 

Bon à savoir

Depuis peu, l’application propose un contrôle parental. Cette option vous permet de limiter les plages horaires d’utilisation de TikTok, et de filtrer les utilisateurs qui peuvent contacter votre enfant (sans en voir le contenu). Vous pouvez ainsi vous assurer qu’aucun inconnu ne le contacte.


L’hypersexualisation et le narcissisme 

Les dommages de TikTok sur les enfants peuvent aussi se révéler plus psychologiques, d’après de nombreux spécialistes. Selon eux, le réseau social entraîne les adolescents dans un monde de sexualisation précoce. « Sur TikTok, les vidéos [qui buzzent] sont celles à caractère sexualisant », affirmait ainsi Cyril di Palma, délégué général de l'association Génération Numérique, au Parisien. Danses lascives, petites tenues, et challenges connotés sont monnaie courante sur l’application. Or vos enfants n’ont pas forcément conscience de cette sexualisation à outrance qu’ils reproduisent naïvement. « Les plateformes qui poussent les enfants à n'être que dans l'exhibition les rendent extrêmement fragiles et dépendants du regard des autres », explique ainsi Justine Atlan, directrice de l'association de lutte contre les violences en ligne e-Enfance. Pour vos petits, en pleine construction, les conséquences peuvent être nombreuses. Ils deviennent beaucoup trop sensibles au regard des autres, notamment vis-à-vis de leur corps. La moindre critique d’un utilisateur de TikTok peut alors les blesser, et créer des failles profondes. À l’inverse, l’abondance de compliments peut les faire plonger dans un narcissisme inquiétant.

ado selfie

Le cyberharcèlement 

Une étude de l’institut Ipsos révèle que, dès 2018, 9 % des enfants en France ont été cyberharcelés. C’est un véritable problème, car, dans les cas les plus graves, cela peut les pousser au suicide. Il faut donc agir vite face au cyberharcèlement. TikTok, comme tous les réseaux sociaux, est un terrain de jeu facile pour les harceleurs et les utilisateurs malveillants. Cela passe par des commentaires dégradants sur le physique, par des moqueries vis-à-vis de vidéos dites “gênantes”, par du racisme, du sexisme, de l’homophobie, etc. Mais, pas de panique, tous ces risques ne sont pas une fatalité.

 

Comment faire pour que mon enfant soit en sécurité sur TikTok ? 

Comment protéger les enfants des dangers du web et de TikTok ? Malgré tous ces dangers, il est possible de laisser votre ado s’y amuser avec quelques précautions. La plupart des spécialistes de l’adolescence s’accordent sur le fait qu’il serait vain d’interdire TikTok à votre enfant. Chaque génération a ses propres modes. Leur interdire ne ferait que redoubler leur envie de partager des vidéos sur ce réseau social.

 

Informez votre enfant 

Assurez-vous que votre enfant comprenne les dangers du web et des réseaux sociaux. Expliquez-lui que n’importe qui peut voir ce qu’il fait, s’il n’y prend pas garde. Il faut également qu’il comprenne que des gens peuvent se faire passer pour ce qu’ils ne sont pas. De plus, malgré le caractère court et éphémère des clips de TikTok, faites-lui comprendre que les données ne disparaissent pas sur le net. Un petit test peut vous y aider : rendez-vous sur le check-up confidentialité de Google avec le compte de votre petit, s’il en a un, ou le vôtre. Vous verrez toutes les données récoltées par le moteur de recherche : votre ado va vite comprendre qu’il en est de même sur TikTok.

Dialogue enfant-parent

Sensibilisez-le également aux dangers du cyberharcèlement, et essayez de le sonder de temps en temps sur ses impressions quand il est sur TikTok : quelles vidéos regarde-t-il en ce moment ? Qu’en pense-t-il ? Est-ce qu’il aime bien ? A-t-il vu des choses qu’il ne comprend pas ? Selon ses réponses, vous pourrez sentir s’il est à l’aise, ou s’il a l’air perturbé. N’ayez pas peur d’aborder la question des vidéos en petite tenue, du danger de la pédophilie et de l’anonymat qu’Internet offre. 

Tenez-vous au courant 

Vous pouvez vous-même télécharger TikTok pour créer une proximité avec votre enfant. Vous serez ainsi au courant des tendances du jour sur la plateforme, des challenges, etc. Cela vous permettra de discuter avec votre petit, de l’accompagner en tant que parent. Cela dit, attention : ne tentez pas forcément d’entrer en contact avec le compte de votre petit, il pourrait se fermer totalement, en refusant ce qu’il peut prendre pour une violation de sa vie privée. 

Insistez sur le compte privé 

Pour que votre enfant ne soit pas en contact avec des inconnus, ou que ses contenus ne soient pas visibles de tous, l’idéal consiste à mettre son compte TikTok en privé. Ainsi, seuls ses abonnés auront accès à son feed (la page de ses publications). Pour cela : 

- rendez-vous dans les paramètres, 

- cliquez sur l’onglet “Découvrabilité” 

- activez l’option “Compte privé”. 

Il existe également d’autres bonnes pratiques pour sécuriser le téléphone de votre enfant : par exemple, vous pouvez installer un antivirus, de façon à limiter les risques de piratage de son compte TikTok.

 

E-enfance à mis en un place un dispositif lié à la protection des enfants sur internet. Si vous vivez une situation particulière avec votre enfant, contactez le numéro vert national Net Écoute : 0800 200 000. Une équipe de psychologues et de personnel spécialement formé sur le cyberharcèlement sera à votre disposition et celle de votre enfant. 

 

Accompagnez votre enfant dans toutes ses activités 

Vous souhaitez protéger votre petit dans tous les aspects de sa vie ? Si vous ne pouvez que surveiller son activité sur Internet, vous pouvez assurer ses arrières en cas de blessures, de maladie ou d’accident. Carrefour Assurance propose une assurance scolaire et extrascolaire destinée à assurer votre enfant à l’école, mais aussi à l’extérieur, en France ou à l’étranger ! 

 

Sur la même thématique...

Déconfinement : 9 mesures pour prendre les transports en toute sécurité

Déconfinement : comment préparer le retour à l’école de son enfant ?

10 des applications pour garder contact avec ses proches et se divertir, pendant le confinement

 

Partager cet article

Cela pourrait vous intéresser