Parents : comment parler de sexualité à votre enfant selon son âge ?

Par Carrefour Assurance | 27 Août 2020

De nos jours, la sexualité ne doit plus être un sujet tabou. Dès leur plus jeune âge, vos enfants se posent énormément de questions : comment trouver les bons mots pour leur répondre ? Entre 2 et 5 ans, vous devrez faire face à leurs premières interrogations. À l’âge scolaire, votre enfant se familiarisera avec les concepts d’intimité et de respect. Dès la préadolescence, la puberté et les pratiques sexuelles seront des thèmes à évoquer. Pour satisfaire leur curiosité et aborder les sujets clés au bon moment, retrouvez nos conseils, étape par étape, pour bien parler sexualité avec votre enfant.

De 2 à 5 ans : les premiers questionnements des enfants

Dès que votre enfant est en mesure de parler, il est important qu’il se sente libre de poser toutes les questions qu’il souhaite. Vous êtes, pour le moment, son unique repère ! C’est aujourd’hui que vous pouvez commencer à poser les bases de la communication parents/enfant(s), qui sera précieuse tout au long de sa vie.

Dialogue enfant-parent

 

Ce que les enfants comprennent entre 2 et 5 ans

À cet âge, les petits s’intéressent davantage à la reproduction et à la grossesse, qu’au sexe en lui-même. Ils sont en mesure de comprendre vos explications pour répondre à la fameuse question « Comment on fait les bébés ? ». Très jeunes, ils doivent prendre conscience que leur corps leur appartient. C’est le moment d’apprendre à votre enfant à faire la différence entre un geste approprié et un comportement non acceptable : personne ne doit toucher ses parties génitales, sauf ses parents ou la personne qui s’occupe de lui pendant les soins. Inculquez-lui également les bases du consentement. Il doit demander l’autorisation avant de toucher une autre personne, adulte ou enfant, pour faire un bisou ou un câlin par exemple.

Nos conseils pour réussir l’apprentissage

À cet âge, les enfants sont très curieux, et ont envie d’apprendre de nouvelles choses en permanence. Vous n’aurez donc aucun mal à les intéresser aux différents sujets que vous souhaitez aborder. Pour autant, attendez-vous à devoir vous répéter : les enfants ont parfois besoin de temps pour assimiler de nouvelles notions. Ne rendez pas certaines questions taboues ! S’il ne trouve pas de réponse auprès de vous, il risque d’inventer sa propre éducation sexuelle.

 

 À éviter
 
« Tu es trop petit pour ça ». Voilà une réponse fréquente des parents aux questions qui dérangent. Le problème, c’est que votre enfant risque de penser qu’il n’a pas le droit de parler de sexualité avec ses parents. Sans le vouloir, vous pourrez ainsi créer une véritable gêne sur ces thématiques, qui pourrait être dommageable quand il sera plus grand. Vous pouvez répondre à toutes ses questions, en adaptant simplement la réponse, avec des mots clairs et des informations qu’il peut comprendre.

 

Pour résumer...

Entre 2 et 5 ans, les premiers apprentissages tourneront autour :

  • des parties du corps : veillez à bien lui apprendre les noms corrects des différents endroits ;
  • de l’appartenance de leur corps : votre enfant doit savoir reconnaître des gestes déplacés ;
  • du consentement : il ne faut pas toucher une autre personne sans son accord ;
  •  de la reproduction : l’enfant veut comprendre par quel processus il est venu au monde. C’est peut-être aussi le moment
  • de lui expliquer qu’il existe plusieurs méthodes de procréation, sans rentrer dans les détails.

 

De 6 à 8 ans : le temps de l’exploration

Lorsqu’ils entrent à l’école, de nombreuses questions se bousculent dans la tête des enfants. Ils échangent entre eux, regardent la télévision, et commencent à utiliser un ordinateur ou un appareil mobile. Ils sont alors confrontés de plus en plus à la sexualité. Plus que jamais, vous devez instaurer le dialogue pour informer votre jeune enfant et l’accompagner dans son éducation.

