Top 10 des apprentissages importants pour votre chiot

Vous venez d’accueillir un petit compagnon à la maison et sa bouille vous fait tellement craquer que vous n’osez pas le gronder ? Pourtant, son éducation est cruciale et doit commencer dès le plus jeune âge. Un chien ne naît pas obéissant : il le devient. À vous de jouer pour lui donner les bonnes habitudes et lui apprendre à bien se comporter. Carrefour Assurance vous livre toutes les clés pour un apprentissage réussi.

 

1- Répondre à son nom 

Vous avez enfin trouvé le nom parfait pour votre chiot. Il faut maintenant lui apprendre son nom. Premièrement : répétez son nom aussi souvent que possible pendant la journée, et assimilez-le choses agréables pour lui : repas, jeux, caresses… Il comprendra très vite que vous vous adressez à lui. Pour l’apprendre à réagir à son nom, vous pouvez également lui proposer des exercices. Installez-vous dans une pièce calme. Montrez-lui une friandise et prononcez distinctement son nom. Il réagit ? Récompensez-le. Sinon, attendez quelques minutes et recommencez. Au fur et à mesure, vous pourrez corser l’apprentissage, en répétant l’exercice dans des endroits publics, comme dans un parc par exemple.

 

2- Comprendre les ordres de base 

chien

Votre compagnon doit rapidement comprendre les ordres basiques et indispensables pour vous faire obéir au quotidien. Pour lui apprendre le « assis », rien de plus simple. Mettez-vous en face de lui avec une friandise et déplacez-la de sa truffe vers sa queue en répétant l’ordre. Répétez l’opération plusieurs fois et pendant plusieurs jours d’affilée, jusqu’à ce que votre chien assimile le mot à l’action que vous attendez de lui. Une fois qu’il maîtrise le “assis”, le passage au « couché » peut s’apprendre en quelques minutes. Descendez une friandise entre ses pattes et attendez qu’il se couche. Récompensez-le, répétez et le tour est joué !

 

3- Apprendre à votre chiot à ne pas mordre 

Un chiot qui mordille pour jouer, c’est tout à fait normal. Mais à l’âge adulte, il est important de le débarrasser de cette habitude afin qu’il ne vous blesse jamais, même si c’est un jeu pour lui. Si votre chien commence à mordre pendant un jeu, dites-lui “non” fermement et stoppez immédiatement le jeu. Adoptez ce comportement chaque fois qu’il vous mord. Pensez tout de même à lui laisser à sa disposition des jouets ou des os à mastiquer : votre chiot a besoin de faire ses dents pendant ses premiers mois.

 

Mon chien est adulte : comment le dresser ? Il n’est jamais trop tard pour apprendre ! Même si les mauvaises habitudes ont la vie dure, en vous armant de patience, vous pourrez parfaitement éduquer votre chien déjà adulte. Celui-ci pourra d’ailleurs se montrer plus concentré qu’un jeune chiot. Notez cependant que les exercices devront être répétés plus souvent et plus longtemps pour qu’il les intègre. Adoptez le système de la récompense et soyez persévérant ! Ne grondez pas votre chien en criant : vous risquez de le stresser et de l’effrayer.

 

4- Faire ses besoins dehors 

L’apprentissage de la propreté est l’une des priorités pour votre chiot. Soyez patient : vous serez sûrement confronté à quelques petits accidents. Si vous le prenez en flagrant délit, dites-lui fermement « non » et emmenez-le immédiatement dehors. Sortez-le régulièrement – au moins 5 à 7 fois par jour, tant qu’il n’est pas propre, dans l’idéal à  heures fixes et récompensez-le dès qu’il fait ses besoins dehors.

 

5- Empêcher un chien d’aboyer 

chien aboie

Un chien n’aboie pas pour rien. Les raisons peuvent être multiples : il essaye peut-être d’attirer votre attention, il veut garder son territoire (votre jardin) ou il a tout simplement peur. Avant toute chose, tentez de comprendre la source des aboiements. S’il a peur, familiarisez avec l’objet source de stress. Dès que votre chien aboie, dites-lui “non” d’un ton ferme : il se concentrera sur votre ordre et comprendra qu’il faut obéir. S’il arrête d’aboyer, vous pouvez le récompenser. N’essayez pas de crier plus fort que lui : il pourrait interpréter cela comme des aboiements, ce qui ne ferait que l’exciter davantage.

