Les gestes à adopter en cas d’empoisonnement de mon chat

Par Carrefour Assurance | 02 Juillet 2020

Votre chat vomit, est dans un état léthargique, ou manifeste des difficultés respiratoires ? Il s’est peut-être empoisonné, et il faut alors réagir vite : identification du poison, appel au vétérinaire… Voici nos conseils pour adopter les bons réflexes en cas d’intoxication de votre matou. 

Quels sont les premiers gestes à adopter en cas d’empoisonnement ? 

Votre chat semble mal en point, il a l’air de souffrir d’une intoxication plus ou moins sévère : il faut agir immédiatement pour limiter les dégâts. 

 

- S’il vomit, tenez-le la tête inclinée vers le bas, pour éviter qu’il ne s’étouffe. 

- Empêchez-le de se toiletter : la substance nocive pourrait être sur son poil, éventuellement lavez-le si vous voyez que le pelage est inhabituel (odeur ou couleur étrange), en faisant attention à bien le rincer et le sécher.

- Tentez d’identifier la source de l’empoisonnement et la quantité de poison que votre animal a pu ingérer. Une fois que vous avez repéré la source de l’empoisonnement, éloignez tout de suite votre chat du produit, et mettez-le hors de portée. D’autant plus si vous avez d’autres animaux à la maison. 

- Contactez immédiatement votre vétérinaire, ou les urgences vétérinaires en cas de fermeture de votre cabinet habituel. Il est possible d'appeler le Centre national d'informations toxicologiques vétérinaires (CNITV) et le CAPA-Ouest (deux centres antipoison vétos joignables 24h/24).

- Pensez à prendre le produit que vous soupçonnez être à l’origine de l’empoisonnement et à l’amener chez le vétérinaire. Le professionnel pourra ainsi poser un diagnostic, et procéder à une prise en charge plus efficace que s’il ignore totalement l’objet de l’ingestion. 

 

Qu’est ce qu’il ne faut surtout pas faire avec un chat intoxiqué ? 

Il y a des réflexes qu’on pense judicieux, mais qu’il faut absolument éviter. On peut avoir tendance à vouloir faire vomir le chat. En plus d’être inefficace et compliqué techniquement, cela peut se révéler dangereux, en entraînant des complications au niveau des poumons. 

 

Picto vétérinaire

L’avis du véto 

“Même si votre chat vous paraît déshydraté, ne lui donnez pas à boire ni à manger de vous-même, vous risqueriez d’aggraver son cas avec des réactions chimiques dangereuses. Et surtout, ne lui donnez pas de médicaments.”

 Dr Cédric Vermetti


Comment identifier les causes de l’intoxication ? 

Pour trouver le poison que votre chat a ingéré, il faut d’abord regarder dans son environnement immédiat. Y a-t-il un reste de son repas ? Est-il allé dehors ? Sent-il une odeur particulière ? Il est utile de connaître les causes les plus fréquentes de l’intoxication du chat. Il en existe de plusieurs types : alimentaires, ménagères ou médicamenteuses. Voici une liste non exhaustive de produits qu’il ne faut surtout pas que les chats ingèrent. 

Pour les aliments :

  • Chocolat,
  • Oignons et ail,
  • Bonbons, chewing-gums, etc. 
  • Fruits à pépins,
  • Pommes de terre,
  • Avocats.

Pour les produits ménagers, évidemment, votre chat ne doit en ingérer aucun, mais voici les plus dangereux : 

  • Anti-limaces (et tous les insecticides en général), 
  • Mort-aux-rats, souricide, taupicide, etc. 
  • Détergents, eau de javel. 


Pour les médicaments :

  • Tous en général. Même ceux destinés aux autres animaux : le médicament d’un chien peut tuer un chat par exemple. Dans tous les cas, il ne faut donner aucun médicament sans l’ordonnance d’un vétérinaire. 
  • L’anti-puce pour chat est à manier avec précaution : il faut en utiliser un qui leur est exclusivement destiné, et respecter les doses. 

 

Quels sont les signes, symptômes qui doivent vous inquiéter ? 

Pour réagir le plus rapidement possible en cas d’ingestion dangereuse par votre félin, voici les signes et symptômes compatibles avec un empoisonnement :

  • Convulsions du chat
  • Fièvre
  • Déshydratation (le chat a très soif)
  • Vomissements 
  • Diarrhée
  • Tremblements
  • Troubles respiratoires 
  • Troubles nerveux (démarche chaloupée par exemple)
  • Léthargie (votre chat est dans un état de somnolence inhabituel), apathie (il n’a pas de réactions aux simulations)

 

Picto chat assiette

 

L’astuce en plus

Vous pouvez être tenté, face aux incessants coups de patte de votre matou, de lui donner les restes de votre dîner : c’est une mauvaise idée ! Il faut toujours privilégier un régime alimentaire propre au chat. Vous éviterez ainsi les intoxications alimentaires, mais aussi les risques liés à l’obésité féline


Pour protéger votre chat en cas de soucis de santé  

Parce que les frais vétérinaires en cas d’empoisonnement peuvent coûter très cher, pensez à souscrire une assurance chat. Carrefour Assurance propose une assurance santé chat chien adaptée à votre budget et vos besoins. En cas de petit ou gros pépins, on est là pour protéger votre boule de poils. 
 

Partager cet article
ASSURANCE SANTE CHIEN CHAT

Protéger votre chat, c’est être là pour sa santé, au quotidien et seulement à partir de 5,31€ par mois* !

Je découvre !
Assurance Santé Chien Chat
Assurance Santé Chien Chat

Faites-vous rembourser vos frais vétérinaires grâce à l'assurance santé Chien Chat !

En savoir plus

Cela pourrait vous intéresser