Stérilisation de la chienne : quels sont les avantages et les inconvénients ?

Par Carrefour Assurance | 27 Août 2020

Si vous êtes propriétaire d’un chiot femelle, la question de la stérilisation est l’une des premières décisions importantes à prendre. Pratiquée par le vétérinaire, cette opération vise à empêcher votre animal de se reproduire. Mais quand faut-il réaliser cette procédure et quels en sont les avantages et les inconvénients ? Découvrez toutes nos réponses sur la stérilisation de la chienne. 

En quoi consiste la stérilisation de la chienne ? 

La stérilisation de la chienne consiste en une opération chirurgicale irréversible pratiquée sous anesthésie générale par le vétérinaire. Il peut s’agir d’une ovariectomie – où les deux ovaires sont retirés mais l’utérus est conservé –, ou d’une ovario-hystérectomie, où les ovaires et l'utérus sont enlevés. Cette dernière se justifie notamment lorsque l'utérus présente des anomalies. 

En règle générale, vous déposez votre chienne à la clinique vétérinaire tôt le matin. Elle doit être à jeun pour être opérée, c’est-à-dire qu’elle ne doit pas manger depuis la veille au soir. L’intervention est pratiquée dans la matinée et vous pouvez récupérer votre animal le soir même ou le lendemain. Quinze jours plus tard, vous devez retourner chez le vétérinaire pour le retrait des points de votre chienne et pour que le professionnel de la santé animale s’assure de son bon état de santé

 

Bon à savoir 

Le coût pour faire stériliser sa chienne chez un vétérinaire oscille entre 250 € et 600 €, en fonction du praticien, du type d’intervention mais aussi de la taille de votre animal. Il comprend l'anesthésie et l'opération mais pas les médicaments. Pour vous assurer que votre chienne est protégée en toutes circonstances et pour limiter vos frais, Carrefour Assurance vous accompagne avec son assurance santé chien chat

 

Quels en sont les avantages ? 

Pour votre animal de compagnie, la stérilisation offre de nombreux avantages vis-à-vis de son bien-être et de sa santé. Avec l’ablation des glandes qui sécrètent les hormones sexuelles, la chienne stérilisée ne subit plus les effets des chaleurs et tous les signes qui leur sont associés. Elle ne présente plus de saignements, ne fugue plus, ne recherche plus la présence de chiens mâles pour se reproduire, etc.  

Chien heureux

Outre les effets contraceptifs, la stérilisation limite notamment les risques de développer certaines tumeurs influencées par les hormones sexuelles de la chienne, notamment au niveau des glandes mammaires, des ovaires et de l'utérus. En faisant enlever les ovaires à votre chienne, vous supprimez les glandes qui sécrètent les hormones sexuelles et diminuez de façon importante le risque d’apparition de ces maladies. Par exemple, chez les chiennes qui sont stérilisées avant leurs premières chaleurs, le risque de développer une tumeur mammaire est de 0,5 %, contre 26 % pour celles qui sont stérilisées après leurs deuxièmes chaleurs. 

Cette opération réduit également voire annule les risques de contracter un pyomètre. Cette infection propre à la femelle non stérilisée peut conduire à la rupture de l’utérus, voire à la mort. Elle a pour origine un dérèglement des hormones sexuelles, survenant le plus souvent dans les deux mois qui suivent les chaleurs de la chienne. Le traitement le plus couramment effectué et le plus efficace consiste en une ovario-hystérectomie, c’est-à-dire le retrait des ovaires et de l’utérus. 

Votre vétérinaire peut également envisager cette procédure pour combattre certaines pathologies, telles que le diabète, dont le traitement peut être perturbé par les fluctuations hormonales de la chienne. Avec en plus de cela une alimentation équilibrée et un mode de vie sain, votre animal de compagnie vieillira bien mieux qu’une chienne non stérilisée et plus longtemps. 

 

Quels sont les inconvénients ? 

Si la stérilisation est fiable, elle présente néanmoins quelques inconvénients dont il faut être conscient avant de prendre sa décision. Comme pour toute opération chirurgicale, le risque zéro n’existe pas. Elle peut ainsi être quelquefois dangereuse en raison de l’anesthésie générale et des risques de complications (infections, hémorragies). En revanche, ce risque reste très faible. 

Certaines chiennes stérilisées peuvent également devenir incontinentes, en raison d’un défaut du muscle qui gère le débit urinaire, le sphincter urétral. Cela dit, ce cas ne touche que 2 ou 3 % des chiennes environ. Votre vétérinaire pourra soigner cette incontinence grâce à un traitement médical ou chirurgical. 

 

Picto chien croquette

 

Bon à savoir

Sachez que les besoins énergétiques sont moindres chez une chienne stérilisée, car son métabolisme ralentit. Par conséquent, il est indispensable de réduire ses rations quotidiennes – après avoir pris conseil auprès de votre vétérinaire – et de choisir une alimentation adaptée aux chiennes stérilisées. Mais aussi de favoriser la pratique d’une activité physique régulière. 


Quand faire stériliser sa chienne ? 

Vétérinaire

L’âge idéal pour pratiquer la stérilisation de votre chienne se situe le plus souvent autour de ses premières chaleurs. Selon la race, cet âge peut se situer autour de six mois pour les plus petits chiens, jusqu’à 18 mois, pour les plus grands. Chez ces derniers, une stérilisation trop précoce risque en effet de perturber la croissance. Sachez que, plus vous laisserez passer de périodes de chaleurs, plus votre chienne aura un risque de développer une tumeur en vieillissant, et ce que l’intervention soit finalement pratiquée ou non. De même, il n’est pas nécessaire d’attendre une première portée avant de procéder à l’opération. N’hésitez pas à vous tourner vers votre vétérinaire, qui sera en mesure de vous indiquer le meilleur moment pour stériliser votre chiot femelle. 

 

Quelles sont les alternatives à la stérilisation ? 

Plutôt que d’opter pour la stérilisation, dont l’effet est définitif, certains maîtres et maîtresses se tournent vers d’autres solutions de contraception

Il existe également plusieurs médicaments vétérinaires – administrables sous forme de comprimés ou d’injections ponctuelles –, dont le rôle est d’empêcher la survenue de l’ovulation. Ils bloquent ainsi les chaleurs et préviennent toute gestation. Ces médicaments possèdent néanmoins de nombreuses contre-indications. Certaines chiennes sont moins énergiques, ressentent davantage de fatigue ou sont plus lentes dans leurs mouvements. À long terme, ces traitements peuvent également entraîner des tumeurs mammaires ou encore des infections utérines. C'est pourquoi, ils ne doivent pas être considérés comme un moyen de contraception à long terme.  

Partager cet article
ASSURANCE SANTE CHIEN CHAT

Protéger votre chien, c’est être là pour sa santé, au quotidien et seulement à partir de 6,39€ par mois* ! 

Je découvre !
Assurance Santé Chien Chat
Assurance Santé Chien Chat

Faites-vous rembourser vos frais vétérinaires grâce à l'assurance santé Chien Chat !

En savoir plus

Cela pourrait vous intéresser