Comment soulager les règles douloureuses chez l’adolescente ?

règles douloureuses adolescente
Par Carrefour Assurance | 07 Mai 2021

L’arrivée des premières règles durant la puberté peut être très inconfortable pour votre fille. En effet, la menstruation provoque des douleurs, des troubles digestifs et des sautes d’humeur.  Voici nos conseils pour aider votre jeune fille à vivre ses règles en toute sérénité. 

Pourquoi les règles sont-elles douloureuses chez les adolescentes ? 

L’apparition des premières règles chez l’adolescente s’associe souvent à des douleurs dans la zone pelvienne et abdominale appelées dysménorrhées. Ces sensations inconfortables sont provoquées par des hormones, les prostaglandines, qui entraînent des contractions et des spasmes dans la zone de l’utérus (c’est plus précisément le muscle utérin qui est en cause). 

La douleur survient généralement lors du saignement, et elle peut durer un ou deux jours. Parfois, elle peut apparaître avant les règles et continuer quelques jours après. L’intensité des crampes est variable, allant d’une légère gêne à des douleurs intenses, ressenties dans le ventre, mais aussi dans le bas du dos et dans les cuisses. 

Parfois, les crampes peuvent s’accompagner d’autres symptômes

  • des diarrhées
  • des vomissements
  • des céphalées (mal de tête)
  • des douleurs aux seins,
  • de l’irritabilité,
  • une fatigue intense
  • des malaises

 

Picto femme mal au ventre

Bon à savoir 

La dysménorrhée qui survient avec l’apparition des règles est appelée dysménorrhée primaire. C’est une maladie qui doit être prise en charge. Si la douleur persiste plusieurs années après la puberté, on parle alors de dysménorrhée secondaire. La douleur chez la femme après 18 ans n’est pas normale : en cas de fortes douleurs à l’âge adulte, consultez un gynécologue : cela peut être dû à une pathologie comme l’endométriose


Comment soulager la douleur des règles ?  

Les règles douloureuses ne sont plus une fatalité pour les jeunes filles : il existe désormais de nombreuses solutions pour soulager les adolescentes. 

 

Utiliser des méthodes naturelles 

Souvent, la prise de médicaments n’est pas nécessaire pour atténuer les symptômes du cycle menstruel. Voici quelques techniques sans ordonnance :

- Diffuser de la chaleur sur la zone douloureuse, par exemple en utilisant une bouillotte, un patch chauffant ou en faisant couler un bain.

- Utiliser des plantes : pensez à bien consulter votre médecin avant toute utilisation. Certaines plantes comme la sauge médicinale, la sauge sclarée ou le gattilier aident à soulager les douleurs liées aux règles.

- Utiliser certaines huiles essentielles pour leurs vertus antispasmodiques et anti-inflammatoires. Massez quelques gouttes d’huile d’estragon, de clou de girofle ou de menthe poivrée sur la zone douloureuse. 

 

L’astuce en plus 

Tous ces traitements peuvent vite faire mal à votre budget mensuel. Pour faire des économies sur d’autres postes, pourquoi ne pas faire le point sur votre assurance scolaire et extrascolaire ? Carrefour Assurance vous propose un contrat à moindre coût pour protéger votre enfant, sans vous ruiner.

 

Modifier son alimentation 

Les aliments consommés pendant la période des règles peuvent avoir un effet positif sur certains des symptômes désagréables ressentis pour votre adolescente : 

- Les aliments riches en oméga 3 comme le saumon, le thon ou les graines de chia diminuent les gonflements et les crampes. 

adolescent malade

- Les aliments riches en magnésium, par exemple les amandes ou les bananes, calment les maux de tête.

- Les aliments riches en acide linoléique comme les épinards, les fraises ou encore les concombres peuvent stopper les diarrhées.

À l’inverse, une consommation trop importante de graisses saturées et de sucre peut amplifier les douleurs et créer de l’inconfort.

Utiliser des solutions médicales 

Si les solutions naturelles ne suffisent pas, il est possible de donner certains médicaments à votre adolescente, selon les causes du problème. Pensez à bien suivre les posologies et à vérifier les contre-indications de ces médicaments : 

  • le paracétamol, pour réduire les douleurs, 
  • les antispasmodiques pour atténuer les crampes, 
  • les anti-inflammatoires non stéroïdiens comme l’ibuprofène ou le flurbiprofène pour calmer les inflammations.

Un sommeil réparateur est également conseillé pour permettre à votre fille de reprendre des forces : n’hésitez pas à lui faire réduire son temps d’écran

Attention : bien qu’efficace pour soulager les douleurs en général, l’aspirine n’est pas du tout recommandée pendant la menstruation. Cet anticoagulant fluidifie le sang et peut entraîner des règles hémorragiques. 

 

Consulter un gynécologue 

Si les douleurs des règles sont très importantes à chaque cycle, pensez à consulter un gynécologue. Après avoir effectué des analyses, votre médecin peut prescrire un traitement par contraception hormonale comme la pilule ou un dispositif intra-utérin (ou stérilet hormonal) pour réguler le cycle de votre adolescente et soulager ses symptômes.

Partager cet article
Assurance scolaire
Assurance Scolaire

Assurez votre enfant à l'école et pendant ses activités extra-scolaires. Souscription en ligne et attestation immédiate !

J'en profite !

Cela pourrait vous intéresser