Mon enfant est précoce : comment faciliter son quotidien ?

enfant précoce
Par Carrefour Assurance | 04 Novembre 2021

Suite à un test d’identification ou à un test QI, vous avez découvert que votre enfant est précoce. Ce type de personnalité a une façon de penser spécifique et des comportements qui ne sont pas toujours simples à gérer. En effet, les enfants précoces ont parfois du mal à se faire des amis. Ils ont tendance à être hypersensibles et perfectionnistes. En tant que parent, que pouvez-vous mettre en place pour aider votre petit à se sentir bien au quotidien ? Voici nos conseils.

Enfants précoces : qui sont-ils ? 

Pour parler d’enfant précoce, on parle aussi d’enfant surdoué, d’enfant zèbre ou d’enfant à haut potentiel intellectuel (HPI). Un enfant précoce a des capacités intellectuelles supérieures à la moyenne. On considère qu’il y a “surdouement” ou “surdouance” à partir de 130 de QI sur l’échelle de Weschler, sachant que la norme se situe autour de 100

Chez les petits, le haut potentiel intellectuel se traduit par un développement cognitif et émotionnel plus tôt que chez les autres. Cela ne signifie pas toujours qu’ils auront de meilleurs résultats scolaires. Dans certains cas, la scolarité peut poser problème, car ces enfants peuvent s’ennuyer en classe, ne pas porter d’attention aux cours ou manquer de confiance en eux. Leur intelligence supérieure à la normale et leur logique peuvent être différentes de celles attendues par l’école. 

Enfant chez le médecin

 

Quels sont les signes caractéristiques de l’enfant précoce ? 

On peut reconnaître un ensemble de caractéristiques chez un enfant surdoué, tels que :

- Une grande facilité d’apprentissage : l’enfant précoce comprend et apprend vite, surtout s’il s’agit d’un sujet qui l’intéresse. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle il s’ennuie souvent à l’école et risque de se trouver en situation d’échec scolaire. Il a également une bonne mémoire.

- Un langage riche et varié : l’enfant précoce s’exprime souvent avec beaucoup d’aisance.

- La solitude : il arrive que les enfants précoces soient en décalage avec leurs camarades et qu’ils aient des difficultés à s’intégrer socialement.

- La curiosité : précocité et curiosité vont souvent de pair. L’enfant passe son temps à poser beaucoup de questions sur des sujets qui semblent intéresser les plus grands (l’astronomie, la mort, les disparités dans le monde, les origines de la vie…).

- L’hypersensibilité : les émotions sont souvent vécues de manière intense. Les enfants hypersensibles peuvent être plus sujets aux colères et aussi aux accidents que les autres. N’oubliez pas de souscrire à une assurance scolaire et extrascolaire pour le protéger où qu’il soit.

- Le perfectionnisme : un enfant précoce ne fait pas les choses à moitié, il peut paraître lent pour exécuter des tâches qui paraissent simples, car il a peur de mal faire et veut obtenir un résultat parfait.

 

Picto pissenlit

Bon à savoir

Il existe également des enfants orchidées, pissenlits ou téflons. Le développement des enfants orchidées dépend de l’environnement dans lequel ils grandissent et de l’attention qu’on leur porte. Les enfants pissenlits s’épanouissent quant à eux dans tous les foyers, peu importe que les conditions soient favorables ou pas. Enfin, l’enfant téflon ou atteint d’un TOP (trouble oppositionnel avec provocation), se met souvent en colère, s’oppose et refuse de se plier aux règles et aux limites dans le but de provoquer et d’être en contradiction avec l’adulte.


Comment accompagner un enfant précoce au quotidien ? 

Les enfants zèbres peuvent manquer de confiance en eux et se sentir différents, car ils n’ont pas toujours la même perception des choses que les autres. En tant que parent, vous pouvez aider votre enfant en adoptant une éducation bienveillante. Cette approche éducative est basée sur le respect mutuel. Elle place l’enfant à hauteur de l’adulte, et lui permet de développer ses propres aptitudes

Pour son bien-être, un enfant précoce a besoin d’un environnement intellectuel riche. Donnez-lui la possibilité de pratiquer des activités qui l’intéressent et lui permettent de s’épanouir. Proposez-lui de lire des livres, de faire des sorties culturelles, abordez des sujets qui le passionnent lors de vos conversations. Il doit pouvoir assouvir sa curiosité sans trop de pression, notamment au niveau de son orientation scolaire ou de son futur professionnel : il peut être passionné par l’astronomie sans obligatoirement avoir envie de devenir astronaute. 

Dialogue enfant-parent

Enfin, les enfants précoces ont souvent une forte sensibilité émotionnelle qu’il n’est pas toujours simple de gérer au quotidien. Leur hypersensibilité peut les rendre sujets à des angoisses, notamment d’abandon et d’exclusion. Il faut donc que vous soyez rassurant. Si vous voyez que votre enfant est en colère, aidez-le à s’exprimer, peu importe son moyen d’expression. Vous pouvez également mettre en place un espace de retour au calme dans lequel il pourra se réfugier en cas de tempête émotionnelle avec des éléments pour l’accompagner comme des livres, des feuilles, des crayons, des peluches… 

N’hésitez pas à contacter des associations comme l’Association nationale pour les enfants intellectuellement précoces (ANPEIP) et l’Association française pour les enfants précoces (AFEP) qui peuvent vous aider à accompagner votre enfant.

Partager cet article
Assurance scolaire
Assurance Scolaire

Assurez votre enfant à l'école et pendant ses activités extra-scolaires. Souscription en ligne et attestation immédiate !

J'en profite !

Cela pourrait vous intéresser