 

Les sujets phares à l’âge scolaire

Votre enfant commence à comprendre qu’il existe plusieurs sexualités, et que l’hétérosexualité n’en est qu’une forme, parmi d’autres. À vous de lui transmettre des valeurs de tolérance, de respect de soi et d’autrui. La différence entre le sexe et le genre lui apparaît aussi plus claire. D’ailleurs, à cet âge, sa propre identité se forge, et l’exploration de son corps se poursuit. Sa nudité peut commencer parfois à le gêner : c’est le moment d’aborder le sujet de l’intimité. S’il commence à se servir d’Internet, il est très important d’encadrer sa pratique et de définir des règles, particulièrement à propos des échanges avec des inconnus en ligne et du partage de photos. Vers 8 ans, vous pouvez aussi commencer à parler puberté : chez certains enfants, celle-ci peut en effet débuter avant 10 ans.

parent et adolescent

Votre rôle en tant que parents

À ce stade, votre fille ou votre fils comprend beaucoup de choses, mais il est important de lui fournir des explications claires et précises, avec des mots simples. L’éducation à la sexualité doit rester un sujet facilement abordable à la maison. Pour que votre enfant développe un rapport sain à son corps et au sexe, c’est dès maintenant qu’il faut agir. Montrez à votre enfant qu’avec vous, il peut parler de tout. 

Pour résumer…

Entre 6 et 8 ans, votre enfant poursuit son éducation sexuelle :

  • Il apprend la diversité des sexualités ;
  • Il construit sa propre identité de genre ;
  • Le concept d’intimité commence à apparaître ;
  • Il découvre par lui-même des informations, ce sera alors à vous de l’aider à faire le tri ;
  • La puberté doit être abordée à la fin de cette tranche d’âge.

 

De 9 à 12 ans : le sexe et la préadolescence 

Ça y est, votre bout de chou est devenu un préado ! Il manifeste désormais un vif intérêt pour la sexualité, sous tous ses aspects. Ses questions sont encore nombreuses. Si vous avez mis en place une communication libérée avec votre fils ou votre fille, il ou elle doit se sentir à l’aise pour parler de tout avec vous. Pour aider votre enfant à faire face à tous les changements de l’adolescence, votre rôle est précieux.

Les apprentissages sexuels de 9 à 12 ans

Bien au-delà des simples notions de reproduction, votre enfant doit être sensibilisé aux pratiques sexuelles. Il doit connaître les différents risques pour la santé (sida et autres MST) d’un rapport non protégé, et apprendre les moyens de contraception. Votre préadolescent se construit un sens critique. Il commence à comprendre les bases d’une relation positive ou d’une relation malsaine, et le rôle de la sexualité dans un couple. À cet âge, la sécurité sur Internet est aussi un sujet phare. Votre enfant va aussi certainement recevoir son premier téléphone portable. La communication constante avec ses camarades peut donner lieu à des dérives dangereuses. Informez-le sur les dangers du “sexting”, cette pratique qui consiste à envoyer des photos et vidéos intimes par SMS. À cet âge, le sexting est un moyen pour eux de se familiariser avec la sexualité, sans pour autant passer à l’acte, mais il n’est pas sans risques. 

 

Picto prof tableau

 

Bon à savoir

Au collège et au lycée, votre enfant suivra au minimum trois séances annuelles d’éducation sexuelle dispensées par un intervenant et/ou par les équipes éducatives. Cet apprentissage sera complété par les différents cours de SVT.


Être présent pour son enfant : nos conseils

À ce stade de sa vie, le corps de votre enfant va commencer à se transformer. Il sera aussi plus instable émotionnellement, du fait des changements hormonaux. Parfois, le dialogue devient plus difficile avec les parents. Pourtant, c’est à cet âge que votre enfant a le plus besoin de vous et de vos conseils. Même si la communication est compliquée, ne baissez pas les bras ! Votre mission de prévention et d’accompagnement est essentielle. Soyez à l’écoute de votre enfant, tout en respectant son besoin d’intimité et son jardin secret.

Pour résumer

À la préadolescence, entre 9 et 12 ans, des thèmes essentiels sont à aborder :

  • les pratiques sexuelles, les risques pour la santé et les moyens de contraception ;
  • les dangers d’Internet et du sexting ;
  • le rôle de la sexualité dans un couple ;
  • les relations saines et malsaines ;
  • la puberté.

Au fil des années, les différents apprentissages de votre enfant lui permettront de se construire son identité sexuelle et son propre rapport au sexe.

 

Carrefour Assurance, toujours là dans les bons et les mauvais moments 

Votre rôle de parent est le plus important de votre vie : nous avons à cœur d’être là pour vous fournir les meilleurs conseils. Protéger votre enfant de tous les petits risques du quotidien, c’est aussi notre mission, grâce à notre assurance scolaire et extrascolaire.
 

Partager cet article
ASSURANCE SCOLAIRE ET EXTRA-SCOLAIRE

A partir de 9,90 €/an, Carrefour Assurance couvre votre enfant lors de ses activités scolaires et extrascolaires.

Je découvre !
Assurance scolaire
Assurance Scolaire

Assurez votre enfant lors de ses activités scolaires et extrascolaires en quelques clics pour 9,90€ par an et par enfant !

En savoir plus

Cela pourrait vous intéresser