Les maladies d’hiver les plus courantes chez les enfants

maladies d’hiver chez les enfants
Par Carrefour Assurance | 27 Novembre 2020

À l’approche de l’hiver, les enfants sont exposés en permanence, et ils peuvent tomber malades plus vite qu’on ne le pense. Si la plupart des maladies hivernales sont connues et reviennent tous les ans, il ne faut pas les négliger pour autant ! En hiver, le système immunitaire est, en effet, plus sollicité avec les nombreux virus qui circulent. Voici les causes et symptômes des 5 principales maladies qui touchent les enfants pendant l’hiver. 

1. La bronchiolite : le mal des enfants en bas âge 

La bronchiolite est une infection virale aiguë qui touche les bronchioles (le prolongement des bronches) des nourrissons et des enfants de moins de 2 ans. Elle affecte près de 30 % des enfants, soit 450 000 à 500 000 cas par an. 

Enfants médecin

La transmission de cette maladie se fait généralement entre enfants dans les lieux dans lesquels ils sont en contact (la crèche), mais elle peut aussi surgir dans le cercle familial. La transmission peut se faire par voie respiratoire par l’intermédiaire des postillons projetés lors de la toux, mais aussi par le toucher avec les mains, ou via les objets touchés par les enfants infectés, sur lesquels le virus peut rester durant plusieurs heures.

Concernant les symptômes, vous pouvez observer : 

  • dans un premier temps, une toux légère et un nez qui coule ;
  • une fatigue importante et une altération de l’état général ;
  • des difficultés à respirer ou une augmentation importante de la fréquence respiratoire (supérieure à 60 cycles par minute) ;
  • des troubles digestifs ;
  • une déshydratation importante entraînant une perte de poids.

Au niveau des traitements, on préconise : 

  • une désobstruction nasale avec du sérum physiologique, essentiellement avant les siestes et les repas ;
  • une bonne hydratation, pour faciliter la fluidité des sécrétions ;
  • rehausser le couchage de l’enfant à l’aide d’un oreiller, pour faciliter sa respiration.

La guérison prend 5 à 10 jours en général, mais une toux résiduelle peut persister pendant 2 ou 3 semaines. 

 

2. La rhinopharyngite : la maladie du nez bouché 

La rhinopharyngite, plus communément appelée rhume, est une infection virale très fréquente chez les enfants. Elle se traduit par une inflammation générale des muqueuses des voies respiratoires que sont le nez, la gorge et les bronches. C’est une infection bénigne mais très contagieuse, dont les symptômes sont : 

  • Fièvre modérée 
  • Nez bouché 
  • Nez qui coule 
  • Éternuements
  • Dans certains cas : légers maux de gorge, maux de tête et fatigue  

En cette année particulière, il s’agit de faire la distinction entre rhume et coronavirus, et de prendre les mesures nécessaires (isolement) en cas de suspicion de coronavirus. 

Généralement, un rhume dure 1 ou 2 semaines. Comme pour la bronchiolite, le rhume est un virus qui se transmet généralement par le toucher. Un enfant malade qui touche un autre enfant ou différents objets communs aux autres élèves va favoriser la transmission de l’infection. 

 

Picto enfant moucher

Le saviez-vous ? 

Le rhume est la maladie infectieuse la plus fréquente chez l'enfant. Entre six mois et six ans, un enfant présente en moyenne quatre à cinq épisodes de rhume chaque année, encore plus pendant l’automne et l’hiver. Car, aussi étonnant que cela puisse paraître, 200 virus différents sont capables de provoquer cette maladie ! 


3. La grippe : une baisse de l’état général du corps

La grippe est une maladie infectieuse causée par le virus de l'influenza, relativement fréquente chez les enfants. Les enfants sont les principaux vecteurs de la grippe, parce qu’ils se touchent souvent le nez, les yeux ou la bouche. 

Pour ce qui est des symptômes de cette maladie de l’hiver, vous pouvez remarquer chez les enfants atteints : 

  • une  fièvre subite (de 38° à 39°C) ;
  • des frissons, des tremblements ;
  • une fatigue intense et une perte d’énergie ;
  • une toux sèche et des maux de gorge ;
  • des maux de tête ;
  • des douleurs musculaires (courbatures) ;
  • une perte d'appétit.

