Dépression du chien : comment la détecter et la soigner ?

Par Carrefour Assurance | 17 Mai 2020

La dépression n’est pas le propre de l’homme. Les chiens peuvent également en souffrir. Perte d’un proche, déménagement, changement dans sa vie et dans la vôtre… De nombreux événements sont susceptibles d’affecter votre animal de compagnie. Cette souffrance peut être passagère ou durable, mais elle ne doit pas être négligée. Faisons le point sur la dépression du chien, ses symptômes comme le changement d’appétit et le léchage compulsif, ainsi que son traitement. 

Dépression du chien, qu’est-ce que c’est ?

La dépression est une maladie qui affecte la santé psychologique et physique du chien. Elle est révélatrice d’une grande tristesse et, comme toute maladie, elle se manifeste par des symptômes variables. Qu’elle soit passagère ou aiguë, elle doit être prise en compte et traitée.  

 

Quels sont les symptômes de la dépression canine ? 

Plusieurs symptômes doivent vous alerter sur l’état dépressif de votre toutou : 

Les dépenses alimentaires pour votre chien

- Votre chien manifeste son état par des pleurs, sous forme de gémissements ou de grands soupirs répétés. 

- Il ne s’alimente plus, ou trop. Les chiens ne réagissent pas tous pareil : l’un ne touchera plus à sa gamelle, quand l’autre se jettera sur la nourriture qu’il engloutira compulsivement, même si cette réaction reste plus rare. 

- Il lèche ses pattes : les chiens lèchent souvent les parties de leurs corps pour se nettoyer. Cependant, quand ils se concentrent sur leurs pattes au point que le poil change de couleur à force de salive, c’est peut-être un signe de stress ou de tristesse. 

- Il ne parvient plus à vous quitter : l’anxiété de la séparation est également une forme de dépression. Votre toutou pleure ou aboie dès que vous le quittez. Il est alors très difficile de le calmer. 

- Des troubles du sommeil : nos compagnons à quatre pattes dorment beaucoup (12 à 14 heures par jour). Un individu dépressif peut dormir jusqu’à 20 heures quotidiennement. 

- Il fait des bêtises : votre toutou, d’ordinaire si sage, s’est transformé en petite terreur domestique. Il fait ses besoins à l’intérieur, casse des objets, mord le canapé… 

- Il recherche la solitude et se cache. Il s’éclipse dès qu’il le peut, ne cherche plus constamment votre compagnie. Son comportement a changé. Même les sorties ne parviennent pas à l'enthousiasmer. 

 

Picto vétérinaire

L’avis du véto

“Que se passe-t-il exactement dans la tête d’un chien triste ? En fait, la dépression modifie sa perception du monde. Gamelle, croquettes, maison, promenades, maître, jeux… tous ces éléments perdent leur intérêt. ” 

Dr Cédric Vermetti


Quelles sont les causes de la dépression du chien ? 

La dépression canine peut avoir des causes différentes, plus ou moins graves. Selon son origine, elle sera passagère ou aiguë. Elle ne signifie pas que vous êtes un mauvais maître : il s’agit d’une maladie causée par un événement extérieur. Voici quelques sources possibles de la dépression canine : 

entreprise de déménagement

- Un déménagement. Vous avez changé d’habitation il y a peu de temps ? Cela peut expliquer que votre animal de compagnie passe par une phase dépressive. Généralement, cela ne dure pas. Il faut un peu de temps pour qu’il prenne ses marques, et se refasse une routine dans son nouvel environnement. Cela peut être particulièrement le cas si vous arrivez dans une surface plus petite, ou en passant d’une maison avec jardin à un appartement sans accès extérieur.

- La perte d’un proche. Que ce soit le décès d’un maître ou d’un autre animal de votre foyer, les chiens ressentent le vide et l’absence. Un deuil peut être le motif d’une dépression aiguë, mais qui ne dure généralement pas.

- Votre propre mal-être. Si vous êtes vous-même en dépression, il est probable que votre toutou le ressente, et prenne à son compte vos émotions négatives. Les chiens sont des éponges, et, à ce titre, ils peuvent être durement affectés par le mal-être des personnes qui les entourent.

 - L’arrivée d’un nouvel individu dans votre foyer. La naissance d’un bébé, l’adoption d’un chaton, ou l’installation de votre amoureux/euse chez vous peuvent jouer sur l’état moral de votre chien, surtout si ses habitudes sont changées, ou si son maître ne s’occupe plus de lui. Et même, provoquer une dépression. 

