Adolescents : pourquoi faut-il limiter le temps d’écran chaque jour ?

Par Carrefour Assurance | 12 Juin 2020

Les experts recommandent de limiter l’utilisation des écrans (ordinateurs, tablettes, smartphones…) par les adolescents à deux heures par jour. Il est difficile pour les parents de tracer une limite, et de faire respecter ces consignes ! Pour y voir plus clair, voici quelques explications pour comprendre le rapport de votre enfant au numérique, et l’impact de ses usages sur la santé physique et le bien-être psychologique de votre ado.

Combien d’heures un adolescent peut-il passer devant un écran ?  

enfant joue jeux vidéo

Le temps conseillé devant un écran pour les adolescents par les experts est de 120 minutes  par jour. Cette limite permet de réduire l’impact des outils numériques sur leur santé, et de leur faire garder un rythme naturel, en accord avec leur développement physiologique et cognitif. Ils gardent ainsi un temps de sommeil approprié, des repas à heures fixes, et du lien social continu. 

Malheureusement, le temps d’écran des adolescents est très supérieur à la limite recommandée, dans la réalité. Certaines études démontrent que, dans certains cas, les jeunes passent environ sept à huit heures par jour par jour sur leur ordinateur, leur smartphone, ou en regardant la télévision : leur usage des écrans présente alors de réels dangers. 

 

Les conséquences d’un temps d’écran illimité chez les adolescents 

S’ils semblent en apparence inoffensifs, les écrans peuvent réellement nuire à la santé mentale de toute la famille, surtout des jeunes enfants, en plein développement physique et cognitif. Si votre adolescent est accro à son smartphone ou à son ordinateur, voici les conséquences sur sa santé, qui, à termes, peuvent avoir un impact significatif sur sa vie sociale ou entraîner de mauvais résultats scolaires

Enfant triste

- de l’isolement social et des difficultés à se reconnecter avec le réel : immergés dans un monde virtuel qu’ils connaissent et qui les rassure (comme des jeux vidéo ou un réseau social), certains adolescents ont beaucoup de mal à revenir à une réalité qui leur fait peur. Et ils se coupent de leur famille ou de leurs proches. C’est ce qu’on appelle la désocialisation

- des troubles des yeux et du sommeil : la lumière bleue générée par les écrans a un impact sur les yeux et le cerveau. Sa forte intensité endommage la rétine à long terme, augmentant les risques de myopie. De plus, elle réduit la production de mélatonine dans le cerveau, l’hormone en charge de l’endormissement. Il n’est donc pas rare qu’un adolescent se plaigne de fatigue permanente lorsqu’il est constamment en ligne. 

- des troubles psychologiques : face aux sollicitations visuelles constantes, le cerveau ne fait plus de pauses. Ces stimulations intensives peuvent générer des troubles du comportement comme du stress intense, de l’hyperactivité ou de l’agressivité. Dans les cas les plus graves, cela peut entraîner de la dépression.  

- de la sédentarité : passer son temps devant un écran rend statique. Les adolescents accros au numérique ne bougent plus. Or, le manque d’activité physique augmente les risques cardiovasculaires

- des troubles alimentaires : la sédentarité augmente le grignotage intempestif, car les journées ne sont plus rythmées par des temps de repas classiques, ce qui expose les adolescents à des risques d’obésité. 

- des problèmes musculo-squelettiques : pour un développement sain des muscles, le corps humain a besoin de marcher, de bouger et de se tenir droit. En restant plusieurs heures par jour dans une position assise voûtée, les adolescents peuvent souffrir de problèmes au niveau des articulations, et de douleurs musculaires. 

 

Protégez votre enfant avec une assurance adaptée

Vous aimez votre enfant, et souhaitez le protéger. Pour éviter les imprévus, à l’école comme à l’extérieur, pensez à souscrire à une assurance scolaire et extrascolaire adaptée à votre budget. Carrefour Assurance vous accompagne, et vous gardez l’esprit léger ! 
 

Partager cet article
ASSURANCE SCOLAIRE ET EXTRA-SCOLAIRE

A partir de 9,90 €/an, Carrefour Assurance couvre votre enfant lors de ses activités scolaires et extrascolaires.

Je découvre !

Cela pourrait vous intéresser