10 maladies du chien à connaître

maladies du chien
Par Carrefour Assurance | 06 Septembre 2021

La vie de votre chien est faite de balades, de croquettes et de caresses. Malheureusement, il existe aussi de nombreuses maladies qui peuvent affecter son quotidien. En tant que propriétaire, découvrez les maladies du chien les plus courantes et apprenez à en reconnaître les symptômes.

1. La maladie de Carré 

La maladie de Carré a été décrite pour la première fois en 1905 par le vétérinaire Henri Carré à qui elle doit son nom. Il s’agit d’une infection virale très contagieuse qui se rapproche de la rougeole pour les humains. Elle se transmet principalement de chien à chien par contact d’une truffe à l’autre, ou par contact de la truffe avec un objet contaminé.

 

Symptômes 

L’infection se manifeste par différents symptômes :

  • Une forte fièvre,
  • Des éternuements,
  • De la toux,
  • Des écoulements au niveau des yeux,
  • Des diarrhées ou des vomissements,
  • Des tremblements et une difficulté à tenir sa tête,
  • Un abattement.

Traitements et moyens de prévention 

Il n’y a pas de traitement miracle pour lutter contre la maladie de Carré. Si votre chien en est atteint, le vétérinaire peut lui prescrire des antibiotiques. Cependant, ces médicaments ne permettent pas de guérir de la maladie : ils évitent simplement le risque de surinfection. C’est la raison pour laquelle la maladie de Carré est souvent mortelle pour les chiens. Ceux qui en réchappent gardent des séquelles nerveuses (tremblements) pour le restant de leurs jours.

Vétérinaire et chien

Heureusement, il existe un vaccin contre cette maladie du chien. La première injection se fait autour des 8 semaines de la vie du chiot. Par la suite, vous devrez effectuer un rappel tous les 3 ans pour protéger au mieux votre animal de compagnie. Si le coût de la vaccination est trop élevé, vous pouvez souscrire à l’assurance santé chien de Carrefour Assurance. Avec la formule Équilibre Plus, un forfait prévention vous permet de couvrir les frais de vaccination chaque année.

 

2. La rage 

Parmi les maladies du chien les plus tristement célèbres, la rage figure en tête de liste. Cette affection est une zoonose, c’est-à-dire qu’elle peut être transmise à l’homme par morsure. Toutefois, aujourd’hui, grâce à la vaccination, la rage a fortement régressé en France. Il n’y a plus eu de contamination humaine observée en France métropolitaine depuis 1924. Toutefois, le virus peut encore se transmettre chez les animaux, notamment lorsqu’un animal sauvage (chauve-souris, raton laveur, renard, etc.) mord votre chien.

 

Symptômes 

Les principaux signes de la rage sont nerveux. Après une période d’incubation (sans symptômes) de quelques semaines ou quelques mois, le virus peut se manifester sous deux formes différentes :

- La forme furieuse avec des signes impressionnants : hurlements, démangeaisons, agressivité, salivation abondante et écume sur la gueule, peur de l’eau, paralysie et difficultés respiratoires.

- La forme paralytique avec des signes progressifs : paralysie des pattes, de la mâchoire, difficulté à avaler, hypersalivation, etc.

Traitements et moyens de prévention 

Comme la maladie de Carré, la rage est mortelle chez les animaux non vaccinés. C’est pourquoi, dès que le diagnostic est établi, ces animaux sont euthanasiés pour limiter leurs souffrances et réduire le risque de contamination. Si votre chien est bien à jour de son calendrier vaccinal, en revanche votre vétérinaire fera un rappel du vaccin pour l’aider à lutter contre le virus.

 

Bon à savoir

Même lorsque votre chien est vacciné contre la rage, il faut réagir vite. En cas de morsure d’un animal sauvage, emmenez-le rapidement chez votre vétérinaire. Ce dernier vous aidera à désinfecter la plaie. Dans la plupart des cas, il prescrira des antibiotiques pour limiter le risque d’infection, et il effectuera un test de diagnostic pour la rage

 

3. Le tétanos 

La rage n’est pas la seule maladie qui peut se transmettre par morsure d’un animal sauvage. Le tétanos est une autre maladie du chien très dangereuse. Cette affection est due à une bactérie très résistante qui vit dans le sol, la boue ou dans la poussière. Elle vit également dans la salive ou les excréments de certains animaux. C’est pourquoi une simple éraflure ou une morsure suffisent à contaminer un chien.

 

Symptômes 

Une fois dans l’organisme du chien, le tétanos s’attaque aux nerfs. Il existe ensuite deux formes différentes de la maladie :

- La forme focale : le tétanos provoque une contraction involontaire de certains muscles (généralement proches de la plaie). On constate également une hypersalivation, ou encore des yeux enfoncés dans leur orbite.

- La forme généralisée : l’infection provoque une rigidité des muscles partout sur le corps, une boiterie, des difficultés à respirer, etc.

