Succion du pouce chez l’enfant : comment l’aider à arrêter ?

Par Carrefour Assurance | 31 Août 2020

Votre enfant suce son pouce depuis qu’il est tout petit. Avec le temps, il a pris cette habitude et cela commence à vous inquiéter. Vous vous posez des questions sur les conséquences de cette pratique. En effet, un enfant qui suce son pouce peut rencontrer quelques problèmes de déformation au niveau des dents et parfois même d’élocution. Alors, comment l’aider à arrêter de sucer son pouce ? Ne pas le brusquer est certainement la règle la plus importante. Nous vous donnons quelques astuces pour y arriver en douceur.   

Pourquoi les enfants sucent-ils leur pouce ?

La succion du pouce chez l’enfant est innée. C’est une continuité du réflexe de succion qui apparaît dès la naissance et qui permet au nourrisson de se nourrir au sein ou au biberon. Qu’il s’agisse du pouce ou d’une tétine, c’est un besoin instinctif de l’enfant. En grandissant, la succion lui permet de se détendre, de se sentir en sécurité, et de s’apaiser à différents moments de la journée, notamment pour aller faire sa sieste ou pour dormir la nuit.

Les enfants ont des difficultés à gérer leurs émotions. Le pouce permet de réguler tous ces ressentis et de créer un réel apaisement. Face à la fatigue, la colère ou les angoisses, l’enfant se console grâce à son pouce. Il peut faire alors office de doudou. La succion déclenche, en effet, la fabrication d’endorphines, ce qui procure à l’enfant une réelle sensation de bien-être

 

Bon à savoir

À quel âge un enfant arrête-t-il de sucer son pouce ? La plupart des enfants abandonnent le pouce vers l’âge de 4 ou 5 ans. Seulement 10 % continuent au-delà de 6 ans. 

 

Quelles astuces pour l’aider à arrêter de sucer son pouce ?  

Pour aider votre enfant dans le sevrage du pouce, il faut commencer par lui expliquer pourquoi il est important d’arrêter. Vous pouvez très simplement lui exposer les conséquences sur sa santé bucco-dentaire. Il ne doit pas le faire pour vous faire plaisir ou parce qu’il a peur de vous, mais parce qu’il comprend que c’est important pour lui. 

Concrètement, comment arrêter la succion du pouce ? Pour trouver des solutions, vous pouvez commencer par observer le comportement de votre enfant pour voir à quel moment il a envie de sucer son pouce. Est-ce qu’il le fait seulement pour s’endormir, pour se rassurer, ou parce qu’il s’ennuie ? 

Câlin parent enfant

Si votre enfant suce son pouce pour s’endormir, ou pour se rassurer, essayez de l’aider à se réconforter grâce à vos bras ou peut-être avec un doudou. Ne remplacez pas le pouce par une sucette : elle peut avoir les mêmes conséquences sur les dents et l’élocution. Si c’est vraiment plus fort que lui, vous pouvez lui proposer de mettre un petit pansement sur son pouce. Enfin si c’est parce qu’il s’ennuie, vous pouvez lui proposer de s’occuper avec des jeux, des activités. Cela lui permettra de se focaliser sur autre chose tout en ayant les deux mains prises. 

Il est aussi possible de procéder par étapes. Vous pouvez par exemple décider ensemble du moment où le pouce est autorisé, par exemple le soir dans son lit pour commencer. Vous pouvez aussi limiter le temps de succion avec un minuteur : dès qu’il sonne, il est temps d’arrêter ! Soyez créatifs et imaginez des solutions ludiques. Votre enfant appréciera sans doute ces petits défis. Et s’il réussit à se passer de son pouce, vous pouvez envisager de lui donner une petite récompense (un petit bonbon, un dessin animé, etc). 

Dans tous les cas, ne le punissez pas, ne lui faites pas de chantage, de menace ou d’humiliation. Rentrer dans un rapport de force avec lui ne serait pas du tout constructif. Essayez de rester patient et encourageant. Cela donnera à votre enfant la confiance dont il a besoin pour oublier son pouce.

 

Picto fœtus

 

Le saviez-vous ? 

La succion du pouce commence en réalité in utero. Le fœtus prend généralement l’habitude de sucer son pouce dans le ventre de sa mère, dès la 12e semaine de grossesse. Il n’est pas rare de voir un bébé prendre son pouce lors d’une échographie. 


Quelles sont les conséquences quand un enfant suce son pouce ? 

Si la succion du pouce est naturelle, à la longue, elle peut devenir un problème et provoquer certaines conséquences, plus ou moins graves. 

- Avec le temps, on peut observer les dents du haut qui s’avancent, ou bien certaines dents du haut et du bas qui se croisent lorsque la bouche est fermée. Si votre enfant est confronté à ces différents problèmes, il faudra peut-être envisager de lui mettre un appareil dentaire. Si c’est le cas, pensez à souscrire à une assurance scolaire et extrascolaire pour avoir la garantie que l’appareil dentaire de votre enfant pourra être remboursé en cas de bris ou de perte.

- Si l’enfant continue de sucer son pouce tardivement, cela peut faire perdurer la déglutition infantile. En tétant, la langue des bébés et des jeunes enfants est mal placée, elle est trop basse et pousse vers l’avant. Ce phénomène peut entraîner, à long terme, un déséquilibre des forces musculaires de la mâchoire.

- Enfin, la succion du pouce peut entraîner des problèmes d’élocution qui pourraient éventuellement perdurer au-delà de la petite enfance. Les sons qui devraient normalement être produits avec la langue au palais seront produits avec la langue contre ou entre les dents. C’est ce qu’on appelle parler avec un cheveu sur la langue.

 

Partager cet article
Assurance scolaire
Assurance Scolaire

Assurez votre enfant lors de ses activités scolaires et extrascolaires en quelques clics pour 15€ par an et par enfant !

En savoir plus

Cela pourrait vous intéresser