Comment aider mon enfant à surmonter sa timidité en classe ?

Par Carrefour Assurance | 17 Septembre 2020

Le retour à l’école peut être synonyme d’une immense hâte ou bien, au contraire, chez certains enfants, d’une grande appréhension. En effet, si beaucoup d’entre eux sont très à l’aise en milieu scolaire, d’autres en revanche se révèlent très timides et introvertis. Voici quelques éléments pour vous aider à mieux cibler les signes de timidité à l’école, et quelques conseils pour redonner confiance à votre enfant timide à l’école.

Quels sont les signes pour reconnaître un enfant timide à l’école ?

La timidité de chaque enfant ne s’exprime pas de la même manière. Si certains enfants se révèlent être simplement très introvertis, il y a d’autres signes communs qui peuvent vous éclairer sur la situation de votre enfant. En effet, les élèves timides à l’école adoptent des attitudes visibles : 

  • Ils ne regardent jamais les adultes dans les yeux lorsqu’on leur parle
  • Ils n’osent pas lever la main pour répondre, par peur de dire une bêtise et qu’on se moque d’eux
  • Ils jouent souvent seuls dans la cour, car ils n’osent pas se mélanger aux autres
  • Ils deviennent rapidement rouges dès qu’ils se sentent gênés

Toutes ces attitudes traduisent un manque de confiance, et peuvent causer du stress face aux autres, que l’enfant soit en classe ou dans la cour de récré, ce qui peut entraîner des difficultés scolaires et sociales par la suite.


Bon à savoir : 
Un enfant timide à l’école en est conscient. Il vaut donc mieux éviter de parler de sa timidité en public et devant lui : cela pourrait ternir l’image qu’il a de lui-même, et le laisser penser que vous avez honte de lui et que c’est un problème. Le forcer à aller vers d’autres enfants n’est pas non plus la bonne solution. Au contraire, cela pourra renforcer ses angoisses, et le mettre encore plus mal à l’aise.

 


Quels mots et quel ton utiliser pour aider votre enfant à surmonter sa timidité ?

Pour aider votre enfant à vaincre sa timidité en classe, il faut dans un premier temps le mettre en confiance. Le ton que vous employez avec votre enfant aura des conséquences directes sur son comportement. Évitez au maximum les phrases à connotation négative telles que : “Tu es trop petit pour faire ça” ou “Tu n’y arriveras pas”, et favorisez plutôt les encouragements dès que c’est possible : “Je suis sûr que tu peux le faire ! J’ai confiance en toi”. 

Lors d’une réussite, pensez à le féliciter et à le valoriser : “Bravo, tu as réussi, je suis fier de toi. Je savais que tu en étais capable”. En cas d’échec, rassurez-le au maximum, afin qu’il puisse rebondir au plus vite : “Ce n’est pas grave, ce sera pour la prochaine fois”. 
Un enfant timide à l’école a besoin de sentir soutenu par ses parents qui sont ses plus proches alliés, votre enfant aura plus rapidement et facilement confiance en lui.

Comment accompagner un enfant pour lui redonner confiance en lui ? 

 

Prendre le temps de l’écouter, et de faire des activités en groupe qui lui correspondent

Un enfant timide a besoin d’être écouté, et surtout qu’on évite de le brusquer. Intéressez-vous à lui, discutez avec lui, et, selon ses centres d'intérêt, proposez-lui de faire en petit groupe des activités qui lui plaisent. Cela lui permettra de s’ouvrir avec plus de facilité à ses camarades, dans un milieu dans lequel il se sent à l’aise.

Inviter un ami à la maison pour lui permettre d'être plus à l’aise

Vous pouvez aussi lui proposer d’inviter un de ses amis de classe à la maison. En accueillant quelqu’un chez lui dans sa zone de confort, il sera plus à même de développer ses liens d’amitié. 

Stimuler son imagination à travers des jeux et des activités

Enfant qui joue au tennis

Autre idée intéressante pour son développement personnel : stimuler son imagination à travers divers jeux de rôles (dînette, caissière, agent secret, policier…) pour lui redonner confiance en lui.

Enfin, il peut s’avérer intéressant de l’inscrire dans une activité extrascolaire, afin qu’il crée des liens avec des enfants hors de son cadre scolaire et qui partagent les mêmes intérêts que lui. Dans ce cas, pensez à souscrire à une assurance scolaire et extrascolaire pour le protéger en toutes circonstances. 

 

Quelle est la différence entre timidité et phobie scolaire ?

Il peut arriver que la timidité de votre enfant cache en vérité une phobie scolaire. Mais qu’est-ce que cela signifie exactement ? La phobie scolaire se traduit par un refus strict et irrationnel de se rendre à l’école. Elle est détectable par plusieurs comportements :  

  • crises d’angoisse et de nerfs à répétition avant le départ à l’école
  • sueurs et anxiété à l’évocation du sujet de l’école 
  • mauvaises notes 
  • envie de rester toujours à la maison 

Un enfant timide à l’école peut développer une peur à l’idée de devoir parler à d’autres élèves, ou de devoir s’exprimer devant toute la classe, mais il n’aura, pour autant, pas de difficulté à se rendre à l’école. La phobie scolaire aura, quant à elle, un impact sur le comportement de votre enfant en dehors du cadre scolaire, le poussant à refuser totalement de s’y rendre. Dans ce dernier cas, il vous faudra prendre les choses en main.

 

À partir de quel moment faut-il faire appel à un spécialiste ?

Enfant chez le médecin

Dans un premier temps, discutez avec son maître ou sa maîtresse d’école, afin d’avoir le ressenti d’un adulte et mieux comprendre l’attitude de votre enfant en classe. 

Cependant, si cette timidité et cette anxiété persistent au point de devenir incontrôlables et ingérables, aussi bien pour votre enfant que pour les adultes qui l’entourent, il peut sembler nécessaire de contacter un professionnel. En effet, un thérapeute ou un pédopsychiatre pourront vous aider à comprendre les origines de cette timidité, pour tenter de trouver des éléments de réponse ensemble et tout en douceur. 

Partager cet article
Assurance scolaire
Assurance Scolaire

Assurez votre enfant lors de ses activités scolaires et extrascolaires en quelques clics pour 15€ par an et par enfant !

En savoir plus

Cela pourrait vous intéresser