Mon chat éternue : pourquoi, et que faire ?

Par Carrefour Assurance | 22 Juillet 2020

À cause d’une irritation passagère, votre chat peut se mettre à éternuer. Ces éternuements occasionnels n’ont rien de grave ! En revanche, il y a de quoi s’inquiéter s’ils sont fréquents et s’accompagnent d’autres symptômes, tels que des écoulements oculaires, une perte d'appétit ou des difficultés respiratoires. Découvrez toutes les raisons des éternuements chez votre petit félin. 

Si mon chat éternue, quels sont les symptômes à surveiller ? 

chat chez le vétérinaire

L'éternuement chez le chat n'est pas toujours le signe d’une maladie, il peut simplement être irrité. Un éternuement sans gravité se limite à une simple expulsion d’air, parfois associée à un écoulement de mucus nasal clair. En revanche, une coloration jaune ou verte de ses sécrétions nasales est le signe d’une très probable infection. D’autres symptômes peuvent également faire penser à une maladie, parmi lesquels :

- des saignements, signe d’une inflammation importante de ses muqueuses nasales, 

- des écoulements oculaires, 

- une perte d’appétit, 

- une toux marquée, voire des difficultés respiratoires. 

Si votre chat éternue beaucoup, pendant plus de trois jours, ou s’il présente les manifestations évoquées, consultez un vétérinaire sans tarder. Il saura vous indiquer les causes et les traitements

 

Pourquoi mon chat éternue-t-il ? 

 

Un corps étranger 

L’intensité des éternuements de votre chat vous semble anormale ? Il est possible qu’un corps étranger soit coincé dans ses fosses nasales. Votre chat aime partir à la découverte de son environnement, et renifler ce qui lui passe sous le museau. À l’occasion de ces balades, il est possible que de petits débris se logent dans son nez, déclenchant alors des éternuements. Attention, n’introduisez pas d’objet dans la narine de votre petit félin afin de dégager son nez ! Vous risqueriez d’endommager ses muqueuses nasales. Consultez plutôt votre vétérinaire.

 

Picto chat éternue

 

Bon à savoir

Si votre chat éternue, ne tentez surtout pas l’automédication en lui donnant des médicaments pour humains ! Ils ne sont pas faits pour les félins, et peuvent entraîner de graves complications. 


Le coryza 

Particulièrement contagieux chez les chats, le coryza est une pathologie virale fréquente, qui provoque une inflammation de la muqueuse nasale. Des éternuements fréquents représentent le principal symptôme de cette maladie. Outre ces signes, il peut se manifester par de la fièvre, de la toux, des sécrétions nasales et oculaires purulentes. Dans les cas d'infection sévère, l'état de santé général se dégrade, et il est vivement conseillé de consulter rapidement un vétérinaire. Il n’existe pas de traitement curatif du coryza, mais on le prévient grâce à la vaccination. Le vaccin s’effectue chez le chaton, puis des rappels sont effectués chaque année. 

Une allergie

Poussières, acariens, pollens… De nombreux allergènes sont présents dans l'environnement du chat, et lui aussi peut souffrir d’allergies. Bien que rares, ces réactions respiratoires interviennent en règle générale au printemps, voire au début de l'été. 

Une malformation de naissance ou un traumatisme

Certaines malformations sont susceptibles de provoquer des éternuements fréquents chez le chat. C’est notamment le cas de la fente palatine, une fissure dans le palais faisant communiquer les cavités buccale et nasale. La plupart du temps, votre petit félin est né avec cette malformation. Toutefois, il arrive qu’elle soit acquise, et apparaisse à la suite d’un traumatisme. Le traitement de la fente palatine congénitale (qui est présente à la naissance) – à l’origine d’éternuements – s’effectue généralement chez le chaton, à partir de l’âge de 4 mois. Celle acquise par traumatisme se referme souvent seule, mais peut nécessiter d'être suturée par votre vétérinaire.

 

Picto vétérinaire

 

L’avis du véto

“Chez les chats plus âgés, les éternuements peuvent être causés par une tumeur nasale, mais ils sont souvent associés à d’autres symptômes : écoulement nasal purulent, difficultés respiratoires, atteinte de l’état général…”

Dr Cédric Vermetti


Comment traiter les éternuements du chat ? 

Le traitement des éternuements chez le chat dépend fortement de leur cause. En cas d’obstruction des fosses nasales de votre chat par un corps étranger, une chirurgie sera nécessaire pour déloger ces débris. S’il s’agit d’une allergie, votre vétérinaire prescrira un traitement à votre petit félin. Enfin, s'il s'agit d'une infection, le chat peut être traité avec des antibiotiques.

 

Bon à savoir 

Contrairement à nous, votre chat n’a pas la possibilité de se moucher. Pour le soulager, vous pouvez nettoyer son museau avec un coton imbibé d’eau tiède. En cas d’écoulement oculaire, nettoyez ses yeux avec de la gaze et du sérum physiologique.

 

Comment prévenir les éternuements du chat ?  

La présence d’un corps étranger dans le nez d’un chat intervient plus fréquemment chez les animaux qui vivent une grande partie de la journée à l’extérieur. Cela dit, il n’est pas recommandé d’empêcher votre petit félin de profiter de l’air frais. Il convient simplement d’être attentif à un éventuel signe d'obstruction nasale. Afin de prévenir les éternuements dus à une infection virale, vous devez, en premier lieu, veiller à ce que tous les vaccins de votre chat soient à jour, parmi lesquels celui qui le protège contre le coryza. Parallèlement, pensez à souscrire une assurance pour votre petit félin. Grâce à l’assurance chien chat de Carrefour Assurance, une partie des frais de vaccination sont remboursés avec la formule Équilibre Plus !
 

Partager cet article
ASSURANCE SANTE CHIEN CHAT

Protéger votre chat, c’est être là pour sa santé, au quotidien et seulement à partir de 5,31€ par mois* !

Je découvre !
Assurance Santé Chien Chat
Assurance Santé Chien Chat

Faites-vous rembourser vos frais vétérinaires grâce à l'assurance santé Chien Chat !

En savoir plus

Cela pourrait vous intéresser