Enfants hypersensibles, surdoués ou timides : comment les aider ?

Enfants hypersensibles
Par Carrefour Assurance | 14 Janvier 2021

Votre enfant est un peu différent par rapport aux autres enfants de son âge : ses réactions sont parfois disproportionnées. De plus, vous avez remarqué chez lui une hypersensibilité ou bien une grande timidité ou encore une précocité. L’accompagner au quotidien n’est pas toujours simple pour vous en tant que parent. Comment faire pour qu’il se sente bien au quotidien ? Découvrez quelques clés pour l’accompagner dans son développement en prenant en compte sa particularité

Bien accompagner un enfant hypersensible 

Un enfant hypersensible dispose d’une forte intelligence émotionnelle, il est très connecté à son intuition et ressent intensément le monde qui l’entoure. Il perçoit et traite les informations de manière plus fine mais aussi plus intense. Mais cette sensibilité supèrieure peut être une source de stress et d’angoisse pour lui et engendrer un grand besoin d’être rassuré et écouté. 

Dialogue enfant-parent

En tant que parent, pour bien accompagner votre enfant, il est essentiel d’être attentif à lui et de l’écouter en prenant compte de son état mental et de sa vision des choses. Faites preuve de patience et rassurez-le pour l’apaiser en cas de nervosité. Il est important que votre enfant sache exprimer ses émotions et mettre des limites pour ne pas se laisser envahir par celles des autres. 

Vous pouvez également l’inscrire à certaines activités sportives ou artistiques pour l’aider à exprimer ses émotions. Certaines sont particulièrement recommandées pour les enfants hypersensibles comme les sports d’équilibre (l’escalade, la gymnastique, le surf) qui favorisent la concentration des petits. 

Du côté des activités artistiques, vous pouvez lui proposer des loisirs créatifs et manuels comme le dessin, la poterie, la cuisine, le jardinage… qui pourraient devenir un bon moyen d’expression pour lui. 

Les activités avec les animaux sont aussi un bon moyen d’apaiser ses angoisses et de projeter ses émotions sur l’animal, tout en le responsabilisant, et ce à tout âge.

 

Bien accompagner un enfant timide

La timidité n’est pas une mauvaise chose en soi et peut d’ailleurs être simplement passagère chez un enfant. Elle peut toutefois être difficile à vivre dans certaines situations et conduire à une forme d’anxiété lors de nouvelles rencontres. 

Jeux de société

Si votre enfant est timide et introverti, il a besoin d’un environnement calme et rassurant. Ce le ne veut pas dire que vous devez le surprotéger. Bien sûr, l’idée de s’intégrer dans un groupe d’enfants qu’il ne connaît pas peut lui faire peur. Ne le dissuadez pas d’essayer, mais tentez au contraire de dédramatiser la situation. Aidez-le à aller vers les autres tout en le rassurant et en lui expliquant qu’il ne lui arrivera rien de grave. 

Attention, ne forcez pas non plus votre enfant si une situation lui paraît vraiment terrifiante. Essayez d’y aller progressivement et en douceur pour ne pas trop le brusquer. L’enfant timide a souvent une mauvaise image de lui-même, alors encouragez-le à essayer de nouvelles activités pour développer ses compétences. Il apprendra progressivement à prendre confiance en lui, à dépasser sa difficulté à être sociable

Enfin, multipliez les occasions de rencontrer des membres de la famille ou des personnes avec qui il est déjà familier. Quelques jeux de société avec un jeune voisin, une sortie avec des cousins lui permettront de vaincre petit à petit sa timidité.

 

Bien accompagner un enfant surdoué

Pour parler d’un enfant surdoué, c’est-à-dire qui a des aptitudes intellectuelles exceptionnelles, les psychologues utilisent le terme de haut potentiel intellectuel (HPI). Chez les plus petits, cela se traduit notamment par un développement intellectuel précoce par rapport aux autres. Cela ne signifie pas toujours que ces élèves ont de meilleurs résultats scolaires. 

Pour savoir si votre enfant fait partie des enfants zèbres (autre nom donné aux HPI), un diagnostic peut être posé uniquement grâce à un test de QI

Ces enfants vont pouvoir  faire preuve d’une grande facilité d’apprentissage dans les domaines qu’ils apprécient, ils seront capables de résoudre des problèmes complexes pour leur âge, mais ils auront également des troubles du sommeil, une hyperactivité car leur curiosité est insatiable et ils pourront aussi développer une hypersensibilité

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, ces enfants peuvent manquer de confiance en eux. Leur précocité fait qu’ils ne comprennent pas toujours les choses de la même manière que les autres et se sentent parfois différents de leurs pairs. Il est donc important que vous aidiez votre enfant à avoir confiance en lui et que vous lui donniez la possibilité de pratiquer des activités qui le stimulent et lui plaisent. Essayez cependant de ne pas avoir trop d’attentes vis-à-vis de lui. 

L’éducation bienveillante offre une approche éducative intéressante. Elle se base sur le respect mutuel, en plaçant l’enfant à hauteur de l’adulte, et en lui permettant de développer son potentiel. 

 

Picto test neurologique

 

Bon à savoir

Entre timidité, hypersensibilité et précocité, la différence est parfois difficile à percevoir. Si vous avez des doutes concernant votre enfant, n’hésitez pas à consulter un psychologue qui pourra lui faire faire un test de QI (Quotient Intellectuel). 


Prendre soin de lui grâce à une bonne assurance

Accompagner au mieux votre enfant dans son développement est votre principale préoccupation. Mais pour être sûr qu’il soit bien protégé dans ses activités extrascolaires, à l’école et en dehors, pensez à souscrire à une bonne assurance scolaire et extrascolaire.  En cas de maladie ou de blessures, Carrefour Assurance vous accompagne dans tous les petits tracas du quotidien.

Partager cet article

Cela pourrait vous intéresser