Mon bébé pleure : pourquoi, et comment l’apaiser ?

nourrisson qui pleure
Par Carrefour Assurance | 09 Décembre 2020

Entendre pleurer son bébé quand on est parent peut vite devenir une source d’inquiétude. Pourtant, même si ces sanglots sont parfois difficiles à interpréter, ils sont tout à fait normaux. Découvrez pourquoi votre nourrisson pleure, et comment l’apaiser.

Les raisons des pleurs du nourrisson

Pour un bébé, pleurer pour différentes raisons est tout à fait normal. Votre enfant qui pleure peut avoir mal quelque part, il peut avoir faim, il peut avoir peur, avoir besoin d’être changé ou être fatigué. Les crises de larmes ne sont pas toujours explicables, un nourrisson exprime parfois simplement ses émotions, ou relâche certaines tensions

Les pleurs : un moyen de communication

Pleurer est le seul moyen d’expression d’un tout petit enfant. Du côté des parents, le cerveau est programmé pour réagir aux pleurs de leur bébé et répondre à ses besoins. Il faut donc comprendre que les pleurs et les réactions qu’ils entraînent sont une forme de communication entre le bébé et ses parents. 

Les raisons médicales des pleurs

La cause médicale représente environ 5 % des pleurs d’un bébé. L’enfant peut exprimer un inconfort ou une douleur par les pleurs, notamment si ses dents poussent. Si le thermomètre affiche une température supérieure à 38°, il faut consulter un médecin. Votre bébé peut aussi avoir des problèmes digestifs. On appelle cela les “coliques du nourrisson”. Parlez-en à votre médecin si vous avez des doutes.

 

Les moyens pour apaiser un enfant qui pleure

Si votre bébé pleure, la première chose à faire est d’avoir une attitude réconfortante en portant votre attention sur lui. Un nourrisson ne pleure jamais pour manipuler ses parents ou pour faire un caprice, son cerveau est trop immature. Consolez votre bébé en le prenant dans vos bras, il se sentira en sécurité et sera donc plus calme

Picto Bébé Pleure

 

Bon à savoir

Ne secouez jamais un bébé, vous pourriez lui causer des lésions cérébrales irréversibles. Si vous êtes à bout de nerfs, demandez de l’aide, ou posez votre bébé dans son lit et sortez quelques minutes pour vous calmer.


Les bons gestes face à un enfant qui pleure sans raison médicale

Si votre bébé pleure, vérifiez d’abord qu’il n’a pas faim, et que sa couche est propre. S’il semble fatigué, essayez de l’endormir. Sinon, proposez-lui une tétine ou un jouet pour le distraire. Un bain, une promenade peuvent aussi être de bons moyens pour détendre un bébé. Parlez calmement pour rassurer votre enfant, n’hésitez pas à lui faire un bisou ou un câlin, et à le bercer pour réduire son niveau de stress et renforcer votre lien

La bonne réaction face aux pleurs possiblement d’origine médicale

Si le comportement de votre bébé n’est pas comme d’habitude, s’il a de la fièvre, s’il ne mange pas et ne dort pas, s’il vomit ou s’il a la diarrhée, consultez un médecin sans attendre. Dans le cas où la cause de ses pleurs serait des coliques, vous pouvez lui masser le ventre en faisant de larges cercles dans le sens des aiguilles d’une montre, autour de son nombril. 

 

Les pleurs finissent toujours par se calmer

Les pleurs du nourrisson vont de pair avec le développement de l’enfant. Les études montrent qu’il existe un pic de pleurs entre 6 et 8 semaines, qui diminue et se stabilise vers les 5 mois du bébé. Il n’y a pas de méthode miracle, il faut rester patient en attendant que votre enfant grandisse.

D’ici quelques mois, il partira à la découverte du monde, et certains accidents risquent d’arriver. Carrefour Assurance vous accompagne avec son assurance scolaire et extrascolaire dans ces petits tracas du quotidien.

Partager cet article
Assurance scolaire
Assurance Scolaire

Assurez votre enfant à l'école et pendant ses activités extra-scolaires. Souscription en ligne et attestation immédiate !

J'en profite !

Cela pourrait vous intéresser