Indépendance financière des jeunes adultes : comment les aider à devenir autonomes ?

Tous les parents se posent un jour la question : à quel moment doit-on cesser d’entretenir financièrement son jeune adulte ? En dehors de la question purement matérielle, les parents se sentent parfois coupables d‘abandon et ne savent plus comment doser entre soutien et confort. Carrefour Assurance s’est penché sur ce thème délicat et vous livre quelques éléments de réponse.

Comment les aider concrètement à prendre leur autonomie financière ?

 

Noter toutes les dépenses !
Noter toutes les dépenses !

Initier à la gestion d’un budget mensuel

Pour bien gérer ses dépenses, il faut en avoir conscience ! Demandez-lui de faire une liste sur laquelle il note toutes les dépenses, même petites. Il sera alors en mesure de faire les ajustements nécessaires pour rétablir la balance.

 

Comprendre les mécaniques financières !
Comprendre les mécaniques financières !

Comprendre les notions de crédit

Taux d’intérêt, remboursement, frais liés aux services bancaires. Pour bien maîtriser son budget et financer ses projets, votre jeune adulte à besoin de bien comprendre les mécaniques financières. Prendre rendez-vous avec un conseiller bancaire est un premier pas incontournable.

 

Avoir des objectifs sur le long terme !
Avoir des objectifs sur le long terme !

 

Voir loin c’est avoir confiance en l’avenir

Pour les jeunes adultes, avoir des objectifs sur le long terme est essentiel. Pour bien construire son avenir, il faut avoir des buts concrets. Parlez avec votre enfant de ses rêves, ses désirs et aidez-le à les concrétiser par le biais d’un plan épargne.

 

Apprendre à économiser !
Apprendre à économiser !

Avoir une épargne d’urgence

Jeunes ou moins jeunes, nous avons tous un jour ou l’autre à faire face à une dépense imprévue. Pour ne pas se retrouver démuni, encouragez-le à se constituer une épargne de secours. Cette somme peut s’épargner petit à petit dès l’adolescence. Grâce à cette réserve, il sera à même de réagir sans avoir à demander d’argent à ses parents. Un bon début pour tester sa capacité à gérer les revers financiers et prouver sa capacité à s’assumer seul.

 

Bon à savoir
Le saviez-vous ?

 

La majorité des banques proposent aujourd’hui des applications qui permettent de bien tenir son budget. Votre enfant pourra y voir les postes de dépenses les plus importants comme les sorties, les courses ou l’essence. Faciles à comprendre et à gérer, elles sont d’une grande utilité.

 

Comment les aider à se prendre en charge sans avoir l’impression de les abandonner ?

Du côté des enfants : autonomie financière = autonomie affective

Une dépendance financière une fois la majorité dépassée peut révéler une peur de grandir. Réclamer un soutien financier qui n’a plus lieu d’être est une demande de perpétuer une relation parents-enfant. Cette attitude reflète un sentiment d’insécurité lié à la peur de se séparer affectivement de sa famille

 

Je t’aime, je t’aide

Un peu d’argent glissé dans la poche au moment des au revoirs, un billet de train acheté par les parents « pour qu’il ou elle vienne nous voir » confortent les parents dans le sentiment qu’ils sont toujours utiles et que leur rôle parental n’est pas terminé. Ces gestes n’ont pas de conséquence négative si l’enfant ne se sent pas maintenu dans l’équation toxique « sans notre aide, tu n’y arriverais pas ».

 autonomie financière
C'est quoi devenir autonome financièrement ?

 

Du côté des parents : aider financièrement pour garder le contrôle

Les parents sont parfois les initiateurs de cette dépendance. Ces mécanismes sont souvent inconscients. Partant des meilleurs sentiments du monde, ils maintiennent les enfants sous contrôle de peur de les voir déserter la maison et se retrouver face à un « nid vide ».

 

Rester dépendant des parents : la peur de ne pas être à la hauteur

Un jeune adulte qui peine à se passer de l’aide financière de ses parents alors qu’il est capable de s’assumer peut exprimer un sentiment d’incapacité mêlé de craintes. Effrayés à l’idée d’être incapable de s’assumer matériellement, ils se sentent avant tout en insécurité psychologiquement. Pour désamorcer la situation, il est recommandé de provoquer le dialogue avec l’enfant afin de l’aider à exprimer ses craintes. Parler uniquement d’économie domestique n’apportera pas les réponses souhaitées, il faut tenter de comprendre pourquoi il a peur de « couper ce cordon » et de vivre sa vie d’adulte.

 

Carrefour Assurance aux côtés des familles

Être bien assuré permet de regarder vers l’avenir avec sérénité. Pour gagner en confiance et en sécurité, Carrefour Assurance Habitation protège votre maison en proposant des garanties essentielles pour tous les budgets, même ceux des jeunes adultes !

Partager cet article

ASSURANCE HABITATION

Protégez votre logement avec une formule adaptée à vos besoins et seulement à partir de 6,53 €/mois ! 

Je découvre !
Assurance scolaire

Assurance Scolaire

Assurez votre enfant lors de ses activités scolaires et extrascolaires en quelques clics et à petit prix !

Souscrire