Comment rendre son enfant heureux ?

enfant heureux
Par Carrefour Assurance | 31 Mars 2021

Vous aimez votre enfant plus que tout au monde et votre principal objectif est qu’il soit heureux. Pour l’accompagner au mieux dans son épanouissement, il est important que vous appreniez à bien le connaître, et à communiquer avec lui. Lui dire que vous l’aimez, être juste avec lui, le rassurer l’aideront à grandir tout en lui donnant confiance en lui. Mais comment faire concrètement ? Suivez nos conseils. 

Apprendre à mieux connaître son enfant

 

Comprendre ses émotions 

Pour mieux comprendre votre enfant, il est d’abord important d’être attentif à ses émotions. En tant qu’adulte, notre pensée et notre raisonnement nous permettent de gérer nos émotions. Or un enfant n’est pas encore assez mature pour cela. Il ne peut pas prendre du recul sur ce qu’il ressent. 

Observez-le et aidez-le à mettre des mots sur ses émotions en lui posant par exemple la question : “Es-tu triste ou en colère par rapport à cette situation ?”. 

Vous pouvez également reconnaître l’émotion de votre enfant sans porter de jugement en lui disant par exemple “je vois que tu as peur, je peux comprendre”. S’il a besoin de pleurer pour décharger son émotion ou une frustration, laissez-le faire en l’accompagnant de manière bienveillante pour le rassurer “pleure si ça te fait du bien, ça va passer.”

homme en train de discuter avec sa fille

Comprendre sa personnalité 

Chaque bébé est unique. La personnalité se développe dès le plus jeune âge : bien comprendre son enfant est essentiel pour construire une bonne relation avec lui, mais aussi pour répondre à ses besoins et pour l’accompagner au quotidien.

En effet, le tempérament d’un enfant influence son niveau d’attention, d’anxiété, d’irritabilité. Il a aussi des effets sur le degré d’intensité de ses émotions et de sa sensibilité. En tant que parent, vous devez accepter tous les pans de sa personnalité. En l’observant et en comprenant sa manière de réagir face aux situations du quotidien, vous pourrez adapter votre comportement.

Pour en savoir plus sur son caractère, vous pouvez lui faire faire le test de l’ennéagramme. L’analyse des résultats de ce questionnaire met en avant 9 types différents qui mettent en valeur des traits de caractère. L’objectif de ce test sur un enfant est de favoriser les interactions avec lui et d’adapter vos méthodes d’éducation en fonction de sa personnalité.

 

Rassurez votre enfant s’il a peur

Si votre enfant a peur, soyez à l’écoute et prenez-le au sérieux. Lorsque l’enfant est petit, ses structures cérébrales ne sont pas encore assez matures pour lui permettre de se raisonner face à quelque chose qui l’effraie. Même si sa peur du noir par exemple, vous semble irrationnelle, restez bienveillant avec lui. Rassurez-le et dites-lui qu’il est en sécurité. N’hésitez pas à l’interroger sur la raison de ses peurs puis faites-lui un câlin pour le consoler et l’apaiser. 

Par ailleurs, éviter tout ce qui pourrait amplifier les peurs de votre enfant. Par exemple, s’il aime lire des histoires, évitez celles avec des loups avant 6 ans. Cela risquerait de développer d’autres angoisses qui seraient difficiles pour lui à gérer.

Câlin parent enfant

 

Communiquez pour rendre votre enfant heureux 

Plus votre enfant grandit, plus il arrive à s’exprimer. À vous, en tant que parent, d’instaurer une bonne communication avec lui et établir un lien de confiance entre vous. N’hésitez pas à parler avec votre enfant de ses centres d’intérêt, montrez-lui que ses goûts sont importants pour vous.

Invitez-le à partager ses pensées et ses problèmes pour trouver des solutions ensemble. Pour cela, dites d’abord ce que vous pensez sans trop poser de questions : la discussion devrait s’installer naturellement. Vous pouvez aussi discuter ensemble pendant une promenade en famille ou un jeu.

