Varicelle : comment soigner votre enfant et éviter la contagion ?

varicelle bébé
Par Carrefour Assurance | 16 Novembre 2021

Chaque année, on compte près de 700 000 cas de varicelle en France. Plus de 90 % des malades ont moins de 10 ans. La plupart du temps, la guérison se fait spontanément et sans complication. Cependant, il est important d’éviter tout risque de surinfection des boutons, et de limiter si possible la transmission à d’autres enfants. Pour cela, suivez nos conseils.  

La varicelle : définition 

La varicelle est une maladie infectieuse virale qui touche généralement les bébés et les jeunes enfants. Ainsi, plus de 94 % des cas concernent les enfants entre 1 et 9 ans, selon l’Assurance Maladie. Pour eux, la maladie est très fréquente, mais aussi très contagieuse. Elle se manifeste par une éruption cutanée de vésicules

La varicelle est une infection incommodante, mais plutôt légère chez les enfants. La guérison survient généralement en 10 jours. En revanche, on peut voir des formes de varicelle avec des complications plus graves chez les adolescents et les adultes, voire très dangereuses chez des patients immunodéprimés, c’est-à-dire qui ont un système immunitaire affaibli.

Tous ceux qui ont déjà eu la varicelle une fois ne risquent plus de l’avoir, car ils sont immunisés de façon définitive.

La rougeole enfant

 

Les symptômes 

La contamination par une personne atteinte par la varicelle est suivie d’une période d’incubation de 10 à 21 jours. Il n’y a donc pas de symptômes au début. 

Par la suite, l’enfant a de la fièvre modérée jusqu’à 38 °C, avec parfois des maux de tête, un écoulement nasal et de la fatigue. Puis des rougeurs apparaissent sur la peau avec des vésicules molles de 3 à 4 mm entourées d’une auréole rouge. Par la suite, ces vésicules se remplissent d’un liquide purulent et deviennent des pustules. Les pustules s’assèchent peu à peu, et se transforment en lésions croûteuses entraînant de fortes démangeaisons. Elles tombent en une dizaine de jours environ.

Le nombre de boutons varie. Dans certains cas, l’éruption se réduit à quelques vésicules. Dans d’autres cas, elle peut couvrir tout le corps de la tête aux pieds, et même les muqueuses sous forme d’aphtes. Une des caractéristiques de la varicelle est que les paumes des mains et les plantes des pieds sont épargnées.

 

Les causes 

La varicelle est due au virus varicelle-zona (VZV) qui appartient au groupe des herpès-virus. Ce virus peut se transmettre dans l’air, c’est-à-dire quand une personne contaminée tousse ou éternue. La transmission peut également avoir lieu par contact direct avec les cloques d’une personne infectée.

 

Le traitement 

Étant donné que la varicelle est un virus, la prescription d’antibiotiques n’est pas utile, sauf en cas de complication, c’est-à-dire s’il y a une surinfection bactérienne au niveau des boutons.

Pour traiter la maladie, le médecin prescrit habituellement des soins antiseptiques locaux et parfois un antiviral pour les cas les plus graves. Un antihistaminique permet également de diminuer les démangeaisons.

 

Picto varicelle

L’astuce en plus

Votre enfant doit éviter de gratter ses boutons de varicelle pour ne pas avoir de cicatrices. Pour cela, coupez-lui les ongles et, si besoin, mettez-lui des chaussettes en guise de gants lorsqu’il dort. Il doit aussi se laver les mains très régulièrement, et prendre une douche ou un bain tous les jours pour prévenir les infections bactériennes. 


La prévention de la contagion 

La contagiosité de la varicelle commence 24 à 36 heures avant l’apparition des premiers boutons, et elle continue durant toute l’éruption jusqu’à ce que les lésions soient recouvertes d’une croûte.

Pour éviter que le virus de la varicelle se propage, gardez votre enfant à votre domicile jusqu’à ce que les lésions deviennent des croûtes. Évitez qu’il soit en contact avec des personnes fragiles, c’est-à-dire des personnes malades, des femmes enceintes et des nouveau-nés.

Veillez aussi à ce que votre enfant se couvre la bouche et le nez quand il éternue ou tousse. Il est également très important qu’il se lave régulièrement les mains.

 

Médecin

L’avis du médecin

“Il existe un vaccin contre la varicelle qui se fait en 2 doses. Cependant, la vaccination est uniquement recommandée chez les personnes qui n’ont jamais eu la varicelle, notamment pour les adolescents de 12 à 18 ans, les femmes en âge de procréer ou à la suite d’une première grossesse, les adultes proches de patients fragiles ainsi que les professionnels en contact avec la petite enfance. Il est cependant contre-indiqué chez la femme enceinte et les personnes immunodéprimées.”

Dr Gotri 


La varicelle à l’école 

Afin d’éviter de contaminer les autres enfants, on recommande aux familles de ne pas mettre un enfant qui a la varicelle à l’école ou à la crèche. Sachez toutefois que d’un point de vue médical, la varicelle, tout comme certaines maladies infantiles telles que l’otite ou la roséole, n’est pas un motif d’éviction scolaire obligatoire.

Renseignez-vous auprès du directeur de l’établissement que fréquente votre enfant pour vérifier le règlement en vigueur. Bien sûr, si votre enfant a de la fièvre et qu’il ne se sent pas bien, il est préférable de le garder à la maison.

 

Protéger votre enfant en toutes circonstances 

Malade ou en pleine forme, votre enfant doit être protégé en toutes circonstances. C’est pour cette raison que Carrefour Assurance vous propose une assurance scolaire et extrascolaire adaptée à votre budget et à vos besoins. Responsabilité civile, lunettes cassées, accident… Chez Carrefour Assurance, nous vous aidons à garder l’esprit serein au quotidien.

Partager cet article
Assurance scolaire
Assurance Scolaire

Assurez votre enfant à l'école et pendant ses activités extra-scolaires. Souscription en ligne et attestation immédiate !

J'en profite !

Cela pourrait vous intéresser