Déclaration d’une inondation à votre assurance : quelles sont les démarches ?

Déclaration d’une inondation à votre assurance
Par Carrefour Assurance | 03 Février 2022

Vous résidez à proximité d’une étendue d’eau ou une violente tempête est annoncée dans votre région ? Il se peut que votre logement subisse un jour une inondation. À la différence d’un simple dégât des eaux, l’inondation est un sinistre dont l’origine est le plus souvent extérieure au bien de l’assuré. Elle peut être consécutive à une subite montée des eaux, à de fortes pluies ou à des infiltrations par le sol. Ces situations entraînent généralement des dommages considérables dans votre maison et sur vos biens. Comment faire votre déclaration d’inondation pour obtenir une indemnisation dans le cadre de votre contrat d’assurance habitation ? Nous faisons le point. 

Que faire si vous êtes victime d’une inondation ?

L’inondation est souvent le résultat d’un événement climatique qui entraîne une montée des eaux et un débordement. S’il se situe à proximité d’une zone inondable, votre logement peut rapidement se retrouver inondé. 

Le plus souvent, vous ne serez pas seul face à ce sinistre, puisqu’il est courant que plusieurs particuliers, voire des communes entières, soient victimes d’une inondation. Même si un tel événement est habituellement violent et rapide, il est fréquent que les services météorologiques, et même votre compagnie d’assurance, vous envoient une alerte inondation

 

Se protéger avant l’inondation

Comment réagir dans une telle situation ? Si une alerte est émise et que votre maison se situe dans une zone critique, vous pouvez adopter les réflexes suivants : 

Maison famille
  • Regroupez tous vos documents indispensables et stockez-les en lieu sûr (papiers d’identité, contrats d’assurance…).
  • Dans la mesure du possible, mettez tous vos biens de valeur en hauteur pour les protéger au maximum de l’eau. 
  • Stationnez votre véhicule en dehors de la zone inondable.
  • Coupez le gaz et l’électricité.
  • Suivez les consignes des autorités pour savoir si vous devez quitter votre logement.

Réagir après l’inondation

Si vous êtes victime d’une inondation, suivez ces recommandations : 

  • Informez-vous auprès de votre mairie pour savoir si vous pouvez revenir dans votre habitation.
  • Faites une déclaration de sinistre à votre assureur.
  • Ne touchez à aucun des biens endommagés, car ils feront l’objet d’une expertise par un professionnel mandaté par votre assurance.
  • Nettoyez en profondeur votre logement et faites appel à des professionnels pour remettre en route l’électricité et le gaz. 
  • Ne branchez pas les appareils électriques qui ont été endommagés et ne buvez pas l’eau du robinet avant de vous assurer qu’elle soit potable.
  • Aérez souvent et chauffez votre intérieur pour sécher votre habitation.

 

Quelles sont les conditions pour être indemnisé en cas d’inondation ?

En cas d’inondation, c’est la garantie catastrophe naturelle, présente dans tous les contrats d’assurance habitation qui entre en jeu. Toutefois, pour bénéficier d’une indemnisation de la part de votre assurance, votre lieu de résidence doit être déclaré en état de catastrophe naturelle par les pouvoirs publics. 

En effet, un arrêté interministériel doit reconnaître l’inondation en tant que catastrophe naturelle et doit être publié dans le Journal officiel de la République française. Ce document précise les zones qui ont été touchées par l’inondation, la période à laquelle les faits se sont produits et la nature des dommages causés par la catastrophe naturelle. En principe, ce sont les maires des communes touchées qui demandent à la préfecture d’effectuer cette procédure afin d’enclencher les indemnisations.

 

Picto nuage maison

Bon à savoir

Certains contrats d’assurance habitation incluent une couverture en cas d’inondation, comprise dans la garantie “événements climatiques ou naturels” (lors d’une tempête, par exemple). Dans ce cas, cette garantie peut prendre le relais si jamais l’état de catastrophe naturelle n’est pas reconnu.


 

Comment réaliser une demande d’indemnisation après une inondation dans votre habitation ?

Vous devez faire votre déclaration de sinistre et envoyer votre demande d’indemnisation à votre assureur dans un délai maximum de 10 jours ouvrés après la publication de l’arrêté de catastrophe naturelle au Journal officiel. 