Dans la plupart des cas, la fièvre et les douleurs musculaires disparaissent au bout de 2 à 4 jours, tandis que la toux et la fatigue peuvent perdurer jusqu'à 2 semaines. Si les symptômes persistent, prenez rendez-vous chez un médecin, car cela peut entraîner des complications (bronchiolite, sinusite, otite, pneumonie...).

 

4. L’angine : amygdales gonflées et mal de gorge en perspective 

Une angine est une inflammation des amygdales, situées au fond de la gorge. La transmission se fait par l’air à travers la toux ou les éternuements, par contact physique, ou par contact avec des objets eux-mêmes contaminés. 

Les symptômes de l’angine sont les suivants : 

  • Mal de gorge avec difficulté à avaler 
  • Fièvre (de 38° à 39°C) 
  •  Amygdales gonflées 

Dès lors que votre enfant se plaint de douleur à la gorge, vous pouvez effectuer un premier diagnostic en regardant au fond de sa gorge l’état de ses amygdales. Elles peuvent être rouges (angine rouge) ou d’une couleur blanchâtre (angine blanche). Dès lors, consultez un médecin qui pourra effectuer un test rapide d'orientation diagnostique de l'angine (TROD), afin de définir si l’angine est virale (due à un virus) ou bactérienne (due à une bactérie appelée streptocoque), et si elle nécessite un traitement par antibiotiques. Cependant, les médecins ne pratiquent généralement ce test qu’aux enfants à partir de 3 ans car, avant cet âge, l’angine bactérienne reste très rare. 

Enfant malade

 

5. La gastro-entérite : estomac retourné et forte fièvre à anticiper 

La gastro-entérite est une maladie d’hiver causée par une infection du tube digestif. En cause : un virus appelé rotavirus. C’est une infection très fréquente chez l'enfant. 
La gastro associe un ou plusieurs symptômes, à savoir : 

  • Diarrhée : modification de la consistance des selles, qui deviennent molles ou liquides, et une augmentation de leur fréquence (trois selles par jour ou plus)
  • Maux de ventre de type de crampes ou maux d'estomac 
  • Nausées, perte d'appétit et des vomissements brutaux 
  • Fièvre
  • Fatigue

Le principal risque de cette maladie est que l’enfant peut se déshydrater rapidement. Cette déshydratation sera d’autant plus rapide si l’enfant est jeune. Il faut donc veiller à ce qu’il s’hydrate correctement durant sa période de convalescence
La maladie peut se transmettre par un contact direct de l'enfant avec un malade ou des objets contaminés. Cela peut aussi être dû à l'ingestion d'aliments contaminés, ou d'eau souillée. La durée des symptômes est variable puisque, de manière générale, les vomissements durent 1 à 3 jours, tandis que la diarrhée peut durer 1 ou 2 semaines. Toutefois, un enfant guéri peut être encore contagieux plusieurs jours après.

 

Les gestes de prévention face aux maladies de l’hiver 

En période de crise sanitaire ajoutée aux virus hivernaux, il faut être d’autant plus vigilant avec les enfants qui sont exposés. Il est donc important d’adopter certains réflexes pour prévenir ces éventuelles maladies hivernales :  

- Se laver les mains très régulièrement avec du savon ou une solution hydroalcoolique 

- Utiliser des mouchoirs à usage unique, et penser à couvrir sa bouche en cas de toux ou éternuement 

- Aérer régulièrement la chambre de l’enfant, et maintenir la température à 19 °C maximum

- Nettoyer régulièrement les objets avec lesquels l’enfant est en contact 

- Le protéger du froid en le couvrant lorsqu’il sort, et le découvrir dès qu’il arrive dans un endroit chauffé

Si la santé de vos enfants vous préoccupe, vous devez aussi veiller à leur sécurité lorsqu’ils ne sont pas avec vous. Pensez à souscrire à une assurance scolaire et extrascolaire, pour les protéger contre d’éventuels accidents hors de la maison, et ne plus vous rendre malade ! 
 

Partager cet article
Assurance scolaire
Assurance Scolaire

Assurez votre enfant à l'école et pendant ses activités extra-scolaires. Souscription en ligne et attestation immédiate !

J'en profite !

Cela pourrait vous intéresser