Comment bien nourrir un chaton non sevré ?

Ça-y-est, vous avez craqué : vous avez adopté un adorable petit chaton. Malheureusement, cette petite boule de poils a été séparée de sa mère trop tôt et ne peut pas se nourrir seule. Vous voilà donc avec un chaton non sevré qui a besoin de toute votre attention. Carrefour Assurance vous donne tous ses conseils pour bien nourrir votre chaton non sevré et s’assurer qu’il grandit en bonne santé.

Avant tout, évaluez l’âge de votre chaton

Pour nourrir correctement votre chaton et lui donner les bons nutriments en quantités adaptées, il est essentiel que vous connaissiez son âge. Si l’âge de votre chat ne vous a pas été indiqué lors de son adoption, voici quelques indices à observer. 

  • Regardez ses yeux : les chatons naissent avec les paupières fermées. Si votre petit chat a les yeux fermés, c’est qu’il vient de naître ! S’il commence à ouvrir les yeux, il est environ âgé d’une semaine. Si ses yeux sont complètement ouverts, votre chaton est probablement âgé de plus de trois semaines.
  • Observez ses dents : comme les nourrissons, les chatons ont des dents de lait. Celles-ci commencent à pousser entre trois et quatre semaines et sont un bon indicateur de l’âge de votre chat. Si vous observez qu’il a toutes ses dents, alors il est un peu plus âgé ! 

Maintenez que vous avez une idée de l’âge de votre chaton, il est essentiel de lui donner une nourriture adaptée pour lui permettre de bien grandir.

 

Le conseil en +

Si l’observation de votre animal permet de bien estimer son âge, n’hésitez pas à consulter rapidement un vétérinaire pour vous assurer que votre chaton est en bonne santé et ne nécessite pas de soins spécifiques.

 

Chaton boit le lait

Choisissez un lait de qualité 

Lorsqu’ils sont nourris par leur mère, les chatons consomment du lait toute la journée en petite quantité, jusqu’à l’âge de deux mois. Si le vôtre est non sevré, vous allez devoir prendre le relai.

Mais il ne s’agit pas de choisir n’importe quel lait ! Si vous récupérez un chaton orphelin dans l’urgence, il est possible de lui donner exceptionnellement du lait de vache afin qu’il ne s’affame pas s’il est très affaibli. Attention tout de même : ce lait trop riche en lactose n’est pas adapté à son estomac fragile et peut le déshydrater en provoquant des diarrhées.

Il vous faudra donc passer le plus rapidement possible à un lait maternisé qui lui donnera tous les nutriments dont il a besoin : du lactose, des protéines et des matières grasses nécessaires à son développement. 

Il est possible de trouver ce lait spécial chat dans les magasins spécialisés, en ligne ou chez votre vétérinaire. Privilégiez les laits formulés spécialement pour les chatons et non ceux formulés pour chatons et chiots. En effet, ces laits “de secours” ont une composition moins riche en nutriments car ils ne sont pas formulés spécialement pour les besoins des chatons. S’ils sont pratiques pour nourrir rapidement votre petit chat en attendant de vous fournir en matériel, vous allez devoir passer rapidement à une recette plus adaptée.  

Il existe de nombreuses marques sur le marché, demandez conseil à votre vétérinaire pour choisir la plus adaptée à votre petit chat : vous allez devoir le nourrir au lait jusqu’à l’âge d’un mois environ.

Ampoule

 

Bon à savoir 

Entre 18 et 72 heures après la naissance de ses petits, la chatte produit un liquide très nutritif appelé colostrum. Cette substance sert à donner des anticorps aux chatons et les protège durant les premières semaines de leur vie. Si votre chaton a perdu sa mère dès les premières heures de sa naissance, n’hésitez pas à consulter votre vétérinaire pour savoir s’il est possible de lui administrer du colostrum afin de renforcer son système immunitaire. 

 


Nourrissez-le tout au long de la journée avec des quantités adaptées 

Habituellement, les chatons sevrés sont nourris très régulièrement tout au long de la journée en tétant leur maman. Vous allez donc devoir reproduire ce schéma maternel à intervalles réguliers : en plus de prendre soin de lui, ces moments permettent de créer une grande complicité avec votre animal !  

Voici les quantités moyennes minimum à administrer par tétée pour un chaton de 100 g, à adapter en fonction de son poids.

