Interdire une pièce de la maison à votre chien : pourquoi et comment faire ?

Par Carrefour Assurance | 20 Octobre 2020

Adopter et accueillir un chien chez vous, c’est un bonheur. Mais, pour que la cohabitation se passe au mieux avec votre animal, quelques règles sont indispensables. Cela passe par quelques limites fixées dès l’arrivée de votre toutou à la maison, comme l’interdiction d’accéder à certaines pièces du foyer. Cuisine, garde-manger, chambre à coucher, à vous de délimiter son territoire. Découvrez pourquoi l’interdiction de certaines pièces peut être très utile à l’éducation de votre chien, et comment procéder.

Chien allongé

Interdire une pièce à votre chien : une règle pour mieux cohabiter 

Votre chien est un membre à part entière de votre foyer. Et comme tous les membres de la famille, il est essentiel qu’il apprenne à respecter les règles de la maison, comme les espaces qui lui sont interdits et ceux qui lui sont autorisés. Cet apprentissage est primordial pour poser les bases d’une bonne cohabitation avec votre chien, mais aussi pour lui apprendre à vous obéir et à connaître les limites de son territoire. 

 

Une question de territoire et de place du chien dans votre foyer 

Si vous avez récemment accueilli un adorable petit chiot à la maison, vous lui avez certainement fait visiter son nouveau foyer pour qu’il prenne ses repères. Vous lui avez montré les endroits qui lui sont réservés — sa gamelle et son panier —, mais aussi les pièces dans lesquelles il ne peut pas entrer. 
En délimitant bien ces espaces dès l’arrivée de votre animal de compagnie, vous lui montrez que la maison est votre territoire, et non le sien. Il est important que votre chien comprenne que vous êtes son maître, que tout n’est pas permis et que c’est à vous de décider. Interdire certaines pièces de la maison à votre chien, c’est une façon de lui apprendre à respecter votre territoire et à trouver sa juste place dans votre famille et votre foyer.

 

Le saviez-vous ?


S’ils ne sont pas bien éduqués, certains chiens peuvent avoir tendance à devenir dominants, et deviennent ainsi plus difficiles à maîtriser. Apprendre à votre animal de compagnie à respecter dès le plus jeune âge le territoire et la place que vous lui accordez dans votre foyer, c’est donc aussi une bonne façon de limiter les risques de débordement. 

 

Un bon exercice pour l’éduquer et lui apprendre à obéir

Chien sur canapé

Vous le savez, l’éducation de votre chien passe en grande partie par des ordres de dressage simples et efficaces. L’interdiction d’accéder à certaines pièces peut donc faire partie des exercices d’apprentissage que vous souhaitez lui inculquer. Lorsque vous lui dites “non” ou “assis” pour éviter qu’il n’entre dans une pièce, vous lui apprenez ainsi progressivement à respecter les limites fixées, et à vous à obéir. Un excellent exercice de discipline, qui s’applique dans la durée, et qui permet de stimuler les capacités mentales de votre chien. 

Un apprentissage utile pour l’habituer à gérer sa solitude 

Interdire l’accès d’une pièce à votre chien, c’est aussi l’habituer à se trouver dans une autre pièce que vous. Lorsque vous vous isolez dans votre chambre pour dormir par exemple, votre animal de compagnie se retrouve seul sans pouvoir vous approcher. Une bonne habitude à prendre, pour lui comme pour vous.

D’une part, votre toutou va progressivement apprendre à supporter votre absence. Cette étape est primordiale pour mieux gérer sa solitude. S’il risque d’être anxieux et de couiner les premières fois, il devrait rapidement comprendre que vous ne l’abandonnez pas. Il pourra ainsi rester parfois seul à la maison.

D’autre part, habituer votre chien à ne pas toujours être près de vous, c’est aussi vous laisser la liberté de pouvoir vous isoler et vous déplacer sans votre animal de compagnie. Un chien trop “pot de colle” peut être gênant, lorsque vous souhaitez vous rendre dans des endroits où les chiens ne sont pas autorisés, ou tout simplement lorsque vous souhaitez vous isoler. Une meilleure promesse d’autonomie pour vous comme pour lui ! 

 

Éduquer son chien à ne pas entrer dans une pièce : comment procéder ?

Vous vous demandez maintenant comment faire pour interdire l’accès d’une pièce à votre chien ? Voici la consigne : posez tout de suite les limites à ne pas dépasser, et ne cédez à aucune exception. 

