Tapage à cause de mon enfant : que faire vis-à-vis du voisinage ?

Tapage à cause de mon enfant
Par Carrefour Assurance | 01 Septembre 2021

Il y a plusieurs mois, vous êtes devenu parent et depuis, les relations avec vos voisins sont devenues un vrai problème au quotidien. En effet, ces derniers peuvent se plaindre du bruit causé par votre enfant. Que dit la loi au sujet du tapage causé par un enfant ? Que pouvez-vous faire pour faire face à cette situation ? Découvrez comment gérer ces problèmes de voisinage.

Que dit la loi sur les troubles du voisinage liés au bruit causé par des enfants ?

En tant que propriétaire ou en tant que locataire de votre logement, vous avez un droit que l’on appelle le droit d’usage. Cela signifie que personne ne peut vous porter préjudice d’avoir une utilisation normale de votre domicile. 

En matière de trouble normal ou anormal, tout est affaire de circonstances et de lieux. Seule la justice peut en définir les limites. Rassurez-vous, les juges s’accordent à considérer que les pleurs, les cris et les jeux d’un enfant font partie des bruits de la vie courante et que ce n’est pas la faute des parents. Ainsi, personne n’a son mot à dire sur le fait que vous viviez avec un enfant, que ce dernier soit calme ou turbulent.

Bébé apprend à marcher

Ce qui est condamné dans le cadre de la loi, ce sont les troubles du voisinage anormaux, car il existe bien sûr un droit à la tranquillité. C’est pour cette raison que les travaux réalisés à des heures inadéquates ou les fêtes qui durent toute la nuit sont sanctionnés.

 

Que faire en cas de problèmes avec vos voisins ?

Si vos voisins se plaignent du bruit engendré par votre enfant, essayez d’abord d’établir un dialogue avec eux. Prenez le temps de parler avec eux et expliquez-leur que vous comprenez leur besoin de tranquillité, mais que de votre côté, vous êtes parfois impuissant face aux pleurs de votre bébé, de jour comme de nuit ou face au fait qu’il ait besoin de courir, qu’il ne tienne pas en place et qu’il soit parfois bruyant. 

Si vous voyez que ces échanges n’aboutissent à rien, prendre contact avec un conciliateur de justice peut être une très bonne idée. 

Son intervention est gratuite et elle peut se faire sur simple demande. Ses coordonnées sont disponibles auprès de la mairie ou du tribunal d’instance le plus proche de votre domicile. Sa vision neutre et globale permet parfois de débloquer certaines situations. Il pourra peut-être vous aider à renouer le dialogue avec vos voisins et proposer des solutions pour que vous puissiez trouver un compromis. 

 

Picto tapage

Bon à savoir

Même si les bruits de votre bébé gênent vos voisins, un comportement excessif de leur part pour se venger est totalement illégal. Ils n’ont pas le droit de répondre au bruit de votre enfant par des nuisances pour vous déranger. Si c’est le cas, vous pouvez alors contacter les autorités locales qui vous donneront raison, car le tapage diurne ou nocturne est une infraction passible d’une amende pouvant aller de 68 à 180 euros.


Avoir un esprit serein en toutes circonstances 

Avoir des problèmes de voisinage n’est pas le seul souci que l’on peut avoir avec des enfants : il y a aussi tous les petits accidents de la vie courante. Perte de lentilles, appareil dentaire cassé, interruption de scolarité due à une hospitalisation... Pas de panique, Carrefour Assurance vous accompagne dans tous ces petits tracas grâce à son assurance scolaire et extrascolaire

Partager cet article
Assurance scolaire
Assurance Scolaire

Assurez votre enfant à l'école et pendant ses activités extra-scolaires. Souscription en ligne et attestation immédiate !

J'en profite !

Cela pourrait vous intéresser