Traitements et moyens de prévention 

Le tétanos est mortel pour les chiens dans 20 à 50 % des cas. Le traitement consiste à administrer, selon les cas, un sérum antitétanique, des antibiotiques et des antispasmodiques. En tous les cas, l’hospitalisation du chien malade est de rigueur. 

Cependant, rassurez-vous : les cas de tétanos chez les chiens et les chats restent rares. Ces animaux domestiques sont, en effet, plus résistants face à la bactérie que les humains ou les chevaux, par exemple. 

 

4. La piroplasmose 

Les tiques sont aussi responsables de nombreuses maladies chez le chien. C’est le cas notamment de la piroplasmose, aussi appelée babésiose. La transmission de cette infection se fait lorsque la tique se nourrit du sang de votre chien. Par le biais de sa salive, elle transmet alors un parasite : le piroplasme.

 

Picto carte

Bon à savoir

Le printemps et l’automne sont les deux saisons préférées des tiques qui se cachent souvent dans les hautes herbes. Ces petites bêtes sont d’ailleurs particulièrement présentes dans la vallée du Rhône, le Massif central et le Sud-Ouest. Prudence donc lors des balades !


 

Symptômes 

Entre 2 et 8 jours après avoir été mordu par une tique, votre chien peut développer plusieurs symptômes de la piroplasmose :

  • Il est globalement fatigué et manque d’appétit.
  • Ses urines sont marron foncé (dans 50 % des cas environ).
  • Il a de la fièvre (température supérieure à 39°).
  • Ses muqueuses sont pâles.
  • Sa rate paraît plus grosse lorsque vous la palpez.

Traitements et moyens de prévention 

Si elle n’est pas prise en charge rapidement, la piroplasmose peut conduire au décès de l’animal. En revanche, si vous amenez votre animal très vite aux urgences vétérinaires, il peut s’en remettre très rapidement, quelquefois en moins de 24 h. 

 

Chien malade

5 . La maladie de Lyme 

La maladie de Lyme est, elle aussi, transmise par certaines tiques. Cependant, contrairement à la piroplasmose, seuls 5 % des chiens contaminés présentent des symptômes. La grande majorité des chiens mordus par une tique porteuse de la maladie reste asymptomatique.

 

Symptômes 

Lorsque l’affection se déclenche, plusieurs symptômes peuvent vous alerter :

  • Un gonflement des articulations et une boiterie,
  • De la fièvre,
  • Un amaigrissement,
  • Une fatigue généralisée.

Traitements et moyens de prévention 

Lorsqu’un chien déclenche des symptômes de la maladie de Lyme, un traitement peut être mis en place avec une antibiothérapie de plus de 3 semaines. Ces médicaments sont assez coûteux. C’est pourquoi, il est conseillé d’opter pour une assurance santé chien chat pour pouvoir faire face en cas de soucis de santé.

 

6. La parvovirose 

Autre maladie du chien à connaître absolument : la parvovirose due à un virus baptisé parvovirus. Ce dernier est très résistant dans l’environnement extérieur. Un objet et une surface touchés par un chien malade peuvent être contagieux des mois après le contact. 

 

Symptômes 

Lorsque le virus entre dans l’organisme de l’animal, il ne provoque pas immédiatement des signes cliniques identifiables. Il existe une période d’incubation de 4 à 7 jours. Passé ce délai, plusieurs symptômes se manifestent en deux temps :

- En premier lieu, le chien est victime d’une forte fièvre, supérieure à 40°, accompagnée d’une perte d’appétit et d’une grande fatigue.

- Dans un second temps, l’animal se met à vomir et il subit des diarrhées hémorragiques (vous verrez du sang dans les selles).

Traitements et moyens de prévention 

La parvovirose s’apparente à une gastro-entérite sévère qui fragilise l’animal et son système immunitaire. C’est pourquoi elle peut être mortelle. Seule une hospitalisation peut aider l’animal à s’en sortir avec des perfusions et des antibiotiques.

Heureusement, il existe un vaccin qui peut être administré entre 12 et 16 semaines après la naissance du chiot. Avant ce délai, il existe une petite période durant laquelle le chiot est exposé à la maladie sans protection, puisque les anticorps transmis par sa mère cessent d’être efficaces au bout d’environ 6 semaines. Durant cette période, il faut désinfecter régulièrement son environnement avec de l’eau de Javel, seul produit efficace contre le parvovirus. 

 

7. La dysplasie de la hanche 

La dysplasie de la hanche est une maladie héréditaire. Cela signifie qu’elle est transmise par les gènes lorsque les parents sont porteurs. Cette maladie squelettique provoque une malformation progressive de la hanche du chien. 

 

Symptômes 

Il existe plusieurs signes cliniques de la dysplasie de la hanche à différents âges de l’animal : 

- Chez les chiots entre 3 et 18 mois, on peut observer des fesses peu musclées, une démarche chaloupée et un déplacement des deux pattes arrière en même temps. Lorsqu’il court, le chiot avance un peu comme un lapin.