 

Délimitez tout de suite les zones interdites et autorisées 

Votre chiot vient d’arriver à la maison ? C’est le bon moment pour lui apprendre dès maintenant quels sont les endroits qui lui sont interdits et autorisés. 

- Faites-lui faire le tour de votre maison en insistant sur les endroits qui lui sont réservés : sa gamelle et son panier. Lorsque vous approchez des pièces que vous souhaitez lui interdire, ne le laissez pas entrer : placez-vous devant la porte pour lui bloquer le passage, et dites-lui fermement “non”. Cela peut être par exemple la cuisine ou le garde-manger, de façon à éviter qu’il accède à votre nourriture, ou encore votre chambre à coucher pour ne pas être dérangé la nuit.

- Au début, fermez la porte de la ou des pièces concernées pour éviter que votre chien n’y pénètre. Puis, au bout de quelques semaines, laissez progressivement la porte entrouverte, en continuant de lui dire fermement “non” lorsqu’il s’approche de sa zone interdite. L’objectif est qu’il comprenne qu’il n’a pas le droit d’entrer, que l’accès soit possible ou non. Si besoin, installez temporairement une petite barrière pour chien, par exemple en bas de vos escaliers si vous ne souhaitez pas que votre animal accède à l’étage.

- Veillez aussi à ce que votre chien ne vous suive pas lorsque vous entrez dans les pièces concernées. Arrêtez-vous sur le pas de la porte, et dites-lui “Non”, “Assis” ou “Reste là”. Chaque fois qu’il obéit correctement, revenez vers lui pour le récompenser avec une belle caresse ou une petite friandise. Prenez garde à ce qu’il n’entre pas dans la pièce pour venir chercher sa récompense, car il risquerait de ne pas comprendre votre ordre de la bonne manière. 

Picto chien panier

 

L’astuce en plus 

Pour aider votre toutou à respecter les limites que vous lui donnez, indiquez-lui de rejoindre son panier lorsqu’il est tenté d’entrer dans les pièces non autorisées. Il sera plus à même d’obéir si vous lui proposez une solution de repli.

 

Vous hésitez notamment à autoriser votre chien à dormir avec vous ? Découvrez notre article sur le sujet pour connaître les pour et les contre de cette pratique.

N’autorisez aucune exception, et soyez constant 

Enfin, gardez à l’esprit que vos efforts ne seront payants que si vous êtes persévérant dans l’éducation de votre animal. Soyez constant, et ne cédez à aucune exception : pas question d’autoriser votre chien à entrer dans la chambre ou à monter sur le canapé un jour, pour le lui interdire le lendemain. Votre chien se souviendra que vous l’y avez autorisé, et il aura du mal à respecter vos interdictions par la suite. 

À force de temps et de répétitions, votre toutou va parfaitement intégrer quelles sont les pièces interdites, et il s’arrêtera spontanément sur le pas de la porte. Vos seuls mots d’ordre : patience, persévérance et bienveillance, pour toujours dresser votre chien dans la douceur et la complicité.

Notre conseil 

Pour que cet apprentissage soit le plus efficace possible, demandez à chaque membre de votre famille de mettre la main à la pâte ! Petits et grands doivent tous donner les mêmes consignes à l’animal de la famille. 

 

Vous souhaitez avoir davantage de conseils pour vivre un quotidien heureux avec votre chien ? Découvrez nos astuces pour bien accueillir votre chiot à la maison et apprendre la propreté à votre animal

 

Bien vivre avec votre chien, c’est aussi le protéger sa santé 

Depuis qu’il est arrivé chez vous, vous n’imaginez plus votre quotidien sans votre chien. D’ailleurs, vous lui donnez tous les ingrédients pour qu’il se sente bien chez vous : de la complicité, de l’énergie et de l’affection ! Mais avez-vous aussi pensé à souscrire à une bonne protection pour lui ? Chez Carrefour Assurance, nous souhaitons vous aider à prendre soin de vos animaux de compagnie, grâce à notre assurance santé chien chat. Vous pouvez choisir une formule adaptée aux besoins de votre compagnon, et nous vous remboursons vos frais vétérinaires. 

Partager cet article
ASSURANCE SANTE CHIEN CHAT

Protéger votre chien, c’est être là pour sa santé, au quotidien et seulement à partir de 6,39€ par mois* ! 

Je découvre !
Assurance Santé Chien Chat
Assurance Santé Chien Chat

Faites-vous rembourser vos frais vétérinaires grâce à l'assurance santé Chien Chat !

En savoir plus

Cela pourrait vous intéresser