5 maladies de peau chez l’enfant à connaître

maladies de peau chez l’enfant
Par Carrefour Assurance | 10 Novembre 2021

Acné, pustules, eczéma… les enfants peuvent être confrontés à de nombreux problèmes de peau. Parfois, il s’agit d’une maladie infantile, plus ou moins fréquente et bénigne. En cas d’éruptions cutanées, il est indispensable de consulter un médecin, car lui seul peut poser un diagnostic. Quels sont les signes qui peuvent vous alerter ? Quelle maladie de peau votre enfant peut-il attraper ?

1. La gale chez l’enfant 

La gale, également connue sous le nom de scabiose, est une maladie bénigne, mais contagieuse, qui se soigne très bien lorsqu’elle est correctement prise en charge.

 

Les causes 

Cette maladie de la peau est due au sarcopte, un minuscule parasite de la famille des acariens. La femelle s’introduit sous la peau pour y creuser des sillons et pondre ses œufs. Les larves éclosent au bout de 3 ou 4 jours, puis elles migrent à la surface de la peau où elles creusent un nouveau sillon

Médecin et enfant

Cette maladie très contagieuse se propage par contact humain, physique, direct et prolongé. La contamination par les vêtements ou la literie est également possible. 

Les symptômes 

Avec la gale, des démangeaisons apparaissent. Elles sont plus intenses la nuit, ou après un bain chaud. Les zones qui démangent sont les espaces entre les doigts, l’intérieur des cuisses, les coudes, le ventre, les fesses et les régions génitales. Chez les enfants, des plaques rouges dues à l’inflammation de la peau résultant du grattage se forment, ainsi que des vésicules perlées au niveau de la plante des pieds et de la paume des mains. 

Le traitement 

Pour traiter la gale, il est préférable de réaliser simultanément un traitement avec un produit antiparasitaire local et un autre traitement oral sous forme d’un médicament à avaler. En cas de surinfection pouvant amener à de l’impétigo, le médecin peut prescrire des antibiotiques. 

 

2. L’impétigo 

L’impétigo est une infection de la peau fréquente chez les enfants, et parfois chez les adultes qui ont des problèmes de peau. Il entraîne des lésions sous forme de croûtes ou de cloques remplies de pus.

 

Les causes 

Cette infection survient lorsqu’une bactérie, le streptocoque du groupe A ou le staphylocoque doré, pénètre dans des égratignures, des coupures ou des piqûres d’insectes.

Les symptômes 

Les vésicules liées à l’impétigo se situent sur le visage, les mains, le cou, le cuir chevelu et autour des orifices (narines, bouche, anus). Elles peuvent apparaître sous un aspect croûteux ou bulleux

L’impétigo croûteux est la forme la plus commune chez l’enfant. Des lésions apparaissent autour des orifices et s’étendent sur le cuir chevelu ainsi que sur le reste du corps. Des pustules surviennent avec du pus à l’intérieur. Elles finissent par éclater, sécher et former des croûtes.

L’impétigo bulleux apparaît chez le nourrisson et l’enfant de moins de 2 ans. Des bulles molles et transparentes entourées d’un halo rouge apparaissent sur le tronc, le périnée ou les extrémités des membres. Elles se rompent au bout de 2 ou 3 jours. L’enfant peut avoir un peu de fièvre, des diarrhées, être enflé et se sentir faible.

Le traitement 

Le médecin recommande généralement des soins pour laver les zones touchées. Dans certains cas, il pourra prescrire un antibiotique par voie orale ou sous forme de crème

 

3. Le molluscum contagiosum 

Le molluscum contagiosum est une infection cutanée virale et bénigne.

 

Les causes 

Le molluscum contagiosum est causé par un poxvirus. La chaleur et l’humidité sont des facteurs qui favorisent son développement. Votre enfant peut l’attraper simplement par contact direct, ou via des serviettes ou des vêtements infectés, très propices à la transmission de ce virus. 

Les symptômes 

Les éruptions cutanées forment des bulles translucides de petite taille (environ 0,2 à 0,5 cm de diamètre), de couleur rose. Elles ont une forme de dôme, avec un petit trou au sommet. Les excroissances se présentent surtout sur le visage, les plis des membres, les aisselles, et la région ano-génitale. Il arrive également que les papules deviennent rouges ou qu’elles provoquent des démangeaisons, et que la cavité se remplisse de pus.