- Un délaissement temporaire. Vous avez laissé votre animal en pension ou chez votre grand-mère pour partir en vacances. À votre retour, il fait la tête, et les choses ne s’arrangent pas dans les jours qui suivent. Votre absence l’a tellement affecté qu’il a du mal à s’en remettre. Rassurez-vous cependant : sa dépression sera probablement passagère. 

- Un changement dans votre emploi du temps. Nos amis à quatre pattes aiment la routine, et une trop grande modification dans leur emploi du temps peut les affecter sensiblement. Par exemple, si votre toutou a l’habitude de passer toutes ses journées avec vous parce que vous êtes au chômage, le jour où vous retrouvez un travail, il va connaître une petite phase de déprime. Généralement, cela ne dure pas. 

 

Comment l’aider à sortir de la dépression ? 

Même si les chiens ne peuvent pas réellement communiquer avec nous, il existe des solutions pour atténuer leur état dépressif.

 

Consultez votre vétérinaire 

Vétérinaire

Avant toute chose, il faut diagnostiquer la dépression, de manière certaine. Parfois, des états dépressifs peuvent être la manifestation d’une maladie (à cause d’une douleur constante, par exemple). De plus, le professionnel saura vous donner des conseils avisés, et éventuellement un traitement adapté à votre animal (selon son âge, ses antécédents, le type de dépression – passagère ou aiguë). 

Redoublez d’attention 

De votre côté, vous pouvez agir pour aider votre boule de poils préférée :

 - Occupez-vous de votre chien plus que d’habitude. Il ne s’agit pas de l’oppresser dans ses moments de solitude, mais de le solliciter dès que possible. Jouez avec lui (cela stimule la libération d’endorphines, l’hormone associée au plaisir), proposez-lui des activités, rallongez ses balades. Éloignez de lui les sources de stress (les cris des enfants, la télévision) en aménageant son coin à l’abri.

- Caressez-le. Les caresses agissent comme de véritables baumes apaisants sur les toutous. Cela les rassure et les calme. De plus, vous renforcez votre lien avec lui, et il en a besoin pour ne pas se sentir seul. 

Optez pour des traitements phytothérapeutiques  

Si votre vétérinaire estime que votre chien ne peut pas suivre un traitement médicamenteux, et que sa dépression est passagère, la phytothérapie peut l’aider. Certaines plantes peuvent apaiser de manière naturelle votre animal de compagnie (toujours demander l’avis de son vétérinaire avant de lui donner) : valériane, millepertuis, mucuna. 

Choisissez des solutions médicamenteuses, avec votre vétérinaire 

Face à une dépression sévère où toutes les autres méthodes ont été tentées en vain, le vétérinaire peut prescrire un traitement psychotrope à base de cachets. Cela dit, attention, les effets secondaires ne sont pas négligeables : léthargie, perte d'appétit… Il ne faut pas que le remède soit pire que le mal ! Les effets indésirables disparaissent au bout de quelques jours, mais seul le vétérinaire est apte à décider si le traitement est adapté. Dans ce cas, votre toutou peut se voir prescrire de la clomipramine ou de la fluoxétine. 

 

Picto chien friandises

Bon à savoir

Votre vétérinaire peut aussi vous adresser à un vétérinaire spécialiste en comportement, pour que votre toutou soit pris en charge du mieux possible. Il existe aussi des comportementalistes canins. Mais renseignez-vous auprès de votre vétérinaire pour trouver un professionnel compétent. Leurs connaissances importantes en psychologie canine, et leur expérience en font également de véritables psychologues pour chiens. 


Protégez votre chien en lui donnant les meilleurs soins 

Que votre chien souffre de dépression ou d’une autre maladie, vous voudrez toujours vous assurer qu’il soit bien soigné. Souscrire à une assurance santé chien est la solution pour être certain que vous pourrez lui offrir les meilleurs soins. Carrefour Assurance propose une assurance santé chien chat, pour ne plus vous laisser seul face au vétérinaire au moment de payer. Découvrez notre offre. 
 

Partager cet article
ASSURANCE SANTE CHIEN CHAT

Protéger votre chien, c’est être là pour sa santé, au quotidien et seulement à partir de 6,39€ par mois* ! 

Je découvre !
Assurance Santé Chien Chat
Assurance Santé Chien Chat

Faites-vous rembourser vos frais vétérinaires grâce à l'assurance santé Chien Chat !

En savoir plus

Cela pourrait vous intéresser