- Plus tard, d’autres signes peuvent apparaître : boiterie, activité physique réduite, difficulté à monter ou descendre les escaliers, etc.

chiot vétérinaire

Traitements 

La dysplasie de la hanche n’est pas une maladie dangereuse. Elle nécessite un suivi vétérinaire régulier, mais les animaux atteints peuvent vivre très longtemps. Le traitement mis en place consiste généralement à adapter l’alimentation et, dans certains cas, à suivre des cures d’antalgiques (des médicaments qui diminuent la douleur) sur prescription médicale. Lorsqu’elle est diagnostiquée tôt, la dysplasie de la hanche peut faire l’objet d’une chirurgie.

 

8. La cystite 

Dans le top des maladies du chien les plus courantes, la cystite se place en bonne position. Cette inflammation urinaire est, en effet, très fréquente chez nos compagnons à quatre pattes. Généralement, la cystite est transmise par une bactérie qui migre depuis la peau jusque dans l’urètre, puis la vessie. Certains facteurs favorisent par ailleurs l’apparition de cette infection. C’est le cas du diabète ou de l’âge avancé d’un chien.

 

Symptômes 

Les signes cliniques de la cystite sont très reconnaissables :

  • Le chien a du mal à se retenir pour uriner,
  • Il fait pipi n’importe où,
  • Il urine fréquemment et en petites quantités à chaque fois,
  • Il se lèche l’entrejambe,
  • Il est fatigué.

Traitements et moyens de prévention 

Si vous constatez ces symptômes, il faut se rendre rapidement chez votre vétérinaire. Ce dernier effectuera un test urinaire pour vérifier qu’il s’agit d’une cystite et pour identifier la cause. Si elle est bactérienne, par exemple, il prescrira des antibiotiques. Dans tous les cas, la cystite se soigne très bien si elle est prise en charge rapidement.

Pour prévenir cette maladie, plusieurs réflexes peuvent être adoptés. En premier lieu, il faut faire boire votre chien très régulièrement. Si votre animal est régulièrement sujet aux cystites, une alimentation thérapeutique peut être mise en place. 

 

9. L’insuffisance rénale 

L’insuffisance rénale peut être provoquée par différentes causes comme une déshydratation du chien, un problème urinaire, une hémorragie, la prise de certains médicaments ou encore une autre pathologie. Quelle que soit l’origine, la maladie est grave : les reins ne filtrent plus le sang et les conséquences peuvent être irréversibles.

Chien boit de l'eau

 

Symptômes 

Il existe deux types d’insuffisance rénale chez les chiens :

  • L’insuffisance aiguë avec des symptômes qui se déclenchent brutalement : diminution voire absence d’urine, vomissements, sang dans les urines, abattement, etc.
  • L’insuffisance chronique avec des signes qui apparaissent progressivement sur le long terme : augmentation de la prise de boisson, abattement, perte d’appétit et de poids, vomissements, diarrhées, mauvaise haleine, etc.

Traitements 

En cas d’insuffisance rénale aiguë, le traitement dépend de la cause (antibiotiques pour lutter contre une infection par exemple). Généralement, le chien se remet de la maladie rapidement.

En revanche, en cas d’insuffisance rénale chronique, le traitement doit être pris à vie, et votre chien ne guérira jamais complètement. Des médicaments et une alimentation thérapeutique adaptée permettent de lutter contre les principaux symptômes. 

 

10. La torsion de l’estomac du chien 

Le syndrome de dilatation-torsion d’estomac (SDTE) chez le chien est une urgence absolue ! Il peut être mortel en quelques heures s’il n’est pas pris en charge. Ce problème de santé peut être provoqué par l’alimentation (repas mangé trop vite ou juste avant une activité physique), par un stress, ou par une prédisposition (races à la cage thoracique profonde comme les bergers allemands). 

 

Symptômes 

Les signes de la torsion de l’estomac chez le chien apparaissent très rapidement :

  • L’animal tente de vomir, sans y parvenir,
  • La peau de l’abdomen est tendue,
  • Le chien est agité et il gémit (il a des douleurs abdominales),
  • Ses muqueuses (gencives) sont blanches.

Traitements et moyens de prévention 

Dès que vous constatez ces symptômes, il faut vous rendre au plus vite aux urgences vétérinaires. À votre arrivée, le vétérinaire réalisera une ponction directe de l’estomac. Puis, une opération chirurgicale devra être effectuée pour remettre l’estomac en place. Après la chirurgie, le chien devra être suivi de très près.

Partager cet article
Assurance Santé Chien Chat
Assurance Santé Chien Chat

Faites-vous rembourser vos frais vétérinaires grâce à l'assurance santé Chien Chat !

En savoir plus

Cela pourrait vous intéresser