 

 

6- Interdire une pièce à votre animal 

Vous souhaitez interdire l’accès à une chambre ou à l’étage à votre animal de compagnie ? Commencez par laisser la porte fermée ou installez une barrière pour lui faire comprendre que l’accès est interdit. Peu à peu, laissez la barrière ou la porte ouverte : à chaque fois qu’il essaye d’entrer, dites “non” fermement. Vous pouvez également lui dire « Reste » ou « Pas bouger » devant le pas de la porte. N’oubliez pas de le récompenser dès qu’il obéit !

 

7- Éviter que votre chiot ne monte sur le canapé

meubles

Une place bien au chaud sur le canapé neuf en cuir : votre chien en rêve, mais vous un peu moins… Si vous êtes ferme dès le départ, votre chiot apprendra sans problème qu’il ne faut pas monter. Il suffit de lui dire « non » lorsqu’il cherche à sauter dessus ou lui ordonner de descendre si vous le surprenez installé sur votre sofa. Encore une fois, répétez l’opération jusqu’à ce qu’il assimile qu’il n’a pas le droit au canapé.

 

8- Apprendre à son toutou à marcher sans laisse 

Pour vos longues promenades en forêt, vous rêvez de laisser votre animal gambader en liberté ? Commencez par lui apprendre à marcher au pied avec sa laisse. Faites des séances de travail pour stimuler sa concentration : faites des virages à droite et à gauche, changez votre rythme de marche… Votre chien apprendra ainsi à vous suivre et à rester concentré. Avec de la pratique, vous pourrez ensuite laisser tomber la laisse. Si vous possédez un chiot ou un chien adulte récemment adopté, assurez-vous qu’il répond bien à son nom avant de lâcher. Il faut être sûr de pouvoir le faire revenir auprès de vous si vous l’appelez.

 

9- Récompenser régulièrement son chien 

chien mange

La récompense est très importante dans l’éducation de votre chien. Elle permet de le motiver et de l’encourager : c’est le moteur pour tous les apprentissages de votre animal. En récompensant votre compagnon dès qu’il a un bon comportement, vous l’aidez à assimiler cette action à quelque chose de positif. Le plus efficace est généralement la friandise : vous verrez que votre petit glouton sera prêt à tout pour en obtenir une ! Il peut s’agir d’une croquette, de sachets de friandises à acheter en magasin ou encore d’un petit morceau de saucisse.

 

Bon à savoir : saviez-vous qu’il existe des races de chiens plus faciles à éduquer que d’autres ? Le caniche par exemple s’éduque très simplement, tout comme l’épagneul papillon. Le golden retriever et le berger allemand sont aussi très dociles et obéissants : c’est d’ailleurs pour cette raison qu’ils font de très bons chiens-guides.

 

10- Apprendre à donner la patte 

Donner la patte n’est pas un ordre indispensable dans l’éducation de votre chien, mais c’est l’occasion de vivre un super moment de complicité avec votre animal préféré. Commencez par lui demander de s’asseoir. Tendez-lui une friandise dans votre main fermée en répétant l’ordre. Votre chien essaiera de l’ouvrir avec sa patte. Dès qu’il la tend, donnez-lui la récompense. Répétez plusieurs fois jusqu’à ce qu’il assimile l’ordre.

 

N’oubliez pas d’assurer votre compagnon 

Dès que vous accueillez votre nouveau compagnon à la maison, pensez à l’assurer. L’Assurance Santé Chien et Chat de Carrefour Assurance vous rembourse une partie des frais de santé pour que vous preniez soin votre animal préféré l’esprit léger.

Partager cet article

En poursuivant votre navigation sur ce site, sans modifier le paramétrage de vos cookies, vous acceptez l'utilisation de cookies susceptibles de vous proposer des services, offres ou publicités adaptés à vos centres d'intérêts et de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus Ok