Cyberharcèlement : de quoi s’agit-il, et quelles formes prend-il ?

Par Carrefour Assurance | 02 Avril 2020

Humiliations, propagation de rumeurs, mise à l’écart… Avec la démocratisation des technologies de communication, les adolescents sont de plus en plus touchés par le cyberharcèlement. Voici les clefs d’analyse pour comprendre ce phénomène aux conséquences graves sur le bien-être et la santé des victimes. 

Qu’est-ce que le cyberharcèlement ?  

Fille ordinateur

En France, 40 % des élèves disent avoir été victimes de cyberharcèlement. Mais de quoi s'agit-il exactement ? Avec la généralisation des nouvelles technologies de communication, le harcèlement subi à l’école se poursuit au domicile, et sans répit. 

Le cyberharcèlement désigne ainsi un acte agressif et intentionnel perpétré en ligne par un individu ou un groupe d’individus de façon répétée à l’encontre d’une victime. Ce harcèlement numérique se pratique sur les réseaux sociaux, les messageries instantanées, les forums ou encore les jeux en ligne. Les adolescents âgés de 12 à 14 ans – avec une proportion plus élevée de filles –, sont les premiers touchés par ce phénomène. Protéger les adolescents des dangers du web se révèle donc primordial. 

Bon à savoir : 
Depuis 2014, le harcèlement en ligne est un délit passible de 18 mois de prison et de 7 500 euros d'amende pour les mineurs de plus de 13 ans, si la victime a moins de 15 ans. 

 

Quelles formes le harcèlement en ligne prend-il ? 

Sur Internet, le harcèlement prend plusieurs formes telles que les intimidations, les insultes, les moqueries, les menaces, ou encore la propagation de rumeurs. Il peut également passer par : 

- le piratage de comptes et l’usurpation d’identité digitale 

- la création d’un sujet de discussion, d’un groupe ou d’une page d’un réseau social à l’encontre d’un camarade de classe

- la publication d’une photographie ou d’une vidéo intime. 

 

Harcèlement en ligne : des conséquences dramatiques pour les victimes 

Le cyberharcèlement aussi appelé cyber-violence a des conséquences graves sur la santé physique et morale de la personne harcelée en ligne... En plus de conduire à une importante perte de confiance en soi, le cyberharcèlement peut entraîner un décrochage scolaire, de l’anxiété, et un sentiment d’isolement. Dans les cas les plus extrêmes, cela peut aller jusqu’au suicide.

 

Internet, perçu comme une zone de non-droit par les adolescents  

En raison des caractéristiques particulières de ce type de violence, il existe un consensus selon lequel les conséquences du cyberharcèlement seraient plus importantes que celles du harcèlement scolaire, selon le ministère de l’Éducation nationale. Beaucoup d’adolescents perçoivent encore Internet comme une zone de non-droit, où ils peuvent faire ce qu’ils veulent, sans nécessairement recourir à l’anonymat. Cela tend à rendre les harceleurs plus violents dans leurs attaques. Du fait d’une diffusion massive et instantanée, ces dernières touchent un très large public. Il est ainsi très difficile d’en reprendre le contrôle. Lorsque le harcèlement est anonyme, cela ajoute à l’angoisse de la victime, qui ne peut identifier d’où proviennent les attaques. 

 

Père qui réconforte son enfant

Un harcèlement scolaire qui se prolonge au domicile 

À cette violence accrue s’ajoute le fait que les victimes de cyberharcèlement sont souvent harcelées à l’école. Internet est ici utilisé par les agresseurs pour poursuivre leurs actions. Exposée 24 heures sur 24, la personne harcelée connaît un état d’insécurité permanent, et se sent d’autant plus fragilisée. 

C’est pourquoi les parents doivent se montrer particulièrement vigilants vis-à-vis de l’utilisation d’Internet de leurs enfants. Et ce, pour détecter rapidement les signes de violences en ligne, et savoir que faire face au cyberharcèlement. Il est également impératif de les éduquer à un usage responsable d’Internet, et, d’une manière générale, au respect des autres. 

 

Assurez vos enfants avec Carrefour Assurance 

Le bien-être de votre adolescent est votre priorité. Chez Carrefour Assurance, nous avons créé une assurance scolaire et extrascolaire adaptée à tous les besoins et tous les budgets. Responsabilité civile, frais médicaux, vacances à l’étranger… couvrez votre enfant contre les aléas du quotidien. 
 

Partager cet article
ASSURANCE SCOLAIRE ET EXTRA-SCOLAIRE

A partir de 9,90 €/an, Carrefour Assurance couvre votre enfant lors de ses activités scolaires et extrascolaires.

Je découvre !

Cela pourrait vous intéresser