Le guide pour comprendre l’éducation de son chiot

Par Carrefour Assurance | 22 Juin 2020

Vous venez d’adopter un chiot, et il est déjà grand temps de s’atteler à son éducation ! En effet, pour une cohabitation réussie et des promenades agréables, vous devez faire de votre petit animal un chien bien dressé et accompli. Pour cela, il faut bien comprendre les besoins fondamentaux du chien, comme manger ou avoir des contacts avec d’autres êtres vivants, mais aussi l’importance de l’éducation. Faisons le point sur tout ce que vous devez savoir pour éduquer votre chiot

Pourquoi éduquer votre chiot est-il important ?

L’éducation d’un chiot est cruciale. Pour bien vivre avec votre chien, il doit connaître des règles et des limites. Il doit aussi se sociabiliser quand il est jeune, aussi bien avec les humains que les autres animaux. C’est la condition sine qua non pour que votre animal de compagnie soit bien dans ses pattes. 

Vous vous apprêtez à accueillir un chiot ? L’éducation canine doit débuter dès son arrivée chez vous, généralement vers l’âge de deux mois. Elle commence par l’éducation à la propreté, l’important apprentissage du non, et celui de son nom. 

 

Picto chiot et chienne

Bon à savoir

Depuis la naissance du chiot jusqu’à son adoption, c’est sa mère qui se charge des premiers enseignements. Elle lui apprend à ne pas mordre trop fort, et à respecter la hiérarchie de la meute – ici la fratrie. Pour corriger les petits écarts, elle attrape doucement son petit par la peau du cou. Cela signifie “non”. C’est également grâce à sa mère que le chiot s’identifie à l’espèce canine. 


Comment les chiens fonctionnent-ils ?

Beaucoup de fausses idées circulent sur les toutous. C’est pour cela qu’il est important de comprendre leur fonctionnement. 

 

Une notion du bien et du mal absente 

Premier élément à retenir : les chiens ne font pas de différence entre le bien et le mal. D’où l’importance de l’éducation et du système des punitions et récompenses. C’est grâce à cela que vous parviendrez à éduquer votre chiot. 
De la même manière : les chiens ne se vengent pas. Ils ne font pas de bêtises dans le but d’énerver leur maître. Par exemple, si vous sortez toute la nuit, et qu’à votre retour votre toutou a uriné dans le salon, ce n’est pas pour vous faire payer de l’avoir laissé seul, mais simplement parce qu’il n’a pas pu se retenir. 

 

Bon à savoir

Les chiens ne comprennent les punitions que quand ils sont pris sur le fait. Ils n’ont pas la capacité de relier des événements du passé à vos actions présentes. Inutile donc de les punir maintenant pour une bêtise commise quelques minutes plus tôt.

 

 

Un instinct de chasseur 

Même si le chien a été domestiqué il y a des milliers d’années, il ne faut pas oublier que c’est un animal avec un fort instinct de chasseur. Beaucoup de leurs réflexes et de leurs agissements en découlent. À la vue d’un animal inconnu, ils sont pris de l’envie de chasser cette potentielle proie. Cela peut parfois être dangereux (fuite sans laisse, attaque sur de plus petits chiens, etc.). Généralement, ce comportement est inhibé chez les chiens bien éduqués. L’éducation du chiot sert justement à transférer ces comportements vers une alternative : le jeu. En apprenant à jouer au frisbee, à ramener la balle, à tirer sur sa corde, votre chiot transforme son instinct de chasseur en appétence pour le jeu et le contact avec vous-même. 

Frisbee pour chien

 

Quels sont les besoins fondamentaux du chiot ?

Avant de dresser son chiot de la meilleure des manières, il faut répondre à ses besoins. Ils sont classés en trois catégories : les besoins primaires, sociaux, et d’estime (ou individuels).

 

Les besoins primaires 

Les besoins primaires sont les attentes vitales : boire, manger et faire ses besoins. Il faut que ces besoins soient constamment comblés pour éviter les petites bêtises du quotidien, comme le vol de nourriture dans la poubelle ou sur la table. Lors de l’apprentissage de la propreté, il est d’autant plus important de sortir très régulièrement votre chiot, pour qu’il vide sa vessie et qu’il comprenne que cela se fait dehors. Un chien dont les besoins primaires ne sont pas satisfaits s’éduque plus difficilement. 

Les besoins sociaux 

Les chiens ont également besoin de contacts, avec leur maître, mais aussi avec d’autres animaux de la même espèce. C’est là aussi un besoin essentiel qui doit être comblé pour que l’éducation de votre chiot se déroule au mieux. En effet, un animal solitaire ou qui reçoit trop peu d’amour peut être agressif, angoissé, trouillard. Il n’est alors pas disponible psychologiquement pour apprendre quoi que ce soit. 

Les besoins individuels 

Chaque toutou à son petit caractère. Lorsque vous adoptez un chiot, il apprend à vous connaître, et vous apprenez aussi à découvrir qui il est. Certains chiens ont besoin de beaucoup d’attention, d’autres au contraire demandent des moments de solitude… Pour une éducation parfaitement réussie, vous devez apprendre à connaître votre animal le mieux possible. Vous saurez ainsi quel est le meilleur moment pour une leçon de dressage, mais aussi comprendre les appréhensions ou les difficultés de votre chien. 

Câlin chien

 

Quels sont les grands principes de l’éducation du chiot ? 

Maintenant que vous connaissez le fonctionnement de votre chiot ainsi que ses besoins, il est temps de commencer son éducation. L’éducation positive est recommandée pour l’apprentissage de votre animal. C’est en effet la méthode qui prend le plus en compte ses besoins fondamentaux, puisqu’elle repose sur sa motivation. Et, pour avoir un chien motivé, il faut un chien comblé ! 

Même un chien sourd peut être éduqué avec cette méthode et un peu de patience. Voici quelques techniques issues de cette méthode :

 - le leurre : c’est en fait la technique de la friandise. Vous pouvez vous en servir pour guider le chien dans l’apprentissage des positions par exemple. Le chiot suit votre main, et s’assoit si vous utilisez la bonne gestuelle. Une fois que c’est fait, récompensez-le avec une caresse ou une friandise. 

- le clicker : même principe, sauf que vous n’avez pas à donner systématiquement une friandise : une fois que le chien a associé le son du clicker au don d’une récompense, il réagira dès qu’il entendra le bruit. 

- l’imitation : les toutous sont des animaux qui fonctionnent par mimétisme. Si vous avez déjà un chien adulte lors de l’adoption de votre chiot, le petit imite le plus grand, et fera son apprentissage presque “tout seul”. 

 

Soyez là pour votre chiot tout au long de sa vie 

Adopter un chiot, c’est merveilleux, mais c’est aussi beaucoup de responsabilités. En cas de maladies, de blessures, ou tout simplement pour le faire stériliser, les frais vétérinaires peuvent vite monter ! Souscrire à une assurance chien est une solution pour éviter de faire mal à votre porte-monnaie. Carrefour Assurance propose une assurance santé chien chat pour que la santé de votre animal reste toujours votre priorité. 
 

 

Partager cet article
ASSURANCE SANTE CHIEN CHAT

Protéger votre chien, c’est être là pour sa santé, au quotidien et seulement à partir de 6,39€ par mois* ! 

Je découvre !
Assurance Santé Chien Chat
Assurance Santé Chien Chat

Faites-vous rembourser vos frais vétérinaires grâce à l'assurance santé Chien Chat !

En savoir plus

Cela pourrait vous intéresser