Éducation du chiot : quand commencer ? Nos conseils

Éducation du chiot
Par Carrefour Assurance | 12 Mars 2021

Vous venez d’accueillir un chiot à la maison et vous vous demandez quand commencer son éducation ? Celle-ci doit débuter le plus tôt possible, car c’est la clé d’une relation harmonieuse entre votre animal et les humains. Découvrez les différentes étapes de l’éducation du chiot, et les outils pour vous aider !

Pourquoi éduquer un petit chien ? 

L’éducation de votre chiot est nécessaire afin d’obtenir une relation agréable et sereine avec lui dans le futur. Votre chiot doit apprendre à bien se comporter avec ses congénères. Il est aussi essentiel qu’il apprenne à se comporter correctement avec vous et avec les humains, de manière générale. C’est la clé pour que votre animal de compagnie vive en harmonie avec votre famille.

Fixez dès le départ des règles avec votre chiot

 

Quand commencer l’éducation du chiot ? 

N’oubliez pas qu’il est toujours plus facile d’apprendre de bonnes habitudes que de faire disparaître de mauvais comportements ! L’éducation du chiot commence donc dès son plus jeune âge : chez son éleveur, puis dès qu’il intègre votre famille, généralement dans la période qui suit ses deux mois. 

 

Comment éduquer son chiot ? 

L’éducation du chiot est basée sur des méthodes d’éducation positive, également utilisées pour le dressage du chien adulte

Pour cela, récompensez tous les bons comportements réalisés par votre chiot ! Ils peuvent être exprimés spontanément (sans demande de votre part) ou en réponse à une sollicitation. N’utilisez pas de punitions, contentez-vous d’éviter et d’ignorer les comportements non voulus. 

 

Les ordres de bases 

Parmi le top 10 des apprentissages importants pour le chiot, il existe 6 ordres de base à inculquer à votre animal :

  • S’assoir 
  • Marcher sans tirer
  • Le calme 
  • Le rappel 
  • Se coucher 
  • Pas bouger 

La propreté 

L’acquisition de la propreté peut mettre du temps sans que cela soit inquiétant. Soyez stratégique pour lui apprendre à faire ses besoins à l’extérieur : 

  • Sortez-le après chaque repas, après ses phases de sommeil ou après avoir joué avec lui.
  • Ne le punissez jamais s’il a fait ses besoins à l’intérieur sans que vous vous en rendiez compte. 
  • Ne ramassez jamais ses besoins devant lui. 
  • S’il fait ses besoins devant vous à l’intérieur, dites-lui un « non » ferme, et mettez-le dehors.

 

Picto chien promenade

 

L’astuce en plus

Récompensez fortement dès que votre chiot fait ses besoins dehors. Ne prenez pas l’habitude de le rentrer dès qu’il finit ses besoins : il n’aura alors pas intérêt à les faire rapidement. 


La socialisation 

Le chiot doit découvrir son environnement avec des stimulus variés dès son plus jeune âge, pour ne pas qu’il en ait peur plus tard dans sa vie. Il faut donc que vous le sortiez dans des endroits différents où il pourra expérimenter des situations différentes : autres animaux, humains, bruits, couleurs, odeurs, etc.

Les limites 

Il faut savoir donner des limites à votre chiot afin de stopper un comportement désagréable ou dangereux. Nous vous conseillons le mot-clé « tu laisses » ou le classique  « non ». Pour être efficace, le mot doit être associé à une récompense donnée par le maître (tu laisses = récompense systématique). Si cette association est bien apprise, « tu laisses » ou « non » doit stopper votre chiot dans ce qu’il est en train de faire et il doit revenir vers vous pour sa récompense. 

 

Chiot avec jeux

Quelles différences avec un chien adulte ? 

N’oubliez pas que votre chiot ne peut pas se concentrer trop longtemps. Vos séances doivent être courtes (5 minutes) et simples (ordre de base). De plus, il découvre le monde et son environnement. Soyez indulgent et n’hésitez pas à récompenser toutes bonnes actions. 

 

Quels sont les outils d’aide à l’éducation ? 

 

Un renforçateur positif 

De manière à récompenser votre chiot dès qu’il se comporte positivement, vous devez toujours avoir avec vous un renforçateur positif. Ce dernier est adapté à votre chiot, s’il est :

  • gourmand : ses friandises préférées.
  • joueur : son jouet préféré.
  • câlin : vos caresses.

Un clicker 

Il s’agit d’un petit boîtier à emporter partout avec vous et qui fait un bruit « click » lorsque vous appuyez dessus. L’intérêt de cette méthode est d’indiquer instantanément à votre chien lorsqu’il réalise une action positive. Vous devez donc cliquer le plus rapidement possible sur le boîtier au moment où votre chiot obéit ou se comporte positivement !  

Le clicker ne fonctionne que si le « click » est associé à un renforçateur positif. Le « click » doit donc systématiquement être suivi d’une récompense

 

Comment être aidé ? 

Si vous souhaitez être accompagnés et offrir à votre chien la possibilité de découvrir d’autres congénères et humains, vous pouvez vous inscrire à l’école des chiots. Celle-ci peut commencer dès ses 11 semaines. Une fois adulte, votre chien peut toujours s’entraîner dans un club de dressage. 

 

Quelles sont les choses à éviter ? 

Plusieurs erreurs sont à éviter dans l’éducation du chiot.

- Manquer de patience ! N’allez pas trop vite dans vos apprentissages. Répétez plutôt plusieurs fois un exercice que votre chiot maîtrise.

- Manquer de régularité ! Vos séances doivent être quotidiennes, mais très courtes. 

- Terminer sur un échec ! Finissez systématiquement votre séance par une réussite. Demandez à votre chiot un exercice qu’il maîtrise parfaitement et clôturez la séance par un mot-clé « stop », « fini », etc.

- Manquer de rigueur ! Votre chiot doit comprendre quel comportement est positif. Ceci n’est réalisable que si vous êtes assez rigoureux et réactif pour le féliciter au moment même où il exprime le comportement souhaité. 

- Manquer de cadre ! Pour travailler votre chiot, choisissez un endroit sans trop de stimulations pour qu’il puisse se concentrer. 

- Utiliser pleins de mots différents ! Soyez précis dans vos demandes. Il faut que vous utilisiez toujours le même mot-clé pour un même ordre. « Au pied  » est différent de « viens là ».

- Penser que son chiot restera chiot ! Ayez toujours en tête que le mignon chiot que vous avez devant vous deviendra un chien adulte ! Ses mordillements, aboiements, bousculades ne seront alors plus aussi attendrissants. 

- Ne pas protéger son chiot contre les éventuels problèmes ! Dès ses trois mois, vous pouvez souscrire à une assurance santé chien pour mieux protéger votre chiot en cas de problèmes de santé ! 

Partager cet article
Assurance Santé Chien Chat
Assurance Santé Chien Chat

Faites-vous rembourser vos frais vétérinaires grâce à l'assurance santé Chien Chat !

En savoir plus

Cela pourrait vous intéresser