Mon enfant de 2 ans ne parle pas et crie : que faire ?

enfant de 2 ans ne parle pas et crie
Par Carrefour Assurance | 06 Octobre 2021

Votre enfant vient d’avoir 2 ans et pourtant il ne parle pas ? Il a même tendance à crier pour s’exprimer. Pas de panique : les enfants n’acquièrent pas tous le langage au même âge, certains ont besoin de plus de temps que d’autres. Comment stimuler votre bébé et l’inciter à parler ? À partir de quand faut-il s’inquiéter ? Voici les réponses à vos questions.

Pourquoi mon enfant de 2 ans ne parle-t-il pas ? 

Les bébés commencent généralement à prononcer des mots à partir de 12 mois. Puis, le vocabulaire se développe vers 2 ans, l’association de certains mots émerge. On peut par exemple entendre l’enfant dire “Papa parti” ou “Maman dodo”. 

Les phrases plus complexes avec une syntaxe cohérente se mettent en place dans les années qui suivent. Ensuite, le langage est généralement considéré comme acquis vers l’âge de 5 ans.

La communication verbale s’acquiert plus ou moins vite selon les enfants. Certains ont juste besoin de temps, d’autres ne perçoivent pas l’utilité de parler puisque leurs parents ou leurs frères et sœurs les comprennent très bien et répondent à leurs besoins. Cela peut expliquer que votre enfant de 2 ans ne parle pas.

 

Picto enfant parle pas

Bon à savoir

Lorsqu’un enfant ne maîtrise pas complètement le langage, son seul moyen d’expression est souvent de crier. Si votre fille ou votre fils de 2 ans ne parle pas et crie, essayez de mettre des mots sur ce qu’il peut ressentir “je vois que tu es en colère”, “j’ai l’impression que cette situation te frustre”. Le but est de lui apprendre à comprendre ses émotions et de l’inciter à communiquer avec vous. 


Comment l’aider à s’exprimer ? 

Pour inciter votre enfant à s’exprimer, parlez-lui le plus possible. Racontez-lui une anecdote qui s’est passée dans la semaine ou demandez-lui les choses qu’il a aimé faire dans sa journée. Essayez de parler doucement et de lui donner l’opportunité de vous répondre

Discussion parent enfant

Au quotidien, mettez des mots sur ce que vous faites ou sur ce qu’il est en train de faire. Si votre enfant est un peu turbulent et que vous n’arrivez pas à capter son attention, participez à ses jeux et nommez les objets avec lesquels il joue : “quelle jolie voiture !”. N’hésitez pas à jouer avec votre fille ou votre fils en répétant les sons qu’il émet et en l’incitant à répéter les vôtres. Il cherchera certainement par la suite à répéter tout ce que vous dites. 

Par ailleurs, essayez de ne pas répondre aux besoins de votre enfant avant qu’il vous en ait fait la demande. Laissez-le réclamer son goûter par exemple, faites comme si vous n’aviez pas compris pour qu’il essaye de s’exprimer plus clairement. 

Enfin, chantez des petites chansons ou des comptines avec lui. Elles permettent à l’enfant de découvrir de nouveaux sons et de développer son langage. Vous pouvez également lui lire des histoires pour lui apprendre de nouveaux mots de vocabulaire en pointant du doigt les images

 

Quels sont les signes qui doivent alerter ? 

Il est préférable de consulter un médecin dans plusieurs cas de figure. 

- Si votre enfant de 18 mois ne cherche pas à communiquer avec vous, avec d’autres enfants ou d’autres adultes, même à travers des gestes

- Si votre enfant ne semble pas comprendre de simples consignes comme “donne-moi ta tétine”. 

- Si à l’âge de 2 ans, votre bébé utilise très peu de mots (3 ou 4 mots), il est également préférable d’en parler à votre médecin qui pourra éventuellement vous diriger vers un médecin ORL pour vérifier qu’il n’y a pas de souci au niveau auditif. S’il s’agit d’un retard de langage, celui-ci pourra être corrigé par la prise en charge d’un orthophoniste.

Il peut également s’agir d’un trouble du langage. Dans ce cas, l’élocution de l’enfant n’est pas bonne même à l’âge de 6 ans, la syntaxe pose problème, le vocabulaire n’est pas toujours approprié et il a tendance à chercher ses mots. Un trouble du langage peut s’accompagner d’autres troubles du comportement comme l’autisme, l’hyperactivité, un retard de développement…  Il sera alors nécessaire de mettre en place une prise en charge spécifique et globale en suivant les conseils de votre médecin. 

 

Protégez votre enfant dès ses 2 ans 

En grandissant, votre enfant apprend à communiquer et à découvrir le monde. À la maison ou à l’extérieur, un petit accident peut vite arriver. Lunettes cassées, responsabilité civile, dommages subis ou causés… Carrefour Assurance vous propose une assurance scolaire et extrascolaire pour vous accompagner en toutes circonstances.  

Partager cet article

Cela pourrait vous intéresser