  • Chat de 1 semaine : 1,6 ml de lait, 8 fois par jour
  • Chat de 2 semaines : 2,8 ml de lait, 6 fois par jour
  • Chat de 3 semaines : 4 ml de lait, 5 fois par jour
  • Chat de 4 semaines : 5,5 ml de lait, 4 fois par jour

Au tout début de l’allaitement artificiel, l’idéal est de nourrir votre chaton toutes les deux heures environ (jour et nuit). Si vous avez un doute, écoutez-le : les jeunes chats miaulent quand ils ont faim ! 

Au terme de la quatrième semaine, vous pouvez entamer une transition douce en lui donnant de la nourriture solide : un peu de pâtée pour chaton, mélangée avec du lait maternisé. Ne lui donnez pas d’eau avant la cinquième semaine : le lait suffit amplement pour l’hydrater ! Vous pouvez continuer ce régime alterné lait / nourriture solide jusqu’à l’âge de deux mois via un sevrage progressif en changeant les proportions petit à petit : de plus en plus de pâtée et de moins en moins de lait. 

 

Un chaton en bonne santé prend environ 7 à 15g chaque jour sur sa masse corporelle. Pesez-le régulièrement pour vous assurer qu’il grandit correctement et adaptez son régime en fonction. N’hésitez pas à communiquer sa courbe de poids à votre vétérinaire ! 

 

Adoptez quelques gestes pratiques pour bien le nourrir 

Allaiter un chaton n’est pas une tâche aussi aisée qu’il n’y paraît ! Il faudra peut-être un petit temps d’adaptation, pour vous comme pour votre animal. Voici quelques bons réflexes à adopter pour réussir cette étape : 

- Choisissez un biberon adapté ou une seringue stérile : vous pouvez tester ces deux modes d’alimentation et évaluer celui qui convient le mieux à votre chaton. Si vous optez pour le biberon, n’oubliez pas de bien le stériliser avant chaque tétée et vérifiez que le trou de la tétine n’est pas trop grand afin qu’il ne s’étouffe pas. Lavez bien le biberon ou la seringue après chaque utilisation. 

- Préparez correctement le lait : comme pour les nourrissons, assurez-vous que le lait est correctement dilué et à la bonne température, c’est-à-dire tiède pour que le chaton ne se brûle pas. Une température de 38,5 °C est optimale. Respectez les quantités préconisées sur la boîte de lait ou celles conseillées par votre vétérinaire.

- Positionnez correctement votre chaton : pour allaiter votre chaton de manière optimale, tentez de reproduire au mieux les conditions d’un allaitement naturel. Assurez-vous que votre petit chat est bien réveillé avant de le nourrir en lui donnant le bout de votre doigt : s’il ne dort pas, il commencera à le téter par réflexe. Positionnez votre chaton dans un endroit chaud et confortable, en l’allongeant sur une couverture ou sur vos genoux par exemple. Allongez-le toujours sur le ventre et soyez patient : laissez-le téter à son rythme afin d’éviter les fausses routes. Si vous ne positionnez pas votre petit chat correctement, il risque de s’étouffer ou de ne pas se nourrir suffisamment. 
   

Illustration chat

 

Une fois votre chaton repu, vous pouvez en profiter pour le rassurer et créer des liens de complicité en lui prodiguant des petites caresses. Si vous le pouvez, laissez-le s’endormir sur vous pour qu’il s’habitue à votre odeur.  

 

L’astuce en + 

N’oubliez pas que, sans sa mère, le chaton est encore trop jeune pour être propre. Pensez à le nettoyer en passant un gant légèrement humide sur ses poils une fois par jour. Vous éviterez ainsi les infections cutanées, les bactéries ou les maladies.

 

Protégez votre chaton avec Carrefour Assurance 

Votre chaton devient un nouveau membre à part de votre famille et vous avez envie de le protéger ! Carrefour Assurance accompagne vos animaux de compagnie au quotidien grâce à son assurance santé chien chat. Il vous suffit de choisir la protection la plus adaptée à votre animal et à votre budget. Nous vous proposons également de nombreux conseils et astuces dans tous les domaines du quotidien : enfants, habitation, animaux, appareils high tech ou encore auto. Pour être avec vous quand tout va mal, mais aussi quand tout va bien  ! 

Partager cet article
ASSURANCE SANTE CHIEN CHAT

Protéger votre chat, c’est être là pour sa santé, au quotidien et seulement à partir de 5,31€ par mois* !

Je découvre !
Assurance Santé Chien Chat
Assurance Santé Chien Chat

Faites-vous rembourser vos frais vétérinaires grâce à l'assurance santé Chien Chat !

En savoir plus