Maladie de Pica : quand les enfants mangent de la craie ou du bois

Par Carrefour Assurance | 08 Juin 2020

Votre enfant de plus de deux ans ne peut s’empêcher de manger tout ce qui lui tombe sous la main ? S’il est régulièrement pris de nausées ou qu’il a de la fièvre, il est peut-être atteint du syndrome de Pica. Cette maladie est rare, mais elle peut se révéler grave. Voici comment détecter ce trouble du comportement alimentaire, et comment soutenir psychologiquement votre enfant pour l’accompagner vers la guérison. 

Qu’est-ce que la maladie de Pica ?  

La maladie de Pica – parfois appelée syndrome de Pica – est un trouble du comportement alimentaire, au même titre que la boulimie ou l’anorexie. Il tire son nom du terme latin pica, qui signifie “pie”. Cet oiseau omnivore a tendance à manger tout ce qu’il trouve. 

Pédiatre

Cette maladie touche les enfants comme les adultes. Elle se caractérise par le fait de manger des substances non comestibles ou des objets, de façon répétée, sur une période de plus d’un mois. Le syndrome de Pica est une maladie psychiatrique. Elle consiste en l'ingestion répétée de substances non alimentaires et non nutritives (piles, terre, argile, cheveux...), parfois de manière compulsive : les jeunes enfants atteints de ce syndrome ne peuvent s’empêcher de manger de la terre, de la craie, voire des produits dangereux. . 

Les causes sont encore méconnues : si votre enfant est atteint de ce trouble, il est possible qu’il souffre d’une carence en fer, notamment. Parfois, la maladie peut se déclarer chez des petits ayant subi un traumatisme psychologique grave, un retard mental, ou un trouble du développement. 

 

Picto femme enceinte

Bon à savoir 

Même si cette maladie reste rare, il arrive que le syndrome se déclare chez les femmes enceintes, qui ont l’envie irrépressible de consommer des substances non comestibles comme de l’argile ou de la craie. S’il n’existe pas encore d’explication à ce phénomène, il est possible que cette pulsion se manifeste pour apaiser les nausées dues à la grossesse, ou qu’elle soit issue d’un trouble psychique. 


Quels sont les symptômes de cette maladie ?   

Entre 6 mois et 2 ans, votre enfant développe sa motricité globale. Il attrape de nombreux objets aux formes et couleurs variées pour les mettre dans sa bouche. Ce mécanisme est naturel. C’est grâce à ses sens comme le goût et le toucher que votre enfant découvre le monde. Si, passé l’âge de 3 ans, il continue à ingérer compulsivement et régulièrement de petits objets ou des matières non alimentaires, il est peut-être atteint de la maladie de Pica. 

Voici les symptômes les plus courants de cette maladie rare : 

- la géophagie : votre enfant consomme régulièrement de la terre, de la craie, du sable ou des cailloux

- la coprophagie ou l’urophagie : il consomme ses propres matières fécales ou sa propre urine

- la trichophagie : il mâchouille ou ingère ses cheveux de manière incontrôlable, 

- l’ingestion d’objets non alimentaires variés comme le papier, la pâte à modeler, le bois ou le plastique.

L’observation du comportement de votre enfant est essentielle pour détecter la maladie : s’il mange de la pâte à modeler une fois pour jouer ou vous faire rire, pas besoin de s’inquiéter. En revanche, s’il ingère tous les objets qui lui passent sous la main sans pouvoir s’en empêcher, consultez votre médecin traitant ou un pédopsychiatre, car les risques pour sa santé sont nombreux. 

 

Quels sont les risques pour votre enfant ?

Les dangers liés à la maladie de Pica dépendent des objets que votre petit avale. Cependant, en fonction de la substance, il peut développer des troubles physiologiques graves : 

Mère prend la température de son enfant

- des problèmes d’estomac, comme de fortes douleurs abdominales ou des troubles digestifs comme de l’acidité gastrique, 

- des occlusions intestinales,

 - des vomissements,

- de la fièvre

- des lésions internes en cas d’ingestions d’objets tranchants ou en plastique,

- une addiction à la nicotine, si votre enfant consomme régulièrement des mégots de cigarette, 

- du saturnisme (un empoisonnement au plomb), notamment en cas d’ingestion de peinture, 

- des infections parasitaires, surtout lorsqu’il avale de la terre ou des excréments : votre enfant peut attraper des vers.  

Si votre enfant consomme des matières ou objets en petite quantité, mais qu’il continue à avoir un régime alimentaire sain, il sera difficile de détecter la maladie, car il risque de ne pas déclarer de symptômes. En effet, les premiers troubles physiologiques apparaissent après une longue période de plusieurs mois. 

 

Comment traiter la maladie de Pica ?  

À l’heure actuelle, il n’existe pas de traitement médicamenteux spécifique au syndrome de Pica. Dans la majorité des cas, les médecins accompagnent les enfants en leur prescrivant une psychothérapie et des visites de contrôle régulières. Si votre enfant souffre de Pica, vous allez devoir le rassurer, et l’entourer de beaucoup d’affection. 

Ne jugez ou ne réprimandez surtout pas votre tout-petit qui risque d’avoir honte d’un syndrome qu’il ne maîtrise pas. Vous pouvez en revanche rééduquer son goût, en lui proposant de vous aider à cuisiner, ou en lui faisant découvrir des plats, des fruits et des légumes bons pour sa santé. Vous pouvez même lui expliquer quels aliments sont bons pour améliorer ses défenses immunitaires ! Dans la majorité des cas, le syndrome de Pica disparaît au bout de quelques mois de thérapie, et de beaucoup d’amour. 

 

Optez pour une assurance scolaire adaptée  

Vous aimez votre enfant et vous le protégez, mais des imprévus peuvent arriver. En cas d’accident, Carrefour Assurance vous accompagne avec une assurance scolaire et extrascolaire adaptée à vos besoins : vous gardez l’esprit léger, et votre budget est maîtrisé ! 
 

Partager cet article
ASSURANCE SCOLAIRE ET EXTRA-SCOLAIRE

15€ par an et par enfant, Carrefour Assurance couvre votre enfant lors de ses activités scolaires et extrascolaires.

Je découvre !

Cela pourrait vous intéresser