Mon enfant a été mordu par une tique, quels sont les risques, et que faire ?

Par Carrefour Assurance | 26 Novembre 2020

Au cours d’une balade en forêt ou en jouant dans l’herbe, il est possible que votre enfant se fasse mordre par une tique. Dissimulées dans les herbes hautes, elles profitent du passage de jambes ou de bras dénudés pour s’y accrocher. Certaines tiques peuvent être porteuses de la bactérie Borrelia burgdorferi, responsable de la maladie de Lyme. Quelques mesures de précaution sont donc nécessaires afin de bien protéger votre enfant.

Les tiques et leur morsure 

La tique fait partie de la famille des acariens, et prolifère partout en France. L’espèce la plus commune en Europe se cache sous le nom d’Ixodes ricinus. Elle apprécie les zones boisées et humides, et se trouve donc généralement dans les buissons, les fougères, les herbes hautes, en pleine nature comme dans les parcs urbains. 

Les tiques sont actives lorsque les températures se situent entre 7 et 25 degrés, ce qui explique pourquoi elles sont particulièrement présentes à la mi-saison, comme en automne. Elles se nourrissent de sang, et attendent le passage d’un hôte (humain ou animal) afin de s’y fixer et de le piquer.

Enfant chez le médecin

 

La maladie de Lyme ou borréliose de Lyme 

La maladie de Lyme est une maladie infectieuse transmise par l’intermédiaire de la salive des tiques de type Ixodes ricinus et porteuses de l’agent pathogène appelé Borrelia burgdorferi. Lorsque les tiques prennent leur repas sanguin sur leur hôte, elles alternent entre l’aspiration du sang et l’excrétion de leur salive. Cette dernière peut contenir divers pathogènes, dont celui responsable de la maladie de Lyme. C’est de cette manière que la contamination s’effectue.

Dans le cas d’une infection à la borréliose de Lyme, les symptômes dans les 30 premiers jours après la piqûre sont :

  • l’apparition d’une lésion cutanée (sur la peau) autour de la zone de piqûre, pouvant s’étendre progressivement. Cet érythème peut se déplacer vers d’autres endroits du corps : on parle alors d’érythème migrant ;
  • la possible apparition de symptômes pseudo-grippaux de type : douleurs, fatigue, fièvre.

Après ce délai, et sans traitement, la maladie peut évoluer vers des formes dont le diagnostic est plus complexe Elle peut prendre des formes dites aspécifiques, avec des symptômes extrêmement variables comme : des douleurs articulaires, un mal de gorge, une paralysie faciale, le souffle court, etc. Il devient donc difficile de faire le lien entre ces symptômes et la maladie de Lyme.

 

La conduite à tenir en cas de morsure 

En cas de morsure de tique chez votre enfant, pas de panique. Seules 30 % des tiques sont porteuses de la borréliose. Morsure de tique ne rime donc pas forcément avec maladie de Lyme. 

Cependant, dès lors que vous constatez qu’une tique est accrochée sur la peau de votre enfant, il convient de la retirer au plus vite. En effet, le parasite met généralement plus de 24 h à transmettre la borréliose, il faut donc limiter au maximum le temps de contact. 

Pour extraire le parasite, il vous faudra, de préférence, avoir un tire-tique ou bien une pince à épiler, et vous assurer que vous retirez bien la totalité de la tique. Une fois extraite, il vous faudra procéder à une désinfection de la zone de morsure. Puis, surveillez pendant 3 à 8 semaines.

 

Médecin

L’avis du médecin

“Sachez qu’il n’y a pas de traitement systématique face aux complications liées à une morsure de tique. Si un halo rouge apparaît autour de la zone, ou bien si des symptômes du type : maux de tête, fièvre, fatigue anormale ou douleurs, apparaissent, consultez votre médecin. Il vous indiquera la conduite à tenir. En règle générale, un simple traitement antibiotique permet de traiter la maladie.”

Dr Gotri


6 gestes simples pour protéger votre enfant 

Les tiques ont développé des méthodes très efficaces afin de se nourrir. Elles se logent dans des endroits discrets, et leur morsure est totalement indolore. De ce fait, une morsure de tique peut facilement passer inaperçue. 

Pour se protéger des morsures de tiques et donc de la maladie de Lyme, un certain nombre de précautions s’imposent :

  • Recouvrir les bras et les jambes de votre enfant ou de votre bébé avec des vêtements longs, surtout entre le début du printemps et la fin de l’automne.
  • Éviter les herbes hautes ou les feuilles mortes (ne pas s’asseoir dessus).
  • Rester sur les chemins balisés lors des balades en forêt avec votre enfant.
  • Utiliser des répulsifs anti-tiques.
  • Bien inspecter le corps de votre enfant après une balade dans une zone à risque (forêt, herbes hautes…), notamment le pli du genou, le pli de l’aine, l’ombilic, les aisselles ainsi que les cheveux.
  • Prendre une douche ou un bain après une balade permet à la fois de mieux inspecter son corps grâce au savonnage, et aussi, d’enlever des vêtements pouvant transporter des tiques.

 

Picto citronnelle

 

Bon à savoir 

Des antiparasitaires peuvent être utilisés afin de faire fuir les tiques. Cependant, les insectifuges à base de DEET (diéthyltoluamide) ne sont pas recommandés pour les enfants. Il est préférable d’opter pour des insecticides plus doux et plus respectueux de l’environnement, comme la citronnelle ainsi que le 2-undecanone.


En respectant toutes ces précautions, vous devriez ainsi prévenir de manière efficace le risque de morsure de tique pour votre enfant. Pensez aussi à le protéger avec une assurance scolaire et extrascolaire : les tiques ne sont pas les seuls dangers auxquels votre enfant est confronté.
 

Partager cet article

Cela pourrait vous intéresser