Le traitement 

Cette infection cutanée peut disparaître de manière spontanée en 8 mois, en moyenne. Dans certains cas, il arrive qu’une plaque d’eczéma se forme autour des lésions avant leur disparition. 

Il existe également des traitements qui peuvent limiter le risque de contagion ou la surinfection. Ces traitements sont douloureux, et ils doivent être envisagés après application d’une crème anesthésiante. Parmi eux : le curetage, qui consiste à découper la lésion à l’aide d’une curette, et la cryothérapie, grâce à laquelle le molluscum est brûlé par le froid, suite à l’application d’azote liquide. 

 

4. La varicelle 

La varicelle est une affection bénigne très courante contractée par 90 % des enfants avant l’âge de 10 ans. 

 

Les causes 

La varicelle est due au virus varicelle-zona (VZV). Elle se transmet par la salive, et par contact avec les lésions de la peau ou avec du matériel contaminé. 

La rougeole enfant

Les symptômes 

Cette maladie se manifeste par une fièvre modérée, des maux de tête, le nez qui coule et une toux légère. L’apparition de boutons rouges sur le visage et le tronc s’accompagne de démangeaisons. Ces boutons contiennent un liquide clair très contagieux. Après 2 jours, ces vésicules sèchent, et elles forment une croûte.

Le traitement

Un médecin pourra prescrire un antihistaminique pour calmer les démangeaisons. Il faut également éviter les risques d’infections bactériennes. Pour cela, il faut que votre enfant se lave fréquemment les mains. Il faut aussi désinfecter quotidiennement toute lésion surinfectée.  

 

5. La roséole 

D’origine virale, la roséole est une maladie infantile bénigne chez l’enfant.

 

Les causes 

La roséole est provoquée par un herpès humain de type 6 (HHV6). On la surnomme parfois exanthème subit. Cette maladie est bénigne chez les enfants âgés de 6 mois à 3 ans. Elle est très contagieuse, puisqu’elle s’attrape par les sécrétions nasales et salivaires. Ainsi, la transmission peut avoir lieu quand une personne malade parle, tousse ou éternue.

Les symptômes 

Le patient a d’abord une forte fièvre pouvant atteindre les 40 °C pendant 2 ou 3 jours. Des troubles digestifs comme une perte d’appétit et des épisodes de diarrhée font ensuite leur apparition, ainsi que des ganglions enflés au niveau de la gorge, une fatigue et, dans certains cas très rares, un gonflement dans la région des yeux et des paupières. 

Une fois la fièvre tombée, une éruption cutanée survient. Des tâches rosées apparaissent sur le corps et le cou pendant quelques heures, voire 2 jours. 

 

Picto enfant urgence

L’astuce en plus

Entre 6 mois et 5 ans, il arrive que certains enfants fassent des convulsions fébriles en réaction à une forte fièvre. Ces crises impressionnantes durent généralement quelques minutes, mais elles ne mettent pas forcément la vie de votre enfant en danger. Il reste cependant indispensable de se rendre aux urgences si vous observez des convulsions chez votre enfant. 


Le traitement 

Il n’y a pas de traitement contre la roséole. Le pédiatre pourra seulement traiter les symptômes, notamment la fièvre, avec une prise de paracétamol. La roséole disparaîtra en 4 à 10 jours.  

 

Prendre soin de votre enfant au quotidien 

Les maladies de peau peuvent gâcher la vie de votre enfant, mais les petits tracas du quotidien aussi. Pour le protéger en toutes circonstances, n’oubliez pas de souscrire à une assurance scolaire et extrascolaire. Carrefour Assurance vous accompagne en cas de dommages subis ou causés, pour une interruption de scolarité, des lunettes cassées… 

Partager cet article
Assurance scolaire
Assurance Scolaire

Assurez votre enfant à l'école et pendant ses activités extra-scolaires. Souscription en ligne et attestation immédiate !

J'en profite !

Cela pourrait vous intéresser