Qu’est-ce que le sida du chat ?

Par Carrefour Assurance | 27 Août 2020

Le sida du chat existe. Il est généralement appelé FIV pour Feline Immunodeficiency Virus, en anglais (virus de l’immunodéficience féline, en français). C’est une maladie virale très contagieuse chez les félins et qui peut se révéler mortelle à terme. L’anorexie et l'hyperthermie en sont des symptômes et, malheureusement, il n’existe aucun traitement. Voici tout ce qu’il y a à savoir sur le sida du chat

Qu’est-ce que le FIV, le sida du chat ? 

Le FIV est une maladie virale extrêmement contagieuse. Elle se transmet entre félins par la salive, les sécrétions sexuelles, les transmissions sanguines ou encore la lactation (une chatte qui allaite ses chatons par exemple). Mais le vecteur principal de transmission reste la morsure. C’est pourquoi les mâles errants ont 5 fois plus de probabilité de l’attraper que les femelles, car ce sont eux qui se battent le plus. 

Le FIV est une immunodéficience c’est-à-dire que ce virus provoque un affaiblissement continu et important du système immunitaire de l’animal. Celui-ci est ainsi beaucoup plus sujet aux infections et autres maladies puisque son corps lutte plus difficilement contre. 

 

Bon à savoir

D’après 30 millions d’Amis, le sida du chat toucherait 10 à 15 % de la population des chats errants, en France. Dans certains pays avec de nombreux chats errants, comme l’Italie ou le Japon, cette proportion atteindrait même 25 à 30 % de la population féline.

 

Les étapes et symptômes de la maladie 

Lorsqu’un matou est infecté, il y a 3 phases de la maladie avec des symptômes différents : 

- Phase 1 dite “aiguë” : entre 2 et 12 semaines après l’infection, le taux de virus dans le sang est très élevé. Le chat malade peut montrer des signes d'hyperthermie (une fièvre), d’anorexie (il cesse de manger et peut maigrir fortement). Il peut également présenter un état d’abattement général, mais aussi développer des maladies comme une stomatite (inflammation des muqueuses de la gueule) et une lymphadénomégalie (un gonflement important des ganglions). 

Laissez votre chat venir vers vous pour les câlins

- Phase 2 dite asymptomatique : passée la 12e semaine, la charge virale diminue dans l’organisme du félin (son corps répond au virus et le taux de virus présent dans son sang baisse). Lors de cette phase, le chat n’a plus de symptômes. Il peut ainsi vivre des années sans montrer signe de la maladie mais il reste contagieux. 

- Phase 3 dite terminale : c’est l'immunosuppression. Le corps du chat n’oppose plus de défenses, son organisme ne peut plus combattre les infections qui le touchent. Le petit félin est à la merci de maladies ainsi que des tumeurs cancéreuses. 

 

Le sida du chat peut-il se transmettre aux humains ? 

Le sida du chat n’est absolument pas transmissible à l’homme. Si vous décidez d’adopter un chat malade dans un refuge ou une association, rassurez-vous : vous ne craignez rien, même en cas de morsure

 

Picto lion

 

Bon à savoir

Le FIV ne concerne pas que les chats mais aussi de nombreux membres de la famille des félins : lions, lynx et tigres. C’est le même virus qui circule entre les espèces. 


Quel traitement pour mon chat malade ? 

Il n’existe pas de traitement pour guérir votre chat du FIV. Les infections ou les maladies opportunes (c’est-à-dire celles qui “profitent” de la baisse du système immunitaire pour attaquer) peuvent être prises en charge individuellement. Cependant, aucun traitement ne guérit le sida du chat en tant que tel. 
Il n’existe pas non plus de vaccin. Si vous êtes le propriétaire d’un chat porteur du virus vous devez absolument l’empêcher d’aller à l’extérieur et limiter tous ses contacts avec des chats sains. 

 

Picto vétérinaire

 

L’avis du véto

“La détection de la présence du FIV dans le corps du chat n’est possible que par des tests spécifiques. Un examen sanguin classique ne décèlera pas le virus. En cas de doute (votre chat a fugué et s’est battu, il a des symptômes dont vous ne trouvez pas la cause), n’hésitez pas à demander un test à votre vétérinaire.” 

Dr Cédric Vermetti 


Comment prendre soin d’un chat qui souffre du FIV ? 

Si vous ne pouvez pas guérir votre animal, des conseils peuvent vous aider à le soulager et à allonger un peu son espérance de vie

Ainsi il faut que vous preniez grand soin de son alimentation. Elle doit être de qualité : riche en protéines, faible en matières grasses. Vous pouvez également lui donner une algue, la spiruline, dont les vertus sur le système immunitaire sont connues. 

Enfin, vous devez éviter toute source de stress à votre animal de compagnie et lui assurer un suivi vétérinaire régulier : calendrier de vaccination à jour, traitements antiparasitaires réguliers, etc. En cas de comportement ou de symptômes anormaux, les propriétaires de chats positifs au FIV doivent également réagir plus vite. Dès la moindre inquiétude, il faut emmener l’animal chez un professionnel : le système immunitaire étant très faible, le risque de complications est aussi plus important.

Quoi qu’il en soit, n’attendez pas que votre chat soit malade. Une assurance santé chat peut être bien utile pour éviter de voir grimper vos frais vétérinaires, si votre animal contracte la maladie après la souscription. 

 

Partager cet article
ASSURANCE SANTE CHIEN CHAT

Protéger votre chat, c’est être là pour sa santé, au quotidien et seulement à partir de 5,31€ par mois* !

Je découvre !
Assurance Santé Chien Chat
Assurance Santé Chien Chat

Faites-vous rembourser vos frais vétérinaires grâce à l'assurance santé Chien Chat !

En savoir plus

Cela pourrait vous intéresser