Les dangers de l’automne pour les chiens

Après l’insouciance de l’été, l’automne marque un retour aux bonnes habitudes pour nous comme pour nos meilleurs compagnons, les chiens. Cette saison n’est pas exempte de dangers pour leur santé, qu’il convient de connaître afin de les anticiper. Carrefour Assurance vous informe sur les bons réflexes à adopter.

 

Ceci doit vous mettre la puce à l’oreille !

On a l’habitude de considérer que les puces se développent et infestent son animal uniquement l’été. C’est faux, en réalité les puces sont présentes dans notre environnement toute l’année. Un vrai fléau ! D’autant qu’une puce adulte peut pondre jusqu’à 30 œufs par jour pendant toute sa vie !

Le cycle de reproduction de la puce passe par plusieurs phases. Les œufs pondus sur un animal tombent à terre pour se transformer en larves. Œufs et larves peuvent ensuite patienter pendant des jours voire des semaines jusqu’à ce que les conditions (humidité, chaleur) soient favorables à leur développement et à leur transformation en puces adultes. C’est alors qu’elles choisissent votre toutou pour s’alimenter et reproduire le cycle.

La présence de puces n’est pas liée à un problème d’hygiène ! Une invasion est possible partout et n’importe quand. Alors soyez attentif, inspectez votre toutou quotidiennement ! 

Nos logements chauffés en automne et hiver représentent exactement ce que recherchent les puces, dont vous pouvez introduire les œufs chez vous sur vos chaussures ou les pattes de votre chien sans vous en rendre compte.

Il est donc impératif que vous traitiez votre chien contre les puces et les tiques tout au long de l’année avec un produit antiparasitaire et pas seulement au printemps et en été.

Pas de panique pour autant si vous subissez une invasion de puces ! Traitez votre toutou avec des pipettes antiparasitaires, de préférence celles qui tuent les puces adultes et empêchent le développement des œufs. Et n’oubliez pas les lieux fréquentés par votre fidèle compagnon : habitation, niche, voiture… avec des produits spécifiques conseillés par le vétérinaire.

 

Une vraie teigne !

La teigne est une mycose c’est-à-dire une maladie causée par un champignon qui parasite les hommes et nos animaux domestiques, notamment les chiens. La teigne se propage par simple contact ou par l’intermédiaire des tissus de notre environnement.

Si la teigne s’attrape en général en été, ce n’est qu’en automne, à partir d’octobre, que les symptômes sont visibles. En l’occurrence il s’agit de petites zones rondes rouges et sans poils sur le corps du chien.

Malheureusement aucun traitement préventif n’existe, donc dès que vous constatez des signes inquiétants sur votre chien, signalez-les à votre vétérinaire. Il s’agira de traiter très rapidement votre animal avec des pommades et des comprimés. Pensez aussi à bien nettoyer les tissus sur lesquels votre chien a l’habitude de se frotter : litière, couverture, coussin…

Attention  la teigne est transmissible aussi aux humains, alors soyez vigilant !

 

Froid et humidité, le cocktail détonnant de l’automne !

Les changements de météo en automne, avec l’apparition des premiers froids, du vent, de la pluie, représentent autant d’occasions d’affaiblir votre chien et de l’exposer à des maladies.

Un chien atteint d’arthrose, en général chez les séniors, par exemple sera beaucoup plus sensible en automne et en hiver. N’hésitez pas à le couvrir pour le sortir en promenade et à lui sécher les pattes au retour pour éviter les refroidissements. Pendant la promenade, passez progressivement de la marche à la course afin d’échauffer ses articulations tout comme nous nous échauffons avant une séance de sport.

Les races de chiens qui ont les oreilles pendantes peuvent être sujettes à des infections des oreilles en raison du fait qu’elles sèchent moins facilement. Si c’est le cas de votre chien, au retour de promenade, frottez-lui doucement les oreilles avec un linge. C’est une bonne occasion aussi de faire une inspection pour repérer des lésions ou des parasites dont il faudrait le débarrasser.

 

Boire ou manger ? Surtout ne pas choisir !

En automne et en hiver, le chauffage de nos foyers sèche l’air ambiant. Soyez très attentif à la boisson que prend votre chien. Toute insuffisance d’absorption d’eau représente un danger : maladies rénales, déséquilibres dermatologiques… Faites boire votre chien, éventuellement en ajoutant à son eau un peu de jus de viande ou quelques croquettes par exemple pour l’y inciter.

 

Très important : un chien de 10 kg doit boire chaque jour entre 0,5 et 0,75 litre d’eau et entre 1,5 litre et 2,25 litres pour un chien de 30kg.

Contrairement à certaines idées reçues, il ne faut pas modifier les quantités de nourriture de votre chien en fonction de la saison. Respectez bien les recommandations fournies par le fabriquant de croquettes ou de pâtée et pensez à peser régulièrement votre chien (même si ça n’est pas très simple chez vous !) pour pouvoir vite réagir en cas de perte ou de prise de poids subite.

 

Ainsi, la prévention peut être la clef d’une bonne santé et d’un bon comportement du chien. Si malgré toutes vos attentions une maladie ou un accident devait arriver, l'Assurance Santé Chien Chat Carrefour peut vous permettre de faire face à des frais parfois importants.

Partager cet article

En poursuivant votre navigation sur ce site, sans modifier le paramétrage de vos cookies, vous acceptez l'utilisation de cookies susceptibles de vous proposer des services, offres ou publicités adaptés à vos centres d'intérêts et de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus Ok