Les 10 symptômes typiques d’un chien stressé

Par Carrefour Assurance | 26 Novembre 2020

Les humains ne sont pas les seuls à être soumis au stress. Les animaux de compagnie peuvent aussi ressentir ce type d’émotion, parfois du fait d’un événement extérieur, ou parfois simplement parce que leur propriétaire est lui-même stressé. Pour bien comprendre son animal, il est important d’identifier les différents symptômes de stress. Voici 10 signes qui vous permettront de mieux comprendre votre chien.

Les symptômes du stress du chien 

Le stress des chiens n’est pas tout à fait généré par les mêmes événements que pour les humains. Ce problème peut venir d’un déménagement, de longues absences, de l’arrivée d’un enfant, de bruits forts, etc. Tout dépend du tempérament du chien, et des expériences (bonnes ou mauvaises) qu’il a vécues. Voici les principaux symptômes du stress du chien à surveiller.

 

1. Le bâillement

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le fait de bâiller, chez le chien, est rarement lié à un état de fatigue. Hormis les situations où votre animal se relève d’une sieste, il s’agit d’un symptôme du stress du chien. Il bâille pour exprimer son malaise.

Chien malade

2. L’halètement

Les chiens respirent assez fréquemment par la bouche, mais il ne faut pas s’y méprendre. Il s’agit d’une manière de transpirer lorsqu’il fait chaud, ou bien d’un essoufflement après un effort. Mais si votre chien est assis tranquillement à côté de vous et qu’il halète, il est fort possible qu’il exprime un stress.

3. Le léchage de la truffe

Le léchage de la truffe, aussi appelé “licking” en anglais, est une manière d’exprimer l’anxiété du chien face à une situation imprévue ou inconnue. Il peut arriver aussi qu’un chien se lèche de manière excessive certaines parties du corps en cas de stress.

4. L’hypo/hyperactivité 

Lorsque votre chien est stressé, il se peut qu’il se mette à bouger au ralenti, comme s’il essayait de se rendre le plus discret possible. Ou, au contraire, il peut être particulièrement agité, et se mettre à courir dans tous les sens, détruire des objets, voire exprimer quelques signes d’agressivité. Des troubles du comportement qui peuvent être le symptôme du stress du chien ou d’une peur soudaine.

5. L’évitement

Face à une situation désagréable, un chien peut éviter l’élément stressant. Il va contourner une personne, se cacher, ou même refuser de se rendre à un endroit dans lequel il n’est pas à l’aise, par exemple. Son regard peut quant à lui être fuyant, il va se détourner de ce qui le dérange, voire, cligner des yeux beaucoup plus fréquemment.

6. Le refus de s’alimenter et les troubles intestinaux

Le stress et l’angoisse peuvent couper toute envie de manger à votre animal. Il peut aussi avoir une digestion perturbée, avec des selles liquides et des diarrhées. Attention, si vous constatez une perte de poids, cela peut aussi être le signe d’une maladie, il ne faut pas hésiter à en parler à votre vétérinaire. Ce problème peut cacher une pathologie plus grave.

7. L’apathie

Si votre chien ne se comporte plus comme avant, et n’éprouve plus aucun comportement joyeux, il faut s’en inquiéter. Le stress peut induire un comportement de retrait de l’animal, et le conduire à ne plus participer aux activités qu’il appréciait auparavant. Une sorte de dépression, à laquelle il vous faudra remédier avec douceur.

 

Picto chien aboie

Bon à savoir

Les aboiements ne sont pas toujours un signe de stress ou d’anxiété. Malgré de nombreuses études scientifiques sur le sujet, ils sont encore mal compris. Ils semblent parfois être le signe d’une peur, d’une joie, d’une envie de jouer, d’une agression, et encore de bien autres émotions. Les aboiements doivent être interprétés de manière globale, en prenant en compte l’environnement ainsi que le comportement de l’animal : la position des oreilles, du corps, de la queue, le regard, etc. 


8. La stéréotypie

Le terme de stéréotypie est plus souvent employé pour les animaux des zoos, mais il peut aussi concerner les chiens stressés. Un comportement stéréotypé est un comportement répété. Lorsqu’un animal ne sait plus comment exprimer son mal-être, il adopte des comportements répétitifs comme : tourner en rond, se lécher frénétiquement, etc. Un symptôme du stress du chien à surveiller de près.

9. Le corps positionné en arrière 

Lorsqu’un chien est face à un stress, la position de son corps sera en arrière, comme s’il se mettait en retrait. Par méfiance et par peur, il préfère positionner ses membres de manière à pouvoir fuir à tout instant.

10. La perte de poils

Comme chez les humains, le stress chez le chien peut avoir un impact sur l’organisme. Si votre chien perd abondamment ses poils en dehors de la saison de la mue ou d’un quelconque traitement, cela est peut-être dû à un stress. N’hésitez pas à en parler à votre vétérinaire.

 

Le stress et ses conséquences biologiques 

Sachez que des stress répétés peuvent avoir des conséquences sur la santé de votre animal, il est donc important de ne pas passer à côté. D’un point de vue biologique, on sait que le stress engendre une augmentation du cortisol (hormone produite par les glandes surrénales), et parfois même une immunodépression (baisse du système immunitaire). 

Afin de veiller à son bien-être, restez donc attentif aux différents symptômes du stress du chien. Pour pouvoir prendre soin de votre animal en cas de problème de santé, pensez aussi à souscrire à une assurance santé chien. Vous vous éviterez ainsi le stress du portefeuille en cas de maladie de votre compagnon à quatre pattes !
 

Partager cet article
Assurance Santé Chien Chat
Assurance Santé Chien Chat

Faites-vous rembourser vos frais vétérinaires grâce à l'assurance santé Chien Chat !

En savoir plus

Cela pourrait vous intéresser