Comprendre le trouble de l’attention chez l’enfant

Par Carrefour Assurance | 22 Janvier 2020

Votre enfant a du mal à rester assis, à se concentrer sur une tâche, ou à attendre ? Vous vous demandez peut-être s’il souffre d’un problème d’attention. Le trouble du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH) est un trouble neurologique qui touche environ 5 % des enfants. Mais comment le détecter ? Voici quelques conseils pour vous aider à faire le point.

Qu’est-ce que le trouble de déficit de l’attention/hyperactivité (TDAH) ? 

Les problèmes d’attention apparaissent autour de l’âge de 2 ans. Lorsqu’il est diagnostiqué par un médecin, ce trouble neurologique porte le nom de TDAH (trouble de déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité). 

 

Les conséquences du TDAH 

Enfant manque de concentration

Généralement, c’est à partir de l’âge de 7 ans que ces comportements agités peuvent se révéler problématiques, à l’école ou en famille. L’enfant aura du mal à écouter, à soutenir sa concentration sur la durée, ou à s’organiser. C’est pourquoi les problèmes d’attention engendrent des difficultés d’apprentissage ou de sommeil, dans plus de la moitié des cas. Ces symptômes perdurent à l’âge adulte pour environ une personne sur deux. Ces adultes sont alors plus exposés à l’anxiété ou la dépression, du fait de leur trouble.

L’origine du TDAH 

S’ils savent qu’il s’agit d’un trouble neurologique (c’est-à-dire une anomalie du système nerveux), les médecins ignorent sa véritable origine. Pour beaucoup, il s’agirait d’une combinaison de facteurs génétiques et environnementaux. Pour faire simple, certains enfants sont prédisposés à exprimer ce trouble. Son expression est liée à une diminution d’un neurotransmetteur (molécule permettant la transmission d’information entre deux neurones) : la dopamine. Selon certaines études, ce déficit en dopamine peut être une conséquence directe de l’exposition fœtale à des substances comme le tabac ou l’alcool. Mais ce n’est qu’une des causes possibles des troubles de l’attention chez l’enfant.

 

Bon à savoir


Une idée reçue affirme que les troubles de l’attention seraient en augmentation de nos jours. Pourtant, aucune étude ne le prouve. Une seule chose est sûre : nous disposons aujourd’hui de meilleurs moyens pour les diagnostiquer et les traiter.

 

Quels signes dois-je observer pour détecter un trouble de l’attention chez mon enfant ?

Le TDAH se caractérise par plusieurs types de comportements. L’enfant présentera soit des troubles d’inattention, soit d’hyperactivité et d’impulsivité combinés. Un enfant souffrant du type mixte de ce trouble aura, quant à lui, des symptômes relevant à la fois de l’inattention et de l’hyperactivité/impulsivité.

 

Premier type de symptômes : l’inattention 

Les troubles de l’attention peuvent se manifester par des difficultés de trois ordres :

- l’attention sélective : l’enfant aura du mal à faire abstraction des distractions et stimulus extérieurs pour se concentrer sur une tâche précise.

- l’attention soutenue : votre petit peut éprouver des problèmes pour finir une tâche. Il aura beaucoup de mal à faire ses devoirs, par exemple.

- l’attention partagée : il n’arrive pas à effectuer deux tâches simultanément. Par exemple, écouter et prendre des notes.

 

Médecin

L’avis du médecin

“Certaines situations peuvent provoquer des symptômes similaires à un TDAH. Par exemple, à la suite d’un conflit ou d’une séparation des parents, l’enfant peut présenter des petits problèmes d’attention qui ne sont pas forcément le signe d’un trouble neurologique. Ces troubles de l’attention réactionnels ne durent habituellement pas dans le temps. En cas de doute, parlez-en à votre médecin.”

Dr Gotri


Second type de symptômes : l’hyperactivité et l’impulsivité 

Un enfant atteint d’un TDAH pourra aussi développer des signes d’hyperactivité ou d’impulsivité. Il s’agite, a du mal à rester assis, il court et grimpe partout sans faire attention aux dangers, il parle beaucoup, il se lève de table ou en classe, etc.

Il devient nécessaire de consulter son médecin lorsque vous observez régulièrement plusieurs symptômes du TDAH sur une période de plus de 6 mois. Le spécialiste sera en mesure de diagnostiquer ou non un trouble de l’attention.

 

Comment est diagnostiqué le TDAH chez mon enfant ?

Enfant chez le médecin

Après avoir vu votre pédiatre ou votre médecin généraliste, plusieurs tests peuvent être nécessaires pour confirmer leurs analyses. Sachez qu’il n’existe pas d’examen biologique permettant de détecter un trouble de l’attention chez l’enfant. Seuls des tests psychologiques aiguillent les spécialistes.

Concrètement, les professionnels de santé (psychologues ou neurologues) cherchent à savoir si le trouble de votre enfant agité est bien lié à un problème neurologique, ou s’il s’agit plus simplement d’une hyperactivité passagère, voire d’une simple turbulence de l’enfant. Pour cela, ils auront besoin de questionner l’entourage de votre petit : enseignant, famille, etc. Ils analyseront ses résultats scolaires, et lui poseront différentes questions, afin de mieux comprendre son comportement.

 

Peut-on soigner le TDAH ?

Il n’y a pas de traitement spécifique pour guérir le TDAH. En revanche, il existe des méthodes pour aider votre enfant à se concentrer. Dans certains cas sévères avec des conséquences importantes sur la vie de l’enfant, le médecin pourra également prescrire des médicaments stimulants. Ces derniers augmentent l’attention de l’enfant, et l’aident à se focaliser sur ses tâches. Sachez, en tous les cas, qu’il n’existe pas de traitement universel. Chaque enfant est unique. Seuls les professionnels de santé pourront vous accompagner pour réduire les symptômes de ce trouble.

 

Protégez vos enfants avec une assurance adaptée 

Agité ou non, votre bout de chou mérite une attention de tous les instants. Pour prendre soin de votre enfant à l’école ou en cas d’accident, Carrefour Assurance vous accompagne avec son assurance scolaire et extrascolaire
 

Partager cet article
ASSURANCE SCOLAIRE ET EXTRA-SCOLAIRE

15€ par an et par enfant, Carrefour Assurance couvre votre enfant lors de ses activités scolaires et extrascolaires.

Je découvre !
Assurance scolaire
Assurance Scolaire

Assurez votre enfant lors de ses activités scolaires et extrascolaires en quelques clics pour 15€ par an et par enfant !

En savoir plus

Cela pourrait vous intéresser