Allergies alimentaires chez le chat : tout savoir

Allergies alimentaires chat
Par Carrefour Assurance | 26 Juillet 2021

Votre chat se gratte, présente des problèmes cutanés et vous le suspectez d’être allergique à un aliment présent dans son alimentation ? Il va falloir déterminer l’allergène responsable et cela n’est pas chose aisée ! En effet, de nombreuses causes peuvent provoquer une allergie chez le chat. Il va donc falloir suivre plusieurs étapes cruciales afin de trouver une alimentation adaptée pour le bien-être de votre félin ! Découvrez comment se fait le diagnostic d’une allergie alimentaire et la distinction qu’il faut faire avec une intoxication alimentaire.

Qu'est-ce qu'une allergie alimentaire chez le chat ? 

Chez l’animal, le système immunitaire est spécialisé dans la reconnaissance de substances étrangères qui pénètrent dans l’organisme, comme des bactéries, des virus ou des parasites. Il se charge alors de détruire ces intrus pour assurer la santé de l’organisme. Lors d’une allergie alimentaire, le système immunitaire du chat réagit de manière anormale à la consommation d’un aliment. Il identifie l’aliment inoffensif comme un intrus et réagit en conséquence. L’aliment responsable de l’allergie est nommé allergène. Il n’entraîne normalement aucune réaction chez les chats non allergiques. 

 

Bon à savoir

Les allergies alimentaires peuvent survenir à n’importe quel moment de la vie de l’animal. Votre chat peut devenir allergique à un aliment qu’il a eu l’habitude de consommer toute sa vie !

 

Que peut-elle provoquer chez le chat ? 

Les allergies chez le chat se manifestent de plusieurs manières. Les symptômes peuvent être classés en trois catégories :

  • les signes cutanés ;
  • les signes digestifs (diarrhées, vomissements)
  • les signes respiratoires (asthme). 
Gamelle chat

En cas d’allergie alimentaire, les principaux symptômes sont cutanés :

  • Lésions cutanées : des croûtes, des rougeurs, des plaies et des desquamations apparaissent sur la peau du chat.
  • Démangeaisons : le chat se gratte et se lèche de manière intensive. 
  • Perte de poils. 
  • Infections des oreilles : les otites externes sont assez courantes suite à une allergie alimentaire. 

Il est difficile de prévenir l’apparition des allergies chez le chat. Si votre animal manifeste l’un des symptômes précédents, consultez rapidement votre vétérinaire. Par ailleurs, n’hésitez pas à souscrire une assurance santé chat afin de mieux protéger votre animal contre les problèmes de santé qu’il peut rencontrer, comme les allergies. L’assurance santé chien chat prend en charge une partie des frais vétérinaires de votre animal et vous permet de le soigner plus sereinement ! 

 

Comment diagnostiquer une allergie alimentaire chez mon chat ? 

Plusieurs questions se posent lorsque les symptômes d’une allergie sont identifiés chez l’animal. 

 

Quelle est la catégorie de l’allergène responsable ? 

Il existe de nombreux allergènes qui peuvent être responsables d’une allergie chez le chat. : 

  • Allergie alimentaire : l’allergène est un aliment que consomme le chat. 
  • Allergie de contact : l’allergène est une substance présente dans l’environnement du chat. 
  • Allergie aux parasites : l’allergène est un parasite, le plus souvent il s’agit de puces. 

Si votre chat est allergique, la première étape du diagnostic est de comprendre quel est le type d’allergène responsable. En premier lieu, les allergies de contact ou aux puces sont souvent suspectées, car elles sont les plus fréquentes. Si les traitements des deux premières allergies ne fonctionnent pas, un régime d’éviction pour tester l’allergie alimentaire peut alors commencer !  

Qu’est-ce que le régime d’éviction ? 

Le diagnostic de l’allergie alimentaire n’est pas aisé, car il n’existe pas de test cutané ou sérologique (prise de sang). Le moyen le plus utilisé est le régime d’éviction qui consiste à donner à l’animal une alimentation hypoallergénique durant un minimum d’un mois. Si les symptômes cutanés disparaissent, c’est que l’animal est bien allergique à un aliment de son alimentation habituelle. Pour identifier l’allergène, les aliments habituels de sa ration sont introduits un à un. Il s’agit alors de comprendre quel aliment déclenche de nouveau l’allergie chez l’animal. Si l’allergène est découvert, celui-ci est supprimé à vie de l’alimentation du chat. 

Durant le régime d’éviction et la réintroduction des aliments habituels du chat, aucun autre aliment ne doit être donné ! En effet, la moindre dérive (restes de table, friandises, etc.) compromet l’enquête pour trouver l’aliment allergène responsable des symptômes cutanés de votre chat ! La patience et l’implication du maître conditionnent donc la réussite du régime d’éviction et la guérison de l’animal. 

 

 

Comment adapter l'alimentation de mon chat ?   

Si votre chat est allergique à un aliment, la solution passe forcément par un changement d’alimentation. Bien alimenter son chat, c’est le soigner !

Il est alors souvent conseillé d’opter pour une alimentation dite hypoallergénique, spécialement conçue pour les animaux présentant des allergies alimentaires. Elle contient un minimum d’aliments, permettant de limiter le risque d’allergie, tout en étant complète et équilibrée pour votre chat. 

 

Picto cuisse poulet

L’astuce en plus 

Il arrive que même l’alimentation hypoallergénique ne résolve pas l’allergie alimentaire de votre chat. Une autre solution consiste alors à proposer à votre chat une alimentation maison naturelle équilibrée avec de l’huile végétale, des vitamines et d’autres compléments. Il est indispensable de suivre les recommandations de votre vétérinaire afin de proposer une bonne alimentation adaptée à votre animal, qui réponde à tous ses besoins. 

 

Que faire si mon chat s'est intoxiqué ? 

Il ne faut pas confondre l’allergie alimentaire et l’intoxication alimentaire, même si ces deux troubles impliquent des symptômes similaires. L’intoxication alimentaire intervient lorsque votre animal ingère un aliment toxique comme une plante toxique, par exemple. Plusieurs signes peuvent vous faire penser à un empoisonnement chez votre chat : convulsions, vomissements, fièvre, problèmes respiratoires, léthargie (abattement), etc. 

Si vous observez ces symptômes ou si vous avez vu votre animal ingérer une substance toxique, consultez rapidement votre vétérinaire. Par ailleurs, vous devez adopter plusieurs réflexes :

  • Ne lui donnez ni à boire ni à manger.
  • N’essayez pas de le faire vomir.
  • Apportez avec vous chez le vétérinaire la substance toxique que vous suspectez.
Partager cet article
Assurance Santé Chien Chat
Assurance Santé Chien Chat

Faites-vous rembourser vos frais vétérinaires grâce à l'assurance santé Chien Chat !

En savoir plus

Cela pourrait vous intéresser