Pour ne pas couper la communication entre vous, essayez de rester positif. Si une dispute arrive, essayez de prendre un peu de recul avant de parler pour ne pas dire des choses que vous pourriez ensuite regretter. L’humour peut aussi être un bon moyen de dédramatiser une situation qui pourrait tourner au conflit.

 

Dites-lui que vous l’aimez 

Oser dire “je t’aime” à son enfant n’est pas une chose simple pour tout le monde. Pourtant, il est important que vous lui disiez de temps en temps. De cette manière, il se sentira important pour vous, et cela lui procurera beaucoup de bonheur. Rien n’est plus essentiel pour un enfant que de se sentir aimé par ses parents.  

N’attendez pas qu’il accomplisse quelque chose d’exceptionnel ou qu’il se comporte bien pour lui dire. Montrez-lui qu’il compte pour vous et que vous l’aimez en toutes circonstances.

 

Picto amour enfant

L’astuce en plus

Pour favoriser le développement de l’estime et de la confiance en soi de votre enfant, dites-lui régulièrement : “je t’aime et ton bonheur est important pour moi”, “c’est courageux d’essayer et de prendre le risque de te tromper, bravo !”, “je te fais confiance”. 


Restez juste 

Une éducation trop stricte dégrade l’estime de soi des enfants qui se sentent impuissants et qui deviennent agressifs. N’utilisez pas de méthodes que vous n’aimeriez pas subir : des punitions quotidiennes, du chantage, de l’humiliation… vous ne feriez que développer un rapport de force entre lui et vous.

Par ailleurs, en grandissant les enfants qui ont reçu une éducation stricte ont tendance à se rebeller. En effet, l’enfant n’ayant pas eu l’occasion de développer son autorégulation émotionnelle a des difficultés à contrôler ses émotions : il peut exploser et s’opposer à tout ce qui représente l’autorité. 

À l’inverse, ne donnez pas trop de récompenses à votre enfant. Tout comme les punitions, elles sont basées sur une relation de dominant-dominé. Bien sûr si vous donnez des récompenses à chaque fois qu’il fait quelque chose qui vous satisfait, cela va fonctionner un temps. Mais le jour où l’enfant devient capable de satisfaire tous ses besoins par lui-même, alors il estimera qu’il est le meilleur, et qu’il n’a plus besoin de vous. 

Dans les deux cas, si votre relation se base sur le pouvoir, et non sur la confiance, votre enfant risque de s’éloigner de vous une fois devenu grand.

enfants football

 

Aidez-le à avoir confiance en lui

Valorisez votre enfant heureux au quotidien en soulignant ses qualités et ses efforts. Vos félicitations lui permettront de construire sa confiance en lui qu’il gardera pendant toute sa vie. N’oubliez pas que votre enfant apprend chaque jour et que pour réussir il doit essayer plusieurs fois. Dites-lui qu’il a le droit à l’erreur et soyez positif dès qu’il réussit quelque chose. 

Pour qu’il intègre le fait qu’il est capable d’évoluer, rappelez-lui aussi ce qu’il sait déjà faire :  ”Tu vois, l’année dernière, tu ne savais pas faire du vélo, maintenant tu n’as même plus besoin des petites roulettes !”. Encouragez-le à se dépasser et complimentez-le d’avoir simplement essayé, cela lui procurera beaucoup de joie

Enfin, une bonne manière de l’aider à avoir confiance en lui est de lui proposer une activité collective ou un sport qui lui plaît. En intégrant une équipe, il pourra partager des moments avec d’autres enfants, aller vers les autres pour accomplir des choses. Donnez-lui donc l’opportunité d’explorer une nouvelle activité et n’oubliez pas de souscrire à une assurance scolaire et extrascolaire, pour prendre soin de lui au quotidien. 

Partager cet article
Assurance scolaire
Assurance Scolaire

Assurez votre enfant à l'école et pendant ses activités extra-scolaires. Souscription en ligne et attestation immédiate !

J'en profite !

Cela pourrait vous intéresser