L’agoraphobie chez l’enfant : définition, causes et conseils

agoraphobie chez l’enfant
Par Carrefour Assurance | 10 Novembre 2021

Il existe plusieurs types de phobies que les enfants peuvent déclencher dès leur plus jeune âge. Parmi elles, les phobies spécifiques envers un objet ou un animal, les phobies sociales et l’agoraphobie. Cette dernière se définit par une crainte exagérée de certains espaces ou du monde en dehors de l’univers familier de l’enfant. Dans ce cas, votre enfant peut être très réticent à l’idée de quitter la maison, voire paniquer complètement. Découvrez les causes de ce problème et quelques conseils pour aider votre petit.

Quelle est la définition de l’agoraphobie ? 

L’agoraphobie est la peur persistante de se retrouver face à une situation ou un endroit dans lequel il serait difficile de s’échapper.

Les agoraphobes peuvent redouter de se retrouver dans  : 

  • des lieux publics tels que les restaurants, les files d’attente, les transports en commun et les lieux fréquentés par la foule ;
  • de grands espaces comme dans des centres commerciaux, des parcs d’attractions ;
  • des espaces clos comme dans un ascenseur, une voiture, un tunnel, une salle de concert, un avion ;
  • des lieux en hauteur comme sur un pont, en haut d’un escalier ou de plusieurs étages ;
  • un endroit seul, en dehors de son domicile ou sans ses proches.

Chez l’enfant, l’agoraphobie se manifeste par différents symptômes notamment des crises de panique qui se déclenchent régulièrement et l’empêchent d’avoir une vie quotidienne ordinaire. Il est également fréquent que l’enfant refuse d’aller à l’école, on peut alors parler de phobie scolaire

Il peut être dans une attitude d’évitement vis-à-vis des sorties et s’isoler socialement par peur de déclencher sa phobie. Enfin, certains enfants agoraphobes se trouvent dans une incapacité de parler en présence de personnes étrangères. 

 

Picto coeur

Bon à savoir

L’agoraphobie est parfois accompagnée d’un trouble de panique qui fait partie de famille des troubles anxieux. Les crises de panique se manifestent de façon répétitive et imprévisible. Le patient ressent alors des symptômes physiques intenses tels qu’une respiration rapide, un rythme cardiaque qui s’accélère, une douleur dans le thorax ou des nausées.


Quelles sont les causes de l’agoraphobie chez l’enfant ? 

Les origines de l’agoraphobie peuvent être très différentes d’une personne à l’autre. Ce trouble anxieux survient souvent suite à un traumatisme récent ou passé, par exemple un accident ou un deuil

Certaines études montrent l’influence génétique à l’origine de cette maladie, notamment en ce qui concerne les attaques de panique. Il existerait également des facteurs environnementaux, par exemple dans le cas où l’enfant aurait eu des parents surprotecteurs.

Par ailleurs, cette phobie peut être développée par tout le monde et à tout âge. Il est possible qu’elle s’accompagne d’autres phobies, de troubles obsessionnels compulsifs (TOC) ou de dépression.

 

Médecin et enfant

Comment aider son enfant à surmonter son agoraphobie ? 

Il est important de ne pas laisser un enfant qui souffre seul face à son angoisse. Dans un premier temps, n’hésitez pas à consulter votre médecin. Ce dernier vous dirigera certainement vers un psychologue ou un pédopsychiatre. Ces professionnels pourront accompagner votre enfant et l’aider à aller mieux. 

L’agoraphobie peut se soigner notamment grâce à la thérapie cognitivo-comportementale (TCC). Ce type de thérapie vise à modifier les pensées et les comportements problématiques du patient en les remplaçant par des réactions sous une forme appropriée par rapport à la réalité. Grâce à l’apprentissage de techniques de relaxation, les crises peuvent disparaître progressivement dans les situations anxiogènes. Les traitements à base de médicaments sont rarement utiles, sauf si les attaques de panique associées sont trop fréquentes et doivent être contrôlées.

En tant que parents, essayez de garder une attitude bienveillante et rassurante avec votre enfant. Rappelez-vous que ses peurs ne sont pas maîtrisées et qu’il faut être compréhensif et patient autant que possible. Votre enfant doit sentir qu’il a la possibilité d’exprimer ses émotions avec vous, ce qui peut l’aider à dédramatiser et à prendre du recul sur ce qu’il ressent. Petit à petit, vous pouvez fixer des objectifs ensemble pour travailler sur ce qui lui fait peur, car il est important de ne pas éviter complètement toute situation anxiogène. Faites les choses en douceur, sans le brusquer.

 

Prendre soin de son enfant au quotidien  

Veiller à l’épanouissement et au bien-être de votre enfant est votre rôle en tant que parent. Alors, pour le protéger au maximum face à tous les éventuels accidents de la vie, Carrefour Assurance vous propose une assurance scolaire et extrascolaire. Responsabilité civile, appareil dentaire cassé, frais d’interruption de scolarité… Vous pourrez garder l’esprit tranquille en toutes circonstances. 

Partager cet article
Assurance scolaire
Assurance Scolaire

Assurez votre enfant à l'école et pendant ses activités extra-scolaires. Souscription en ligne et attestation immédiate !

J'en profite !

Cela pourrait vous intéresser