Comparez les formules pour trouver celle qui vous convient

Selon les assureurs, vous devez effectuer votre déclaration par lettre recommandée, par téléphone ou directement dans votre espace client. Envoyez tous les justificatifs nécessaires à l’examen de votre demande : photos des biens endommagés, témoignages de voisins, factures d’achat de vos appareils et de vos meubles. 

Si vous le pouvez, prenez des photos lorsque l’eau est encore dans votre logement, puis complétez par d’autres clichés après le retrait de l’eau. Joignez une description détaillée des dommages subis, ainsi qu’une estimation chiffrée du montant du préjudice. 

Face à ces sinistres de grande importance, un expert est généralement mandaté par votre compagnie d’assurance. Il est chargé de constater l’étendue des dégâts et son expertise doit permettre d’évaluer le montant de l’indemnisation que vous percevrez. Pour faciliter cette procédure, conservez tous les biens endommagés ainsi que leurs factures d’achat.

 

Comment déclarer votre sinistre auprès de votre assurance ?

Vous ne savez pas comment faire pour déclarer une inondation dans votre logement auprès de votre assureur ? Vous pouvez vous inspirer du modèle de lettre ci-dessous. 

 

Vos coordonnées
[Nom, prénom]
[Adresse]
[Code postal et ville]

 

Coordonnées de votre compagnie d’assurance
[Nom de la compagnie d’assurance]
[Adresse]
[Code postal et ville]


[Numéro de votre contrat]


Objet : déclaration de sinistre suite à une inondation

Lettre recommandée avec accusé de réception

Madame, Monsieur,

Je vous informe par la présente que mon habitation a subi une inondation le [date] dans ma résidence située [adresse complète]. Il semblerait que cette inondation ait été causée par [détaillez les causes et mentionnez si un arrêté de catastrophe naturelle a été publié].

Cette inondation a causé les dégâts suivants [décrivez-le plus précisément possible l’ensemble des dommages subis dans votre habitation].

Vous trouverez dans ce courrier les photos des dommages, les factures des objets endommagés, ainsi qu’une estimation du montant des dégâts subis.

Je me tiens à votre disposition pour le passage d’un expert qui pourra déterminer le montant exact du préjudice et je vous remercie de prendre en compte ma demande d’indemnisation.

Dans l’attente de votre retour, je vous prie d’accepter, Madame, Monsieur, mes sincères salutations.

 

[Votre nom]

[Votre signature]

 

Quel montant d’indemnisation pouvez-vous espérer ?

Suite à une inondation, vous serez indemnisé uniquement pour les biens couverts par votre contrat d’assurance habitation et dans la limite des plafonds de garantie fixés. 

Vous avez des questions sur l’assurance habitation de Carrefour Assurance et vous souhaitez connaître les montants d’indemnisation possibles ? Deux formules d’assurance habitation (Essentielle et Intégrale) vous sont proposées pour votre résidence principale, pour lesquelles vous pouvez personnaliser vos niveaux de couverture. Ainsi, vous pouvez protéger votre mobilier à hauteur de 15 245 euros jusqu’à 200 000 euros et vos objets de valeur à partir de 763 euros jusqu’à 40 000 euros.

Quoi qu’il en soit, après une inondation et en cas de catastrophe naturelle reconnue, une franchise légale d’un montant de 380 euros s’applique pour tous les assurés victimes d’un tel sinistre, indépendamment de leur compagnie d’assurance.

Quel est le délai moyen pour recevoir votre indemnisation après une inondation ?

La plupart des assureurs vous versent une provision sur vos indemnités dans un délai maximum de 2 mois, à compter de la date de remise de l’estimation des dommages subis. 

Le délai légal pour recevoir la totalité de votre indemnisation est de 3 mois après la date de remise effective de l'estimation des biens endommagés.

 

Bon à savoir

Dans certains cas, la reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle peut prendre plus de temps que prévu. Si la publication de l'arrêté est postérieure à la date de remise de l’estimation, ce sera la date de publication de l'arrêté qui sera retenue pour recevoir votre indemnisation.

 

Souscrire à une assurance habitation Carrefour Assurance vous intéresse ? Demandez votre devis en ligne en 3 minutes chrono et obtenez votre offre personnalisée à partir de 6,83 euros par mois*.

 

*Exemple de cotisation valable au 01/01/2022 et correspondant à un studio (moins de 30 m²) avec un capital mobilier de 15 245 euros et un capital objets de valeur de 763 euros, locataire en résidence principale à FOUGÈRES (35300).
 

Partager cet article

Cela pourrait vous intéresser