Véhicules hybrides et électriques : le guide pratique pour réussir votre achat

Par Carrefour Assurance | 01 Septembre 2020

La toute première voiture hybride est arrivée en France en 1997. Deux décennies plus tard, l’offre sur le marché est immense ! Véhicule électrique, voiture hybride, auto hybride rechargeable : vous avez l’embarras du choix. Mais quelle est la différence entre ces différents modèles ? Lequel est fait pour vous ? Nous vous expliquons en détail les caractéristiques de chaque véhicule, pour que vous deveniez incollable sur la technologie hybride et électrique.

Hybride rechargeable, hybride classique et électrique : quelles sont les différences ? 

Pour répondre aux nouveaux enjeux écologiques, les constructeurs automobiles rivalisent d’inventivité pour proposer des modèles plus propres, et réduire l’émission de gaz à effet de serre. On retrouve parmi ces nouvelles voitures plusieurs catégories. Levons le voile sur tous les types de véhicules innovants.

 

Voiture éco

 L’hybride classique : un moteur et un bloc électrique 

La voiture hybride se distingue d’un véhicule classique par son moteur essence ou diesel, complété par un bloc électrique. Les deux sont complémentaires : l’assistance électrique vient renforcer le moteur classique, pour réduire la consommation de carburant. Cette voiture se recharge toute seule, lors du freinage et de la décélération, grâce à l’énergie cinétique. Il n’est pas possible de brancher la batterie. Avec ce véhicule, vous ne pourrez pas rouler plus de 2 ou 3 kilomètres en 100 % électrique.

L’hybride rechargeable : la possibilité de recharger la batterie 

Contrairement à l’hybride classique, le modèle rechargeable, aussi appelé PHEV (Plug-in Hybrid Electric Vehicle) vous permet de recharger la batterie. Cette dernière a une capacité plus grande, et vous donnera la possibilité d’effectuer vos déplacements du quotidien en utilisant uniquement le moteur électrique. Pour les trajets les plus longs, au-delà de 60 kilomètres, vous pourrez profiter de la traction thermique classique.

Le véhicule électrique : une autonomie élevée 

Le modèle 100 % électrique est équipé uniquement d’un moteur électrique et d’une grosse batterie pour l’alimenter, qui nécessite d’être rechargée de manière régulière, en branchant la voiture sur secteur. Avec un véhicule électrique, il est possible de profiter d’une autonomie de 300 à 400 kilomètres, en fonction de votre conduite.

 

Picto voiture

Bon à savoir

Il y a eu 42 764 immatriculations de voitures électriques en France en 2019, soit une part de marché de 1,9 % et une hausse de 37 % par rapport à l’année précédente. Le secteur de l’hybride rechargeable est aussi en forte progression, avec 18 592 immatriculations sur l’année, soit une progression de 8,5 %.
Source


Véhicule hybride classique ou rechargeable : les pour et les contre 

Entre un véhicule hybride et électrique, votre cœur balance ? Nous vous aidons à y voir plus clair en comparant les deux technologies. 

 

Les points forts de l’hybride 

Parmi les véhicules propres, le modèle hybride est plus abordable que l’électrique. Il permet de réduire la consommation de carburant, grâce au moteur électrique qui prendra la relève du moteur thermique. En ville, vous profiterez d’un réel confort de conduite, sans avoir besoin de recharger votre véhicule. À noter que pour vous aider dans votre investissement, vous pourrez profiter d’une prime à la conversion. En optant pour la version hybride rechargeable, l’autonomie en tout électrique est bien plus intéressante. Si l’hybride classique n’est plus éligible au bonus écologique, la rechargeable, quant à elle, peut encore y prétendre.

Vendeur voiture

Hybride : certaines limites

Confort et écologie sont les maîtres-mots de la technologie hybride, mais il faut cependant mettre en avant quelques points faibles. Le prix est encore bien plus élevé que pour un véhicule classique. La batterie de l’hybride n’offre pour le moment qu’une autonomie réduite en électrique. Retenez également que, sur l’autoroute, le moteur thermique prend le dessus, et entraîne une surconsommation puisque l’engin est plus lourd. Il est donc important de recharger fréquemment votre batterie si vous roulez en hybride rechargeable.

 

Véhicule électrique : avantages et inconvénients 

Sur le marché des voitures moins polluantes, le véhicule électrique séduit de plus en plus de foyers. Quelles sont les bonnes raisons de craquer pour cette technologie ? Y a-t-il des réserves à émettre ? Faisons le point. 

 

Les points intéressants de l’électrique

En matière d’entretien, il n’y a pas photo : l’électrique est bien plus pratique que le thermique. Le véhicule électrique est parfaitement adapté à tous les petits trajets du quotidien, et offre un grand confort de conduite, notamment grâce à son bruit réduit. Il faut aussi prendre en compte un réel argument financier : vous réalisez d’importantes économies en rechargeant votre voiture directement sur une prise, depuis chez vous. Un dernier point très attractif : le véhicule électrique est éligible au bonus écologique.

 

Pensez également à respecter les bons gestes d’écoconduite pour économiser encore plus d’argent.

 

Voiture électrique : des inconvénients 

Son prix à l’achat reste plus élevé qu’une voiture classique, malgré les aides. L’autonomie est encore limitée, et le nombre de bornes de recharge sur le territoire n’est pour le moment pas optimal. Sachez aussi que certains constructeurs mettent en place des contrats de location pour la batterie, même si vous êtes propriétaire du véhicule. C’est par exemple le cas chez Renault ou chez Peugeot. Cela ajoute donc des frais fixes supplémentaires. 

 

Quel budget pour votre véhicule électrique ou hybride ? 

Investir dans un véhicule hybride ou électrique représente à l’achat un investissement plus important. Retrouvez des exemples concrets dans le tableau ci-dessous.

Toyota Yaris neuve moteur thermiqueà partir de 13 300€
Toyota Yaris neuve hybrideà partir de 20 950€
Renault Clio moteur thermiqueà partir de 14 100€
Renault Clio E-TECH hybrideà partir de 26 200€
Renault Zoé 100% électriqueà partir de 32 000€

 
Pour vous aider à prendre en charge la différence de prix, vous pourrez compter sur les différents dispositifs proposés par l’État :

- La prime à la conversion : vous pouvez obtenir jusqu’à 5 000 € pour changer votre véhicule thermique contre une voiture neuve ou un modèle d’occasion, en version électrique ou hybride rechargeable.

- Le bonus écologique : il peut atteindre 7 000 €, dans le cadre de l’achat d’un véhicule électrique ou hybride rechargeable neuf.

La bonne nouvelle, c’est que les deux aides sont cumulables : l’opportunité d’obtenir jusqu’à 12 000 € pour acheter un véhicule hybride ou électrique !

 

Le saviez-vous ?

La prime à la conversion est aussi possible si vous faites un rétrofit électrique : c’est-à-dire si vous transformez votre moteur thermique en électrique.

 

Pour rouler en toute sérénité, que ce soit en thermique, en électrique ou en hybride, n’oubliez pas d’assurer votre voiture ! Découvrez notre assurance auto qui s’adapte à tous les budgets et toutes les voitures.

Partager cet article

Cela pourrait vous intéresser