Quelles différences entre la dyslexie et la dysorthographie ?

Enfant en train d'écrire
Par Carrefour Assurance | 07 Décembre 2020

Parmi les troubles dys, il existe des problèmes moteurs, mais également des troubles de l’apprentissage avec lesquels l’enfant a du mal à traiter certaines informations. La dyslexie et la dysorthographie en font partie. Si elles vont souvent de pair, il ne s’agit pourtant pas du même handicap. Découvrez les définitions de ces deux troubles liés au langage écrit, leurs symptômes, et les solutions pour y faire face.  

Qu’est-ce que la dyslexie ? 

La dyslexie fait partie des troubles dys (dyscalculie, dysphasie, dyspraxie…). C’est un trouble de l'apprentissage de la lecture lié à un fonctionnement cérébral atypique durable. Pour faire simple, cela veut dire que le cerveau des personnes atteintes de ce trouble fonctionne différemment. Certains chercheurs pensent que cela pourrait être lié à un trouble visuel. Les enfants atteints de dyslexie rencontrent de grandes difficultés dans l’acquisition et dans l’automatisation des mécanismes nécessaires à la maîtrise du langage écrit (lecture, écriture, orthographe…). 

lecture enfant

 

Les symptômes de la dyslexie 

On pose généralement le diagnostic de la dyslexie au début de la classe de CE2. Parmi les symptômes, vous pouvez remarquer rapidement une confusion dans l’espace entre le bas et le haut, ainsi qu’entre la gauche et la droite. Les enfants atteints de ce trouble du langage écrit présentent aussi les symptômes suivants :

  • Une lecture particulièrement lente, hésitante et saccadée ;
  • Une incompréhension de ce qui est lu ;
  • Une capacité de concentration et de mémorisation très limitée ;
  • Une incompréhension du découpage des mots en syllabes ;
  • Une confusion auditive ou phonétique entre les consonnes constrictives (s, ch, j, z, f, v) et les consonnes occlusives (t, k, p, d,g). Par exemple, il peut exister une confusion entre “foi” et “toi” ;
  • Une confusion auditive ou phonétique entre les consonnes sonores (b, d, g, v, j, s) et les consonnes sourdes (p, t, k, f, ch, s). Par exemple, l’enfant peut confondre “bouche” et “touche” ;
  • Des problèmes avec l’orthographe : des inversions de lettres ou de syllabes ou de certains mots (or/ro, cri/cir, on/no, bras/bar). 

Les solutions face à la dyslexie 

Il est tout à fait possible de travailler sur les différents symptômes de la dyslexie grâce à un accompagnement pluridisciplinaire. La rééducation orthophonique sera primordiale dans la prise en charge de l’enfant. Durant cette rééducation, plusieurs évaluations personnalisées auront lieu pour mesurer les progrès accomplis.
Par ailleurs, certains aménagements scolaires sont envisageables, avec notamment la mise en place d’un projet personnalisé de scolarisation (PPS). Votre enfant dyslexique pourra ainsi bénéficier d'aménagements spécifiques à l’école, comme du temps supplémentaire pour ses examens, par exemple. En parallèle, il est important pour le petit d’être accompagné par ses parents, qui pourront mettre des mots sur ce handicap, et l’encourager au quotidien dans ses apprentissages.

 

Picto enfant tapis

 

Bon à savoir

La méthode Padovan, appelée également « réorganisation neuro-fonctionnelle » (RNF) consiste à faire revivre à l’enfant les étapes de son développement, pour réorganiser son cerveau. Elle est utilisée pour traiter les troubles dys comme la dyslexie et la dysorthographie. 


Qu’est-ce que la dysorthographie ? 

La dysorthographie est un trouble du langage écrit, et non de la lecture. Elle a des conséquences sur l’acquisition et l’assimilation de l’orthographe. L’enfant dysorthographique ne parvient pas à réaliser des productions écrites correctes. On distingue la dysorthographie de développement, innée chez l’enfant, de la dysorthographie acquise, qui peut apparaître à la suite d’un traumatisme.

 

Les symptômes de la dysorthographie

Les premiers symptômes de la dysorthographie sont généralement visibles dès l’école maternelle. On remarque chez l’enfant dysorthographique :

  • un retard de langage ;
  • des difficultés de concentration et de mémorisation ;
  • un vocabulaire pauvre ;
  • une mauvaise compréhension des sons ;
  • un problème d’orientation spatio-temporelle. Les petits accidents peuvent vite arriver avec un enfant atteint de ce trouble : une assurance scolaire et extrascolaire peut donc être d’une grande utilité pour le protéger.

 À l’école primaire, on remarque généralement :

  • un retard important au niveau de la lecture en CP ;
  • une difficulté à reconnaître les lettres et les mots ;
  • une calligraphie irrégulière ;
  • beaucoup de fautes d’orthographe ;
  • un écart entre le raisonnement de l’enfant et ses productions écrites ;
  • une incompréhension de ce qui est lu.

Les solutions face à la dysorthographie 

Vous pouvez atténuer les symptômes de la dysorthographie grâce à une bonne prise en charge. Dans tous les cas, et suite à un diagnostic, l’accompagnement d’un orthophoniste dans le cadre d’une rééducation sera nécessaire. L’enfant pourra ainsi travailler sur des exercices d’écriture pour solliciter sa mémoire visuelle. Il devra également faire des dictées, et lire à voix haute, pour assimiler les règles syntaxiques et lexicales, et mémoriser les mots.

Enfant chez le médecin

Le soutien de l’entourage est également essentiel pour aider l’enfant à avoir confiance en lui. Il peut en effet ressentir un mal-être à l’école, se sentir exclu, s’isoler. Pour certains enfants, un suivi psychologique pourra être envisagé. 

 

Comment distinguer dyslexie et dysorthographie ?

Vous l’avez compris : la dyslexie et la dysorthographie sont deux troubles de l’apprentissage qui concernent le langage écrit. Pour résumer, la dyslexie est un dysfonctionnement de la lecture, alors que la dysorthographie est un dysfonctionnement de l'écriture. Elles sont causées par le même trouble neurologique qui entraîne un déficit cognitif.

Même s’il s’agit de deux troubles distincts, la plupart des enfants dyslexiques sont également dysorthographiques. Pourquoi ? Parce que si un enfant a des difficultés pour comprendre et reconnaître les mots qu’il voit, il rencontrera souvent des difficultés pour les écrire. 

Si vous avez des doutes concernant votre enfant, il est important de consulter un médecin, qui pourra poser un diagnostic précis et vous orienter vers les bons professionnels pour l’accompagner au mieux. 

Partager cet article
Assurance scolaire
Assurance Scolaire

Assurez votre enfant à l'école et pendant ses activités extra-scolaires. Souscription en ligne et attestation immédiate !

J'en profite !

Cela pourrait vous intéresser