7 conseils pour limiter la consommation de sucre de vos enfants

Par Carrefour Assurance | 31 Janvier 2020

Dès le plus jeune âge, les enfants consomment beaucoup trop de sucre. Avec de sérieuses conséquences sur la santé. Sans aller jusqu’à interdire les friandises et autres douceurs, il existe plusieurs moyens de diminuer la consommation de sucre de votre enfant, sans frustration ! Cela commence par une vraie prise de conscience de la consommation journalière de sucre de votre petit et de ses conséquences sur la santé de l’enfant.

Modérez la consommation de sucre, sans l’interdire

Pour la santé de votre enfant, il est essentiel de limiter sa consommation journalière de sucre à 25 grammes, soit l’équivalent de quatre morceaux. Attention, n’interdisez pas pour autant complètement ce produit ! La frustration risquerait d’entraîner des effets inverses à ceux recherchés. 

 

Bon à savoir


Gâteaux, biscuits, barres chocolatées, bonbons, sodas… dès le plus jeune âge, les enfants consomment beaucoup trop de sucre : “75 % des 4-7 ans, 60 % des 8-12 ans et 25 % des 13 - 17 ans en consomment trop”, alerte l’Anses. Or, des apports excessifs présentent des risques pour la santé. À long terme, ils peuvent favoriser certaines maladies comme les caries dentaires, le diabète, l’obésité, ou la stéatose hépatique non-alcoolique (une inflammation du foie liée à une consommation excessive de sucres, d’où son nom de “maladie du foie gras” ou de “maladie du soda”). 

 

Cassez le mécanisme de réconfort par le sucre 

Lorsque les enfants se font mal, nous avons tendance à leur offrir des friandises pour les consoler. Consciente ou inconsciente, cette attitude observe une certaine logique : les hormones libérées par le sucre dans notre cerveau contrecarrent les effets de la douleur. Pour ne pas graver dans leur mémoire l’association entre friandise et réconfort – qui pourrait les pousser à grignoter en cas de contrariétés –, cassez ce mécanisme du réconfort par le sucre. Privilégiez plutôt des paroles rassurantes et un temps de jeu ensemble. 

 

Organisez la journée autour de trois repas et d’un goûter 

Pour bien grandir, votre enfant doit avoir une alimentation saine qui apporte tous les nutriments nécessaires à sa croissance. Veillez à lui servir trois repas équilibrés et un goûter, le tout pris à heures régulières. Variez au maximum les aliments, et présentez toujours des fruits et des légumes à votre enfant. L’idéal à atteindre étant de cinq portions de fruits et légumes par jour. Une portion correspond à environ 100 grammes, soit un bol de soupe, une poignée de haricots verts, une pomme ou deux clémentines. Dans la mesure du possible, préparez avec soin les menus de votre enfant, pour des repas ni trop gras, ni trop sucrés, ni trop salés. 

 

Optez pour des goûters moins sucrés et faits maison 

goûter pour l'école

Pour un enfant en pleine croissance, un goûter équilibré est essentiel pour recharger les batteries. Misez sur les fruits frais, les céréales et les laitages natures, bien plus intéressants qualitativement que les biscuits sucrés. Ces aliments apporteront à votre enfant les glucides, protéines, vitamines, fibres et calcium dont il a besoin pour faire le plein de vitalité.

Proposez-lui par exemple une tranche de pain complet beurré avec un carré de chocolat, une pomme, et un yaourt sans sucre. Et, si vous avez le temps, pourquoi ne pas concocter des en-cas maison ? L’avantage : vous pouvez contrôler la dose de sucre, et utiliser des farines complètes. Vous manquez d’inspiration ? Pensez aux tutoriels de cuisine sur YouTube qui ne manquent pas d’idées, comme ce gâteau au chocolat, cette tarte aux pommes ou ce cake au yaourt sans sucre. De quoi se déshabituer d’un goût trop sucré, tout en se faisant plaisir !  

 

Montrez l’exemple en réduisant votre consommation de sucre 

La réduction de la consommation de sucre concerne tout le monde. Les enfants ont tendance à reproduire la plupart des comportements alimentaires qu’ils ont observés chez leurs parents. Si vous souhaitez qu’ils adoptent de bonnes habitudes alimentaires, il est fondamental que vous donniez le bon exemple. Évitez donc de consommer des sodas, des biscuits et autres bonbons à longueur de journée. L'avantage : toute la famille adoptera de bonnes habitudes, et sera en meilleure santé. 

 

Soyez attentif aux étiquettes 

Aujourd'hui, une grande part des sucres que nous consommons sont “cachés” dans des aliments transformés : plats cuisinés, sauces, soupes, charcuteries, ou encore conserves. Pour faire la chasse aux sucres, lisez attentivement les étiquettes nutritionnelles. Pour vous aider, pensez aux applications qui scannent les produits alimentaires, comme Yuka ou Kwalito, qui déchiffrent pour vous les étiquettes. Autre solution pour chasser les sucres cachés des sauces et autres condiments : préparez-les vous-même. Lorsque vous faites votre soupe ou votre sauce tomate, vous savez exactement ce que vous y mettez. 

 

Remplacez les boissons sucrées par de l’eau 

bouteille d'eau

Le sucre ne se limite pas aux friandises ! On le trouve en très grandes quantités dans les boissons sucrées, telles que le soda. Méfiez-vous également des jus de fruits (même sans sucres ajoutés) et smoothies. Contrairement aux idées reçues, ils contiennent souvent autant voire plus de sucres et de calories que les sodas. Mieux vaut donc limiter la consommation des jus de fruit à un verre par jour, et, dans la mesure du possible, pas tous les jours. La meilleure option reste l'eau plate, pourquoi pas avec une branche de menthe fraîche ou une rondelle de citron ? 

 

Protégez votre enfant au quotidien

Vous veillez à donner une alimentation de qualité à votre enfant. Pour le protéger de tous les pépins du quotidien, Carrefour Assurance vous accompagne avec son assurance scolaire et extrascolaire. Lunettes cassées, frais médicaux à l’étranger, responsabilité civile… nous protégeons votre enfant, et nous vous indemnisons grâce à une offre adaptée à vos besoins et à ceux de vos bambins ! 

Partager cet article
ASSURANCE SCOLAIRE ET EXTRA-SCOLAIRE

A partir de 15 €/an, Carrefour Assurance couvre votre enfant lors de ses activités scolaires et extrascolaires.

Je découvre !

Cela pourrait vous intéresser